Robbie Keane, l'élément clé de l'Eire

FOOTBALL L'attaquant de Tottenham est un redoutable travailleur...

Matthieur Goar

— 

L'attaquant irlandais Robbie Keane, lors d'un match contre  Chypre, le 15 octobre 2009.
L'attaquant irlandais Robbie Keane, lors d'un match contre  Chypre, le 15 octobre 2009. — E.Keogh/REUTERS

C'est le joueur emblématique de tout un pays. Infatigable travailleur, Robbie  Keane est un attaquant à l¹ancienne. Pas forcément le plus élégant sur un  terrain, l¹avant-centre des Spurs de Tottenham ne lâche jamais rien. Du genre  à harceler les défenseurs pendant 90 minutes. «C¹est un attaquant de classe,  malin, renard des surface. Avec lui, ce sera un match dans le match. Il a  l¹expérience, mais c¹est plutôt son intelligence de jeu qui compte», a très justement expliqué l¹international Bacary Sagna. Le défenseur d¹Arsenal le connaît bien puisqu¹il a eu sur le dos Keane à plusieurs reprises en Premier  League. Notamment lors de la récente victoire des Gunners lors du Derby nord-londonien face à Tottenham  (3-0).

>> Les barrages sont à suivre en live comme-à-la maison sur 20minutes.fr

Ce jour-là, Keane était resté muet. Mais la plupart du temps, sa ténacité paie. Et il compense quelques lacunes techniques par sa science du placement, une frappe puissante et un jeu de tête excellent. Deux armes fatales en  Premier League. Rien qu’avec Tottenham, son équipe de cœur, il a marqué 122 buts en 277 matchs. Seules périodes compliquées dans sa carrière, son passage  à l'Inter Milan durant une année et sa demi-saison à Liverpool où il avait quand même  marqué 5 buts alors qu’il n¹entrait pas dans les plans de jeu de Rafael  Benitez.

Avec l'Irlande, il en est à 41 réalisations en 92 sélections (5 buts en 9  matchs officiels cette année). «C'est le genre de joueur très compliqué à prendre, avec une grosse activité. Il ne lâche rien, il défend, il fait le  pressing», a expliqué Sydney Govou  à Clairefontaine. Visiblement briefés par le staff, les Bleus se méfient du  poison Keane. Typiquement le joueur capable de pourrir les barrages des Français en marquant à la 91e minute le but décisif.

Pas un souci pourn Sagna

Car Keane sera un élément-déterminant du match de samedi. Trapattoni le sait mieux  que quiconque Entraîneur decaractère qui hésité à son arrivée à la tête de l¹Eire à mettre sur le banc la star-Keane si son rendement n‘avait pas  suivi. Appréciant son profil de travailleur, il le titularise toujours en attaque dans un système à deux pointes. «Mais nous aussi, on a de bons défenseurs,  forts sur l¹homme», se rassure Bacary Sagna. Ça tombe bien, Keane aime le  combat.