Fabregas a-t-il transformé son penalty avec un tibia fracturé?

FOOT La fin de saison du milieu d'Arsenal pourrait être compromise...

A.P.

— 

Cesc Fabregas, le 31 mars 2010 à Londres.
Cesc Fabregas, le 31 mars 2010 à Londres. — E.Keogh / REUTERS

Arsenal et la sélection espagnole ont peut-être perdu gros mercredi soir à Londres lors du quart de final aller de Ligue des champions entre Arsenal et Barcelone. Le stratège des Gunners, Cesc Fabregas, craint en effet de souffrir d’une fracture du tibia. L’Espagnol s’est blessé en fin de match dans un choc avec Carles Puyol conduisant au penalty de l'égalisation d'Arsenal (2-2). «Je ne vais pas bien. Il faudra attendre de voir demain (ndlr: jeudi) et j'espère pouvoir encore porter le maillot d'Arsenal cette saison. Mais je crains le pire, qui serait une fracture», a annoncé l’intéressé après la rencontre.

>> Un match à revivre en live en cliquant ici


Fabregas assure qu’il n’a ressenti aucune douleur au moment de tirer ce penalty: «Quand je l'ai tiré, je me sentais solide mais après, quand j'ai voulu prendre le ballon, je ne pouvais plus marcher.» Si le diagnostic médical confirme ses craintes, Cesc risque de ne pas voir l’Afrique du Sud où l’Espagne débute sa coupe du Monde le 16 juin prochain contre la Suisse.