JO Tokyo 2021: Pas de médailles, immense claque pour le VTT féminin français... Althéa Laurin en demie au taekwondo...

JEUX OLYMPIQUES On vous accompagne pour cette quatrième journée olympique avec des Français en lice de partout 

A.L.G
— 
Pauline Ferrand-Prévot joue une médaille aux JO.
Pauline Ferrand-Prévot joue une médaille aux JO. — JFK / EXPA / APA / AFP

Le programme des Français 

Aviron F : Finale B quatre de couple Lunatti, Jacquet, Bailleul et Aernoudts

Tir à l’arc H : Valladont, Chirault et Plihon 

Tir à l'arc F : Barbelin 

Tennis de table : Lebesson en simple H et Yuan en simples F

Judo : Clarisse Agbegnenou en -63kg

Boxe : Maïva hamadouche en poids légers

Haltérophilie -59kg F : Dora Tchakounte

Hand F France-Espagne

Natation : 100m H (Maxime Grousset),  200m brasse H (Antoine Viquerat), relais 4x200m H (Pothain ; Atsu ; Tesic ; Salvan), 800m H (David Aubry)

Les principaux résultats 

VTT : Pauline Ferrand-Prévot et Loana Lecompte repartent sans médaille

Triathlon F : Léonie Périault 5e

Canoë-kayak F : Marie-Zélia Lafont éliminée en demie du slalom (K1)

Basket F : défaite 74-70 face au Japon

Tennis de table : défaite de Lebesson en simple H

Judo: Clarisse Agbegnenou qualifiée pour les demies

Taekwondo: Althéa Laurin a perdu sa demi-finale

Natation: Léon Marchand (200m papillon) et Charlotte Bonnet (200m nage libre) éliminés

9h40 : En fait non, on va basculer dès maintenant ! Allez vite, rejoignez-nous dans le live « journée » pour suivre cette demi-finale de taekwondo

9h35 : Bon, France TV n'a pas le monopole de la bascule. On va donc suivre la demi-finale de taekwondo d'Althéa Laurin et on passera ensuite au live journée pour fermer celui-ci. 

9h30 : Loana Lecomte, tout sourire et en pleurs après sa première participation aux JO (5e place aujourd’hui). « Je suis heureuse de terminer cette course, je suis loin d’être déçue, faire un top 10 dans mes premiers JO, c’est super. Je suis heureuse d’être là. C’est un rêve de gosse de participer aux JO, c’est exceptionnel de pouvoir être là. Il y avait un peu de déception mais au bout de 10 minutes c’était parti, j’ai tout donné, je ne regrette rien. Je vais prendre de l’expérience, j’espère que je vais progresser en vue de 2024. » On ne se fait aucun souci là-dessus, en 2024 tu vas casser la baraque.

9h20 : TRIPLE HISTORIQUE POUR LA SUISSE ! Neff, Frei et Indergand terminent respectivement 1, 2 et 3 aujourd'hui. Immence claquasse pour le VTT français. 

9h17 : Ouhlala ça a failli déraper sur France TV avec Julien Absalon, l’ancien champion de VTT (et petit ami de FPF), qui s’embourbe : « N’hésitez pas à inscrire vos filles au VTT, même si on peut penser que c’est un sport masculin. Quand les filles descendent de vélo, ce sont de vraies… De vraies femmes ». Ok, ok.

9h15 : Lecomte a glissé à la 5e position. Je ne me remets pas de cette claque, franchement. On croyait tellement en nos deux coureuses. Car, oui, elles étaient favorites aujourd'hui. 

 

9h11 : C'est terminé en ping pour Nan Yuan en simple. 

 

9h08 : Le théorème de Tokyo.

 

9h06 : 3'40'' de retard sur la tête au dernier pointage pour Ferrand-Prévot, il va être long ce dernier tour... 

9h05 : Une petite parenthèse pour saluer la qualif de la Chardance en 8es de finale. 

 

9h02 : Bon l’or pour Neff, c’est acquis hein. En revanche grosse baston pour la deuxième place entre Indergand et Frei.

9h: Loana Lecomte s'accroche en quatrième position mais elle affiche plus de 40'' de retard sur la troisième place. 

