Lyon triomphe au calcul mental

Jérôme Pagalou

— 

Lamine Gassama (ici faceà Liverpool) évoluera au poste d'arrière droit contre l'OM.
Lamine Gassama (ici faceà Liverpool) évoluera au poste d'arrière droit contre l'OM. — FAYOLLE PASCAL/SIPA

Dès la première journée de L1, ce nouveau Lyon a sorti sa patte 2009-2010.

En arrachant un nul (2-2) au Mans sur un coup franc de Lisandro (90e), les Lyonnais ont fait preuve d'un sacré mental. Si le buteur argentin a remis ça mercredi (90e) face à Liverpool (1-1) pour qualifier les siens en 8es de finale de la Ligue des champions, il a entre-temps été imité par Bafétimbi Gomis. Ce dernier a inscrit un but décisif dans les dix dernières minutes à Paris (1-1), puis à Saint-Etienne (0-1) samedi dernier. Idem pour Cesar Delgado lors du match aller à Liverpool (1-2). « C'est notre philosophie de toujours y croire jusqu'au bout », apprécie le milieu brésilien Ederson.

Pendant ce temps, le principal concurrent de l'OL en L1, Bordeaux, n'a fait la différence qu'une fois dans le « money time », face au Maccabi Haïfa (1-0 grâce à Ciani à la 83e minute). De leur côté, Paris et Marseille n'ont pas encore inscrit le moindre but décisif en toute fin de match. « Nous avons l'art d'écrire des scénarios assez particuliers depuis le début de la saison », confirme Claude Puel. L'entraîneur lyonnais, qui a décrit mercredi son groupe comme « très, très fatigué », devra composer dimanche (21 h) face à l'OM en L1 avec les forfaits de Miralem Pjanic (contracture), et des deux latéraux, François Clerc (torsion au genou droit) et Anthony Réveillère (mollet). Lamine Gassama, entré en jeu avec culot face à Liverpool, s'apprête donc à enchaîner sur ce nouveau sommet au poste d'arrière droit. « Ce serait une magnifique opportunité pour moi. L'OM étant en pleine confiance comme nous, je sens que ce sera un très grand match », annonce le jeune Lyonnais. L'OL (2e) aura une occasion en or de repousser Marseille (7e) à 8 points. Dans les ultimes minutes de jeu ? W