CAN 2022 : L'élimination du tenant du titre algérien face à la Côte d'Ivoire à revivre en direct (3-1)

FOOTBALL Les hommes de Djamel Belmadi n'ont pas d'autre choix que de l'emporter pour voir les 8es de finale

J.L.
— 
Kessié a trompé Mboli et mis la Côte d'Ivoire sur de bons rails.
Kessié a trompé Mboli et mis la Côte d'Ivoire sur de bons rails. — CHARLY TRIBALLEAU / AFP



ONE TWO THREE ADIEU L'ALGERIE. Dans la lignée de leurs deux premiers matchs, les Algériens se sont fait rouler dessus par une superbe équipe ivoirienne, que je mets favorite avec le Cameroun et de loin. Merci de m'avoir accompagné, on va plier et donner le bain aux enfants, la bise.
93e : LE QUATRIEME POUR LA ROUTE !!!! Haller qui améliore un peu plus ses statistiques sur la dernière action du match. Joli coup de caboche de l'avant-cenre de l'Ajax. Il est limite hors-jeu, mais je crois que ça va être validé. Ah non refusé
91e : Désormais, l'objectif pour Belmadi sera de remobiliser son groupe pour les barrages de qualification à la Coupe du monde. L'avantage c'est que ça arrive vite (en mars) et que la carotte au bout est plus que sympathique
89e : Les joueurs de Belmadi ont baissé les bras. C'est vrai que trois buts à marquer en quatre ou cinq minutes c'est pas évident sur le papier
86e : Il devient quoi Jean-Michel Séri en club ? Parce que là c'est une masterclass de bout en bout, encore à casser le pressing adverse à la fin de son marathon. Le Ngolo Kanté ivoirien.
83e : Longtemps que j'ai pas vu Pépé régaler comme ça quand il rentre à l'intérieur. Encore une galette pour Gradel qui n'arrive pas à appuyer sa frappe. La folie retombe un peu, il aurfait fallu un 2e but de l'Algérie pour qu'on vibre
81e : BRAHIMI QUEL COUP-FRANC DE MABOULE !!! Et parade non moins fabuleuse de Sangaré, la doublure habituelle dans les cages ivoiriennes qui vient de perdre son père. on peut dire qu'il lui rend un bel hommage ce soir
78e : Par contre beaucoup trop de joueurs qui veulent sauver la patrie sans la donner au copain côté algérien. Notamment Belaïli qui mériterait une ou deux baffes
76e : Le quatrième but ivoirien refusé sur la contre-attaque, Pépé était hors-jeu rien à dire. Ne me parlez plus d'équilibre à ce moment-là du match.
74e : SLIMANIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!! Oh là là La parade de Sangaré qui nous prive d'un dernier quart d'heure incroyable. Le match vire au n'importe quoi, les Algériens attaquent à quinze, soit ils en prennent cinq soit on sait jamais.
72e : BENDBKA ENFIN !!! Les Algériens ne rentreront pas au pays le compteau à zéro. Les derniers entrants font du bien, notamment Feghouli, même si le but est pour Atal qui s'est arraché pour la remettre.
68e : Excusez-moi Internet m'a lâché quelques minutes. Rien n'a bougé rassurez-vous, Patrice BEaumelle ouvre son banc de touche en prévision des 8es. Maïga, Serey Dié et Kanon font leur entrée à la place d'Aurier Deli et Sangaré
62e : On me fait remarquer que l'Algérie est en train de connaître sa coupe du monde 2002. Pas faux, 1342 matchs d'invincibilité, une attaque de feu sur le papier, et tu vas sortir en poules avec zéro buts marqués
59e : MAHREZ LE MET SUR LE POTEAU !!!! Allez rideau c'est vraiment la CAN de l'horreur pour l'Algérie, rien à sauver. Il avait pris Sangaré à contre-pied mais en prenant trop de risque sur la direction
57e : OH LE PENALTY CADEAU POUR L'ALGERIE. Il y a absolument rien sur Belaïli qui se jette comme un enfant pleurnichard sur Deli. Franchement ça fait un peu de peinee de siffler ça. Mais bon le VAR ne va rien dire, as usual
55e : CETTE FOIS PEPE PLANTE  !!!!! L'humiliation est en marche les amigos. Le milieu algérien se fait une nouvellefois transpercer comme de la brioche bien tendre au petit-déjeuner. Superbe finition de l'ailier des Gunners en mode Losc 2018-2019. 3-0
51e : MBOLI SAUVE LA PATRIE !!! Le délitement collectif algérien c'est improbable. Ils se font trimballer dans tous les sens et là c'est à se demander omment ils ne prennent pas le troisième alors qu'il y a cinq ou six Ivoiriens pour la pousser au fond.
49e : Ca ne va pas mieux sur cette entame avec une énorme occaz pour Haller encore trop court sur un déboulé de Serge Aurier, en forme olympique ce soir.
46e : Ca repart avec un seul changement côté algérien. Slimani à la place de Benrahma. Les Fennecs vont passer en 4-4-2. Autant dire qu'il va y avoir des boulevards pour les contres ivoiriens
Mi-temps à Doula. L'Algérie a désormais besoin d'un miracle, et je vois pas comment ça peut arriver en l'état. C'est Pep Guardiola qui va être content de récupérer Mahrez si vite. J'en dirais pas autant de l'OL avec Slimani.
44e : Belaïli réclame une main à l'arbitre il aurait mieux fait de la donner sur sa droite plutôt que de râler après ce pointard immonde dans les bras de Sangaré
42e : Score logique franchement, l'Algérie se fait marcher dessus. Deux classes d'écart collectivement entre les deux équipes. Premier gros échec de Belmadi à la tête de la sélection, sauf réaction incroyable après le repos
38e : SANGARE QUI DOUCHE ENCORE L'ALGERIE !!!!!!!! Popopop ça sent l'élimination du champion en titre, mais alors bien comme il faut. Le milieu ivoirien est absolument TOUT SEUL au second poteau. Zerrouki est scandaleux à lâcher son marquage comme ça. J'espère que l'intendant algérien a dit à tout le monde de venir au stade avec sa valise.
35e : Mahrez qui multiplie les crochets sur ce premier ballon où il peut se faire un peu plaisir. Il arrive à se mettre en position de centre mais il se trompe un peu de zone. Au moins les Fennecs y mettent du coeur
32e : LE jeu de l'Algérie pour l'instant = une quaterback en défense centrale qui envoie des ogives devant en espérant une frappe nucléaire. Belaïli pas loin de reprendre la dernière mais son contrôle s'échappe
29e : FIOU LE FRISSON DEVANT MBOLI . Centre exceptionnel de Serge "périscope" Aurier pile entre le gardien et la défense. Haller et Gradel n'ont pas senti le coup , dommage.
26e : L'Algérie sort enfin de sa moitié de terrain mais c'est pas franchement emballant pour le moment comme réaction. On ne voit pas Mahrez
23e : KESSIE PUNIT L'ALGERIE !!!!!! ni vu ni connu je t'embrouille. L'autre milanais sur la pelouse s'amuse avec Pépé qui se balade tranquillou dans la défense. Plat du pied très intelligent pour finir. Les Fennes dans la sauce.
21e : BENNACER LE POTEAU !!! Petite combinaison de filou sur ce corner gratté par Benrahma, tiré au premier poteau sur le Milanais qui fracassé le poteau, même si Sangaré, le gardien ivoirien, était dessus.
17e : Bel arrêt de M'Boli sur une frappe avec rebond de Pépé à l'entrée de la surface. Bon il en a réussi des plus durs mais ça montre bien à quel point les Algériens sont fébriles pour l'instant
15e : Bon ça tourne au combat de rue là. Et quand ça joue un tout petit peu au foot les Elephants sont largement au-dessus. Kessié et Sangaré >> Les tantacules d'une pieuvre centenaire
12e : Par contre chaque duel avec un défenseur ivoiren c'est un avant goût du combat MMA de ce week-end. Aurier et Deli déjà avertis. Ca sent le rouge avant la mi-temps
9e : OH PEPE QUELLE OCCAZE !!! Atal se fait manger le cerveau, ballon en retrait nickel pour l'ancien lillois mais la pelouse est tellement bosselée que son plat du pied s'envole en tribunes alors qu'il était à six mètres. Quelle frayeur pour l'Algérie
6e : J'apprends que Gradel disputé sa sixième Coupe d'Afrique des nations. A part en Amérique du Sud où les instances pondent quasiment une Copa America par an, je ne vois pas sur quel continent tu peux faire mieux
4e : C'est baduf pour Mahrez. Franchement c'est criminel de le tirer comme ça. Et sur le contre personne ne prend Conan qui n'est pas loin de gratter un penalty sur cette défenseair guitare de l'Algérie
2e : Popopo Bounedjah qui gratte un excellent coup-franc sur la première action. 20 mètres un peu sur la gauche du but. C'est déjà une occasion de se mettre à l'aise pour les Fennecs.
1e : ALLEZ C'EST PARTI ON VEUT VIBRER MESSIEURS
16h50 : Du côté des éléphants, l'inusable Max-Alain Gradel est dans les starts plutôt que Zaha. Belle équipe franchement, dire que le Lensois Fofana a préféré sécher la compétition


