L'OL ne doit pas perdre le Nord

Stéphane marteau

— 

A l'aller, Bastos (à d.) et l'OL avaient pris le meilleur sur Boulogne en fin de match (2-0).
A l'aller, Bastos (à d.) et l'OL avaient pris le meilleur sur Boulogne en fin de match (2-0). — P. FAYOLLE / SIPA

Claude Puel peut être soulagé. Deux jours avant de se rendre à Boulogne-sur-Mer pour le compte de la 27e journée de Ligue 1, l'entraîneur de l'OL a récupéré hier ses internationaux, qui sont revenus sans dommage de leur séjour en équipe nationale. Dans l'ensemble, les onze joueurs concernés ont été très peu sollicités. Seuls Hugo Lloris, Jérémy Toulalan, Michel Bastos et Miralem Pjanic ont disputé l'intégralité du match de leur sélection.

Consolider sa place sur le podium
La formation lyonnaise aborde donc quasiment au complet son déplacement dans le Nord, programmé quatre jours avant le 8e de finale retour de Ligue des champions contre le Real Madrid. Mais, fidèle à son habitude, Claude Puel ne se projette pas vers l'échéance continentale. Il entend remobiliser son effectif sur les affaires domestiques afin de poursuivre sur la dynamique impulsée depuis le début de l'année (six victoires et un nul). Une contre-performance de l'OL face à des Boulonnais promis à la relégation en Ligue 2 ferait désordre, une semaine après que les Lyonnais ont réintégré le podium. Mais gare au match piège. Le promu nordiste, dont le dernier succès remonte au 6 décembre dernier, face à Lens (2-1), avait réussi à tenir en échec les Girondins de Bordeaux sur leur pelouse (0-0), fin janvier.

féminines

Après avoir étrillé Nord Allier (9-1) mercredi, en 16es de finale du Challenge de France, les Lyonnaises reçoivent Muret (D2), dimanche (15 h), pour une place en quart.