Franz Beckenbauer demande pardon à Franck Ribéry

FOOTBALL Après ses déclarations fracassantes en juillet...

M. Go. avec agence

— 

Franz Beckenbauer, ancienne gloire du football allemand et président du comité d'organisation du Mondial-2006, a été désigné roi de la publicité en Allemagne par une étude publiée jeudi.
Franz Beckenbauer, ancienne gloire du football allemand et président du comité d'organisation du Mondial-2006, a été désigné roi de la publicité en Allemagne par une étude publiée jeudi. — Voishmel AFP/Archives

Il y a des scènes rares. Mercredi soir, sa Majesté, le Kaiser Franz Beckenbauer, s’est platement excusée auprès de… Franck Ribéry. «En disant qu'il se foutait du Bayern, j'ai fait une erreur. Ce que j'ai voulu dire, c'est que je pouvais comprendre qu'il veuille aller au Real, car ses racines ne sont précisément pas en Allemagne», a expliqué devant des millions de téléspectateurs le président du Conseil de surveillance du Bayern de Munich qui a plutôt l’habitude de faire la morale


F
in juillet, Beckenbauer avait critiqué avec virulence l'ancien Marseillais, qui alimentait les spéculations sur un éventuel transfert au Real Madrid. «Ribéry n'est venu au Bayern que pour se faire un nom. C'est un Français, et Munich, il s'en fiche», avait déclaré le Kaiser.


Ribéry parti pour rester


«Cela me désole. Mes déclarations ont été un peu mal comprises. En fait, je voulais lui venir en aide, même si cela peut sembler aujourd'hui comique», a poursuivi l'ancien international allemand qui avait à l’époque été désavoué par le club.


L'hypothèse d'un départ de Ribéry cet été semble depuis avoir été dissipée. Le milieu offensif de 26 ans a repris l'entraînement cette semaine après un mois d'absence sur blessures, mais il ne débutera pas la première rencontre du Championnat d'Allemagne 2009-2010 contre Hoffenheim samedi.