Losc-OM : Battu à Lille, l'OM aurait préféré un meilleur hommage à Bernard Tapie

FOOTBALL Les Marseillais se sont inclinés logiquement (2-0) sur la pelouse du Losc

Francois Launay
— 
Le défenseur marseillais Luan Peres
Le défenseur marseillais Luan Peres — AFP
  • L’OM s’est incliné à Lille le jour de la mort de Bernard Tapie.
  • Dominé dans tous les secteurs de jeu, les Marseillais marquent le pas en Ligue 1 avec cette deuxième défaite d’affilée.

La pire prestation depuis le début de saison, une expulsion, peu d’occasions ou presque et une défaite ultra logique à Lille (2-0). Si l’ OM espérait faire honneur à Bernard Tapie le jour de sa mort, les choses ne se sont pas vraiment passées comme prévu. Le seul véritable hommage rendu à l’ancien président emblématique de Marseille aura eu lieu dix minutes avant le coup d’envoi. Quand un portrait de Tapie a été diffusé sur l’écran géant du stade Pierre Mauroy, des applaudissements nourris des spectateurs présents au stade ont recouvert les quelques sifflets entendus.

A l’inverse, aucune ovation n’est venue saluer la prestation des joueurs marseillais, qui portaient tous un brassard noir, sur la pelouse. Et pour le coup, rien à voir avec une quelconque émotion liée au décès de l’ancien dirigeant. « Tous les joueurs avaient appris la nouvelle mais on n’en a pas parlé, on a juste évoqué le plan de jeu qu’on devait mettre en place », a reconnu Jorge Sampaoli, le coach marseillais. Sauf qu’on a eu du mal à voir quel était justement le plan de jeu de l’OM.

Le plus mauvais match de la saison

Dominés dans tous les domaines par des Nordistes plus mordants, les Olympiens n’ont quasiment pas existé au stade Pierre Mauroy où ils ont sans doute livré leur plus mauvais match de la saison.

« Nous n’avons pas réussi à avoir le contrôle du jeu. On a perdu trop de ballons et Lille est une équipe qui joue très bien en contre et a un jeu offensif très rapide. Le match est allé dans le sens où voulait aller Lille. Il faut travailler beaucoup de choses pour pouvoir plus dominer. Aujourd’hui, l’équipe n’a pas compris quel match elle devait jouer », poursuit un entraîneur argentin lucide et qui préfère ne pas se cacher derrière l’absence de Dimitri Payet, blessé. « Dimitri a été déterminant dans la construction du jeu et la finition lors des matchs qu’il a disputés donc son absence est difficile à remplacer, mais ce n’est pas une excuse », a reconnu Sampaoli.

Deuxième défaite d’affilée en Ligue 1

Poil à gratter du PSG en début de saison, Marseille est déjà en train de redescendre de son piédestal. Déjà battu la semaine dernière au Vélodrome par Lens (2-3), l'OM vient d’enregistrer une deuxième défaite d’affilée en championnat. Pour ne pas (déjà) rentrer dans le rang, Marseille devra se ressaisir après la trêve internationale. Ce sera le dimanche 17 octobre à domicile face à Lorient, jour où le Vélodrome devrait rendre un hommage XXL à Bernard Tapie. Ce ne sera pas compliqué de faire mieux que celui rendu à Lille par l’OM dimanche soir.