Isère : Le département renonce au passage de la flamme olympique de Paris 2024, jugé injuste et cher

HORS-BUDGET Le département aurait dû débourser 180.000 euros

20 Minutes avec agence
— 
Le Conseil départemental de l'Isère a annoncé ce lundi renoncer au passage de la flamme des Jeux olympiques de Paris 2024. photo d'illustration.
Le Conseil départemental de l'Isère a annoncé ce lundi renoncer au passage de la flamme des Jeux olympiques de Paris 2024. photo d'illustration. — PublicDomainPictures / Pixabay

Le parcours de la flamme des Jeux Olympiques de Paris 2024 ne passera pas par l’Isère, a fait savoir le Conseil départemental ce lundi. Martine Kohly, vice-présidente en charge du sport et de la jeunesse citée par France Bleu Isère, a indiqué que le comité d’organisation des JO facturait l’évènement 180.000 euros. Elle a jugé le tarif « exorbitant pour une journée de passage ».

Injustice et prix trop élevé

Les autorités locales ont également mis en avant le fait que seules dix des 39 villes iséroises labellisées « terre de Jeux » auraient accueilli la torche, créant ainsi une injustice. Le département a donc préféré consacrer un budget important aux animations imaginées pour illustrer les valeurs de l’ olympisme.

L’aide apportée aux communes organisant de tels évènements générera des effets bénéfiques à plus long terme que le passage de la flamme olympique, a-t-on estimé au Conseil départemental. Plusieurs départements ont pris une décision similaire, dont le Rhône, la Loire-Atlantique, les Côtes-d’Armor ou encore la Meurthe-et-Moselle.