Incidents dans les stades de L1 : Un point de pénalité avec sursis pour Lille, Lens et l’OM

FOOTBALL Après les récents débordements, la Ligue a dû à nouveau sévir, mercredi

20 Minutes avec AFP
— 
La rencontre entre Angers et Marseille du 23 septembre 2021 a été émaillées d'incidents entre supporteurs.
La rencontre entre Angers et Marseille du 23 septembre 2021 a été émaillées d'incidents entre supporteurs. — MATHIEU PATTIER/SIPA

Nouveaux débordements, nouvelles sanctions : la commission de discipline de la Ligue de football professionnel a encore sévi mercredi après les incidents ayant marqué les matchs Lens-Lille et Angers-OM, les deux clubs des Hauts-de-France et Marseille écopant notamment d’un retrait d’un point avec sursis.

Angers a de son côté été sanctionné moins durement, avec deux matches à huis clos pour sa tribune Coubertin, dont un avec sursis. Le match ferme a déjà été purgé. Le SCO a également reçu une amende de 20.000 euros.

Pour Lens, Lille et Marseille, le retrait de point avec sursis s’accompagne de mesures supplémentaires. Lens a été sanctionné de deux matches à huis clos total, déjà purgés. Lille et Marseille voient leurs parcages visiteurs fermés lors des matches disputés à l’extérieur jusqu’au 31 décembre 2021.

Sursis en vigueur pendant un an

« Peut-être que lors de Nice-OM, il y a eu un degré de gravité supplémentaire avec des joueurs concernés et un match interrompu. Mais sur les deux matchs (Lens-Lille et Angers-OM), on a des incidents extrêmement violents », a expliqué devant la presse Sébastien Deneux, le président de la commission de discipline.

« Angers a reçu une amende et si la sanction semble moins lourde, c’est que la responsabilité du club nous est apparue moins engagée que celle des autres clubs concernés », a-t-il ajouté. Sur la décision d’infliger à trois clubs un retrait de point avec sursis, il a estimé que cette sanction permettait d'« engager la responsabilité de tous les acteurs, clubs comme groupes de supporters ».

Ce sursis est en vigueur pendant un an et tombe « en cas de nouveaux incidents de gravité sensiblement équivalente dans ce délai », a-t-il expliqué. Pour l’OM, la fermeture du parcage réservé à ses supporters à l’extérieur concerne les matchs joués à Clermont, Lyon, Nantes et Strasbourg. La même sanction touchera Lille lors de ses déplacements à Clermont, Paris, Monaco, Rennes et Bordeaux.