Le supporter toulousain toujours dans un état critique

EN BREF Après les échauffourées du déplacement à Belgrade...

La rédaction sport

— 

 Les Toulousains entourent Panxti Sirieix, buteur contre le Partizan Belgrade en Europa Ligue, le 17 septembre 2009.
 Les Toulousains entourent Panxti Sirieix, buteur contre le Partizan Belgrade en Europa Ligue, le 17 septembre 2009. — M.Djurica / REUTERS
Selon la radio serbe B92, l’état de santé du supporter du TFC, grièvement blessé lors d’affrontements avec des supporters du Partizan Belgrade jeudi soir, est toujours «critique». Après son opération à cœur ouvert de plus de trois heures vendredi, les médecins continuent de lutter pour le maintenir en vie, indique la radio.



Selon un médecin, tous les organes vitaux du fan du TFC ont été touchés lors de cet affrontement particulièrement violent. «L'opération est finie. Les médecins ont fait de leur mieux. Mais ce type d'opération était difficile et compliqué, l'une des plus difficiles qui soit», avait déclaré Drago Jovanovic, le porte-parole du principal établissement hospitalier de Belgrade.



Fumigènes et battes de base-ball


Jeudi en début de soirée dans le centre de Belgrade, une vingtaine de supporters du Partizan Belgrade s'en sont pris à des Toulousains à coups de fumigènes, de battes de baseball et de chaînes de vélo, selon des témoins. La police serbe a déjà arrêté dix personnes soupçonnées d'être impliquées dans l'agression annonce samedi le gouvernement serbe.