 

16h45 : Les compos sont tombées. La principale surprise côté algérien ? Feghouli est sur le banc et c'est Benrahma qui va commencer à la place de l'ancien grenoblois (dans une autre vie


 

16h10 : Ah, et sinon, pour l'état de la pelouse du Japoma Stadium de DOuala. C'estque les matchs de phase finale prévus dans ce stade auraient déjà été délocalisés

 



 

16h : Salut mes lecteurs préférés , en attendant le coup d'envoi de ce premier match couperet de la CAN, un véritable 16e de finale comme dirait l'autre, je vous laisse un peu de lecture sur cette histoire de de sorcellerie qui empêcherait l'Algérie de marquer au Cameroun. C'est aussi folklorique qu'exagéré

 

Le soulagement ou la vindicte populaire. Deux ans après son triomphe à la CAN, l’Algérie de Mahrez, Feghouli, Atal ou encore Bennacer se retrouve au pied de la montagne, obligée de l’emporter contre la Côte d’Ivoire pour ne pas rentrer à la maison dés la phase de poules. Il faudrait même une victoire par deux buts d’écart pour passer en tant que premier de groupe, mais c’est peut-être beaucoup demander à une équipe qui n’a toujours pas inscrit le moindre but dans la compétition dégoûtée jusqu’ici par les gardiens adverses et victime de sa propre maladresse offensive. Sachant qu’en face les Ivoiriens se pointent avec l’un des trios offensifs les plus joga bonito de la compétition (Pépé, Zaha, Haller), si les Fennecs s’en sortent là, ils auront une bonne tête d’épouvantail à partir des 8es.


» Coup d’envoi à 17h à Douala, venez nombreux