Qui a dit: «Moi, les moustachus monégasques, ils me font rire»

SPORT Il n'aime pas que l'on remette en cause la virilité des patineurs...

A.P.

— 

Guy Lacombe, ancien entraîneur du Paris SG, a été nommé lundi entraîneur du Stade rennais (L1) en remplacement de Pierre Dréossi, "afin de relancer la dynamique de l'équipe" après six défaites consécutives en L1, a annoncé le club.
Guy Lacombe, ancien entraîneur du Paris SG, a été nommé lundi entraîneur du Stade rennais (L1) en remplacement de Pierre Dréossi, "afin de relancer la dynamique de l'équipe" après six défaites consécutives en L1, a annoncé le club. — franck fife AFP

Il s’agit de Didier Gailhaguet. Le président de la fédération française des sports de glace n’a pas aimé, mais alors pas du tout, les propos de l’entraîneur de Monaco, Guy Lacombe, après la défaite de son équipe samedi dernier à Valenciennes (3-1). Pour rappel, l’homme aux bacantes avait trouvé que certains de ses joueurs «faisaient du patinage ce soir.» Et de préciser dans un lourd sous-entendu: «A votre avis, c’est un sport de quoi?»

>> Retrouvez tous nos «qui a dit?», ici!
 
Un sport où on ne crie pas à la mort après le moindre contact lui répond Didier Gailhaguet au micro de RTL. «Je constate quand même que c'est souvent dans les surfaces de réparation où des gens mettent des heures à se relever sur des bobos plus ou moins virtuels», charge l’homme fort du patinage artistique français. Ce dernier invite d’ailleurs Guy Lacombe à chausser des patins. «Faites quatre tours en l'air monsieur Lacombe, retombez sur une lame de couteau. Quand vous retombez sur la hanche, sur de la glace, vous verrez si ça fait du bien. Et bien pourtant l'athlète se relève, il repart parce qu'il a son programme à poursuivre», vante Gailhaguet. A 54 ans, il n’est jamais trop pour tenter son premier triple Axel.