Qui a dit: «Je n'ai jamais vu un club autant détesté»?

INDICE C'est un entraîneur qui a déjà joué dans ce club...

— 

 Antoine Kombouaré le 13 mai 2009 à Valenciennes.
 Antoine Kombouaré le 13 mai 2009 à Valenciennes. — P.Rossignol / REUTERS

Il s'agit d'Antoine Kombouaré, entraîneur du PSG. «Je n'ai jamais vu un club autant détesté. J'ai joué ici et je n'ai pas le souvenir de ça. Nous, à l'époque, nous étions respectés, peut-être même aimés. Aujourd'hui, les gens pensent qu'on a le melon, le cigare, et on a des supporters qui donnent une mauvaise image en cassant tout quand ils arrivent en ville. Cette haine ou cette frustration des gens ressort au stade et c'est à nous de l'affronter», a-t-il analysé mardi lors d'un point presse.


>> Le match PSG-GRENOBLE sera à suivre mercredi soir en live comme-à-la-maison à partir de 19 heures

Le PSG affronte Grenoble mercredi soir à 19 heures au Parc des Princes. Et le coach parisien, qui effectue sa première saison au club, réclame un sursaut de ses joueurs défaits à Rennes (1-0) le week-end dernier. «J'attends une réaction des joueurs après Rennes, surtout dans la capacité à se surpasser. L'envie est là, je n'en doute pas. Mais il faut le montrer sur le terrain en faisant preuve de plus de rage, ou de haine même parfois. En ayant un comportement plus professionnel tout simplement.» Bienvenue à Paris, Antoine.

 

L'ambiance se tend à Paris. Comme il l'avait fait après la première défaite au Parc des Princes contre Nice (0-1) le 7 novembre, le président Robin Leproux est venu parler à son équipe mardi matin.  «Il y a des exigences dans ce club et il faut se ressaisir. On doit être beaucoup plus performant