Mondiaux de Berlin: Semenya a failli refuser sa médaille

ATHLETISME La Sud-Africaine fait l'objet d'une polémique sur son sexe...

Avec agence

— 

La sud-africaine Semenya, médaille d'or sur le 800 m des Mondiaux de Berlin le 19 aoûit 2009. 
La sud-africaine Semenya, médaille d'or sur le 800 m des Mondiaux de Berlin le 19 aoûit 2009.  — reuters

La championne du monde du 800m mercredi à Berlin, soupçonnée d'être hermaphrodite, a failli ne pas aller chercher sa médaille. «Elle a dit qu'elle ne voulait pas aller sur le podium, mais je lui ai dit qu'elle le devait», a expliqué le président de la Fédération sud-africaine Leonard Chuene au quotidien The Times. «Elle m'a dit: "Personne n'a jamais dit que je n'étais pas une fille, mais pour les gens ici (à Berlin), je ne le suis pas. Je ne suis pas un garçon. Pourquoi est-ce que vous m'avez amenée ici? Vous auriez dû me laisser chez moi dans mon village"», a-t-il rapporté.

La polémique a rebondi jeudi après que la Fédération internationale (IAAF) a proposé de réunir un comité d’experts pour enquêter sur le sujet. «Ils veulent l'examiner, mais cela n'arrivera pas de mon vivant. C'est une femme. Je lui ai donné naissance. Ils doivent donner à ma fille ce qu'elle mérite. Elle a gagné cette médaille», a déclaré sa mère Dorcus. Vendredi, le tabloïd Sowetan a publié en une la copie de son certificat de naissance, où elle est déclarée comme fille, sous le titre «C'est une fille», ainsi qu'une photo où Caster Semenya apparaît jeune fille au milieu de camarades de classe.