France - Espagne : Luis Enrique voit les Bleus comme « la meilleure équipe du monde au niveau individuel »

FOOTBALL Luis Enrique a évoqué la France à la veille de la finale de la Ligue des Nations

W.P.
— 
Luis Enrique
Luis Enrique — Mariscal/EFE/SIPA

De notre envoyé spécial à Milan,

Une opposition de style, à tous points de vue. L’Espagne et la France, qui s’affrontent dimanche en finale de Ligue des Nations, n’ont pas grand-chose à voir l’une avec l’autre. Dans le coin Roja, la nation « la moins favorite » de ce Final Four, dixit Luis Enrique jouera sans complexes et sur ses qualités collectives. « L’idée, c’est de garder le ballon comme ça, eux ne l’auront pas. Et quand on perdra le ballon, il faudra être agressif et mettre une pression collective pour empêcher ces grands joueurs de nous causer des problèmes. »

Dans le coin Bleu, l’équipe que le sélectionneur espagnol estime être, ni plus, ni moins, la meilleure du monde sur le plan individuel. « Il suffit de regarder le onze de départ pour voir de quel type de joueurs on parle, dit Enrique. Ce sont des références en club. Leur qualité est indiscutable, ce sont des joueurs capables de changer le jeu grâce à leurs qualités individuelles. »

Benzema-Grizou-Mbappé, rien à voir avec la MSN

L’ancien coach du Barça sait ce que ça implique, pour avoir eu la MSN sous ses ordres, bien qu’il pense que la France de Benzema-Griezmann-Mbappé ne soit pas comparable à son FC Barcelone. « La plupart des équipes qui jouaient contre la MSN avaient peur du trident mais aussi des huit autres joueurs, ils défendaient et attendaient la contre-attaque. Alors que nous, on va défendre comme d’habitude. » Le sélectionneur de la Roja a en revanche admis avoir travaillé sur des consignes individuelles auprès de sa ligne défensive afin d’essayer de cadenasser le trio français. Enrique est sûr de « poser des problèmes » aux hommes de DD, même s’il doute que cela suffise. L’Espagnol compte sur l’opposition de prestige pour transcender son groupe. « Il n’y a pas de meilleure motivation que de jouer les champions du monde pour sortir notre meilleur jeu. »