Expulsion de Bagayoko: Chapron s'excuse

FOOTBALL L'arbitre du match Lens - Nice reconnaît son erreur...

La rédaction sport

— 

L'arbitre français de L1, Tony Chapron, après le match Valenciennes - Bordeaux, du 13 mai 2009.
L'arbitre français de L1, Tony Chapron, après le match Valenciennes - Bordeaux, du 13 mai 2009. — B.Chibane/SIPA

Dans le couloir du stade Bollaert, Mamadou Bagayoko crie à l’injustice. Il geint devant quelques officiels, accuse à tout va et se moque des conséquences de ses mots. «Qu’il me mette un deuxième carton rouge!» L’attaquant malien de l’OGC Nice, expulsé quelques minutes plus tôt, avait quelques raisons de hausser le ton.

Son entraîneur, Didier Ollé-Nicolle a assuré que l'arbitre Tony Chapron avait admis l’avoir exclu trop vite et s'était excusé de sa sanction. Bagayoko avait reçu un rouge pour un pied haut sur le Lensois Nenad Kovacevic (48e). «L'expulsion est trop sévère. Tony Chapron nous a félicité d'avoir gardés notre calme. Il a dit qu'il avait sorti le carton trop vite», raconte le technicien azuréen, estimant que la faute de son attaquant était «complètement involontaire» sur Kovacevic qui a «beaucoup saigné». «Il a dit qu'il était désolé et nous a remercié de ne pas l'avoir invectivé. Il s'est trompé, ce n'est pas la peine d'en rajouter.» Il y a quelques mois, le président valenciennois, Francis Decourrière, ne s’était pas montré si diplomate face aux appréciations d’un arbitre qu’il avait comparé à une «râclure de bidet».