Chelsea-Villarreal : La sortie de Mendy pour Kepa avant la séance de tirs au but était prévue, explique Thomas Tuchel

FOOTBALL Le coup tactique de Thomas Tuchel a mené les Blues à la victoire aux tirs au but contre Villarreal en supercoupe d'Europe

W.P, avec AFP
— 
Mendy et Kepa
Mendy et Kepa — Javier Garcia/Shutterstock/SIPA

119e minute de la supercoupe d’Europe entre Chelsea et Villarreal, tous deux entraînés par d’anciens coachs du Paris Saint-Germain : Thomas Tuchel​ décidé de procéder à un changement à l’approche de la séance de tirs au but en remplaçant le titulaire Edouard Mendy par Kepa Arrizabalaga. Un choix payant, puisque les Blues ont fini par remporter le match, mais absolument pas spontané, comme l’expliquera l’Allemand en conférence de presse.

« On en avait parlé avec les gardiens après le premier match de coupe contre Barsnley. Kepa a le meilleur ratio pour les arrêts de penalties, les analystes et les entraîneurs des gardiens m’ont montré les données. On a dit aux joueurs que ça pourrait arriver quand nous jouerions des matchs couperet. C’est fantastique de voir comment [Edouard] Mendy a accepté cela. »

Mendy pas égoïste pour un sou

Effectivement, ça marche mieux dans ce sens que quand c’est Kepa qui doit sortir. Mendy, après le match, au micro de Canal+ : « On a un groupe, on est une équipe. Chacun joue sa partition. Moi, j’ai fait ma partition dans le match. C’est prévu depuis l’année dernière que selon les événements et les circonstances, s’il y avait une séance de tirs au but, Kepa était susceptible de rentrer, comme Willy Caballero l’année dernière. C’est un scénario auquel j’étais prêt. » C’est beau, un groupe qui vit bien.