L'Algérie en barrage, Marseille s'enflamme

FOOT Des incidents sont survenus après la défaite algérienne en Egypte…

A.P. avec agence

— 

 Incidents dans les rues de Marseille après la défaite de l'Algérie contre l'Egytpe, le 14 novembre 2009.
 Incidents dans les rues de Marseille après la défaite de l'Algérie contre l'Egytpe, le 14 novembre 2009. — J.P. Pelissieur / REUTERS

Il a suffi d’un but égyptien venu de nulle part à la dernière minute pour mettre le feu aux poudres. Samedi soir, plusieurs incidents ont émaillé la nuit à Marseille après la défaite de l’Algérie 2-0 en Egypte, revers synonyme de match barrage pour les Fennecs dans leur course à la qualification pour la Coupe du monde 2010.

Après la rencontre, des supporters algériens ont déversé leur colère dans les rues de la cité phocéenne. Sur le Vieux-Port, six bateaux de plaisance, atteints par un fumigène ont brûlé et deux d'entre eux ont même coulé. Les policiers ont dispersé à coup de gaz lacrymogènes un petit groupe de jeunes gens qui lançaient des fumigènes sur la Canebière, où des feux de poubelles ont été allumés et du mobilier urbain dégradé. Plusieurs commerces ont été également atteints par des projectiles, et la vitrine d'un McDonald's a été brisée. En tout, la police a interpellé huit personnes.

Les kebabs égyptiens sous protection policière

Avant la rencontre, le centre-ville avait été pourtant placé sous haute surveillance, avec près de 600 membres des forces de l'ordre mobilisés, dont trois compagnies républicaines de sécurité. Les alentours du port ont été coupés à la circulation samedi soir et les nombreux kebabs tenus par des Egyptiens ont bénéficié d'une protection spéciale.

Des incidents plus légers sont aussi survenus à Paris dans le quartier de Barbès, mais la situation est restée relativement sous le contrôle de la police. Reste qu’il y a de quoi s’inquiéter en prévision du match de barrage prévu mercredi.

Les incidents à Marseille filmés par BFM.TV