JO 2021 : L’heure du bouquet final pour les sports collectifs français… Le programme de samedi à Tokyo

JEUX OLYMPIQUES Tout ce qui vous attend pour cette 15e journée des Jeux olympiques à Tokyo

W.P.
— 
Evan Fournier et les Bleus du basket ouvriront le bal dans la nuit
Evan Fournier et les Bleus du basket ouvriront le bal dans la nuit — Charlie Neibergall/AP/SIPA

Samedi 7 août – jour 15

Le programme des Français

Et quel programme ! C’est simple, trois équipes de France sont engagées dans une finale olympique, ce samedi. La première, c’est celle de Vincent Collet en basket, à 4h30 du matin (oui, il faudra être costaud pour se la farcir). Les Bleus défient des Américains revanchards. Les deux dernières rencontres en match officiel ont été remportées par la France. Jamais deux sans trois ? Les deux autres finales, en hand masculin (contre le Danemark) et volley masculin (contre la Russie) auront lieu quasi simultanément en début d’après-midi. Il faudra soit faire un choix, soit voir double. On n’oubliera pas de jeter un œil aux autres disciplines et notamment le canoë C1, où Adrien Bart, excellent en séries, se dit en forme avant les demies. Le pentathlon moderne remet le couvert demain avec la team des Valentins, Belaud et Prades.

La star du jour

Comment ne pas citer le nom de Kevin Durant​ ? Leader chez les Nets, leader avec le Team USA, l’ailier américain a pris ses responsabilités depuis… la défaite inaugurale contre la France, contre qui il s’était un peu sabordé en commettant un nombre incalculable de fautes. Mais cette fois, le bonhomme est bien rentré dans son tournoi et quelque chose nous dit que ça ne sera pas la même histoire samedi.

La médaille à laquelle on a envie de croire

Celle du tandem français Benjamin Thomas et Donovan Grondin sur la course à l’américaine, parce qu’on a envie de voir le cyclisme sur piste français sourire après la médaille en chocolat du premier nommé sur l’omnium en milieu de semaine. Ça serait une belle revanche pour l’ami Benji.

Le conseil lecture

Inévitable, ce papier en direct de Tokyo sur l’épineuse épreuve d’équitation en pentathlon moderne. A chaque olympiade, c’est pareil. Favorites et favoris s’y cassent les dents parce qu’ils tombent sur un cheval capricieux. Mais est-ce seulement une question de chance à la loterie ? Pas vraiment.