Van Persie blessé, Wenger veut porter plainte

FOOTBALL Le manager des Gunners n'aime toujours pas les matchs amicaux...

La rédaction sport

— 

Le coach français d'Arsenal, Arsène Wenger, le 5 novembre 2008 à Londres.
Le coach français d'Arsenal, Arsène Wenger, le 5 novembre 2008 à Londres. — K.Doherty/REUTERS

Arsène Wenger n’est pas le plus grand copain des sélectionneurs nationaux. Surtout quand ses joueurs se blessent lors de match internationaux. Le manager d'Arsenal entend traîner devant les tribunaux la fédération néerlandaise de football après la blessure de Robin Van Persie. L’attaquant des Gunners s’était effondré sur un tacle de Chiellini lors d'un match amical face à l’Italie en novembre.



«Nous travaillons sur le dossier avec nos avocats et nous allons vraiment y aller», prévient le Français qui n'a pas précisé devant quelle juridiction. Blessé à une cheville, Van Persie devrait manquer la plus grande partie de la saison. Une habitude ces dernières années pour le Néerlandais. «Je veux une compensation financière pour les dommages que cela peut nous occasionner en championnat et pour le salaire», poursuit l'entraîneur qui a pour ambition d'obtenir «un rééquilibrage du pouvoir en faveur des clubs». Et si on supprimait tout simplement les matchs amicaux?