Michel Bastos parti pour rester ?

— 

« Je voudrais dire aux supporters : la saison prochaine,

je serai avec vous. » Samedi soir, dans la touffeur du Stadium Nord, Michel Bastos prend le micro face à son public. Pour le meilleur joueur lillois de la saison (14 buts, 9 passes), une déclaration comme celle-là, c'est une forme de promesse.

Sauf que la réalité est un poil différente. En gros, le meilleur passeur de Ligue 1 a reçu des offres au cours de l'hiver lorsqu'il a atteint son pic de forme. Des propositions qui se sont éteintes quand il a connu un creux de deux mois, au printemps, en même temps que toute l'équipe. Mais a priori, le mercato va tout de même réveiller les appétits de pas mal de clubs français et européens. L'artificier des Dogues est, lui, parti dès ce week-end retrouver Rio et ses plages. Ses agents vont s'occuper de tout. Et lui n'aurait absolument rien contre le fait de retrouver le Domaine de Luchin, fin juin, pour la reprise de l'entraînement. Les supporters non plus. W

A. M.