Rama Yade: «Pas de raison d'embrasser [Jean-Pierre Escalettes] sur la bouche»

FOOT L'ambiance est tendue entre la secrétaire d'Etat aux Sports et le président de la Fédération...

M. P.

— 

La Secrétaire d'Etat aux sports française Rama Yade le 25 juillet 2009 à Montélimar.
La Secrétaire d'Etat aux sports française Rama Yade le 25 juillet 2009 à Montélimar. — REUTERS

Le cadre se prêtait à la réconciliation. Lundi, la secrétaire d’Etat aux Sports, Rama Yade, et le président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes, se sont retrouvés à l’occasion de la remise du trophée «Femmes et sport». Mais la poignée de main n’a pas été des plus chaleureuses. «Il n’y a pas de raison de s’embrasser sur la bouche», a justifié Rama Yade, interrogée par Infosport.
 
Il fait dire que depuis quelques temps, le torchon brûle entre eux. Jean-Pierre Escalettes n’a pas apprécié les critiques formulées par la secrétaire d ‘Etat après la défaite de l’équipe de France contre l’Espagne (2-0) mercredi dernier. «C'est regrettable de voir ce jeu qui n'est pas bon, d'observer qu'on a de belles individualités mais que le sélectionneur n'arrive pas jusqu'à présent à en faire une équipe, déplorait Rama Yade sur "Radio Orient". Il faudra revoir toute l'organisation, revoir les modes de fonctionnement et rebâtir une équipe. Il aurait fallu changer le sélectionneur après le fiasco de l'Euro 2008 et le juger sur des résultats qui n'étaient pas bons.»

Escalettes n’a pas tardé de répondre dans Sud-Ouest: «Quand il y a des difficultés et qu'on les assume, on attend un soutien. C'est ce qu'on attendait de notre ministère de tutelle, on a des critiques... Le plus gênant, c'est quand elle dit qu'il va falloir revoir tout ça. On en est tous conscients, on va changer de sélectionneur et de structure après la Coupe du monde mais maintenant, ce n'est pas le moment.» Comme dirait un commentateur sportif bien connu: «En voilà deux qui ne passeront pas leurs vacances ensemble.» Et pour le patin, on en est loin.