8h58 : Ben hé bien je crois malheureusement qu'on peut le d'ores et déjà le dire : c'est une nouvelle chance (deux, même) de médaille française qui s'est envolée ce matin... 

8h56 : Ah ben voilà, on vient d’avoir les images. Une deuxième gamelle, c’est fatal dans une telle course vu le niveau des Suissesses aujourd’hui.

 

8h55 : Terrible pour FPF quand même... Les JO ne l'aiment pas, je ne vois que ça. 

8h52 : On n'est pas les seuls à se demander que pasa ? 

 

8h50 : Immense craquage de Pauline Ferrand-Prévot, sans qu'on sache vraiment ce qu'il s'est passé. Ca parle d'un problème de clips sur France TV mais j'ai dû rater ça. Et Lecomte a pris la quatrième place, un vrai yoyo cette course. 

8h48 : Koko ni arimasu... (« Voilà, voilà », en Japonais)

 

8h46 : Il est là notre envoyé spécial. Régale-toi Ju (et ramène-nous une breloque bordel !) 

 

8h45 : Je ne suis clairement pas prêt pour un triplé suisse aujourd'hui. Je fais encore des cauchemars de Bucarest, hors de question de remettre ça ce matin. 

8h43 : Ouais, ok, je m'étais complètement emballé. Pauline vient de cédder sa troisième place. Allez, reste dans leurs roues ! 

8h41 : Bon, un écart s'est creusé avec la quatrième, une autre Suisse, le podium est en vue quand même. Même s'il reste encore deux tours et demi, je vais peut-être un peu vite en besogne. 

 

8h40 : Arf, PFP est à plus d'une minute derrière Neff, je ne sais pas comment elle s'est démerdée... 

8h38 : On assiste à un vrai duel France-Suisse. VENGEZ MBAPPE LES FILLES !!! 

8h37 : Le pied au sol pour Jolanda Neff qui va perdre une petite dizaine de secondes, on prend, on prend ! 

8h35 : Par contre Loana Lecomte est dans le dur. Il faut dire que c’est son baptême du feu aux JO à la petiote, soyons indulgents. A mi-course, la coureuse d’Annecy doit être aux environs de la 8e-9e place. Ça se remonte.

8h34 : 46 secondes de retard sur Neff à trois tours de l'arrivée. C'EST FAISABLE ! 

8h33: MAIS OUI LA REMONTADA DE FERRAND-PREVOT ! La Française a pris la deuxième position de cette course, allezzzzzzzzzzzzzz !!! 

8h30 : Ca commence gentiment à sentir bon pour Jolanda Neff. 

 

8h27 : Bon il reste pas mal de temps de course, je vais me chercher un 56e café, je reviens tout de suite. 

8h25 : Et voilà maintenant la chute de Pauline Ferrand-Prévot en image. La Française est revenue dans la course mais ça va quand même être compliqué d'aller chercher une breloque aujourd'hui. 

 

8h23 : Chose promise, chose dûe. 

 

8h20 : Althea Laurin élimine la championne olympique en titre ! 

Ohpopo on va faire un petit détour pour aller (re)voir ça. Dès qu'on a les images, je vous les balance. 

 

8h19 : Allez, un tour d'effectué, il en reste trois, il peut encore se passer plein de choses. 

8h17 : C'est donc Jolanda Neff qui est devant. 

8h15 : La Suissesse (dont j’ignore le nom) a pris le large. Derrière on a un groupe de quatre avec Loana Lecomte, à une vingtaine de secondes de la coureuse de tête. Rien n’est joué mais il va vite falloir recoller.

8h13 : MAIS NOOOOOOOOOOOON CHUTE DE FERRAND-PREVOT !!! C'est pas vrai, la scoumoune... 

 

8h11 : Franchement, une médaille pour Pauline Ferrand-Prévot serait tellement méritée, tellement la championne du monde revient de loin, après deux opérations et une phase de démoralisation post-JO de Rio. ALLEZ, VAS-Y POPO !!! Voici d'ailleur notre récit de ce retour au top. 

 

8h09 : Ouais ok, embouteillage de partout là, c’est bien simple on se croirait à Paris aux heures de pointe sur les pistes cyclables. HIDALGO DEMISSION !!!! 

8h06 : Mais oui le duel PFP-Lecomte, au coude à coude dans une portion casse-patte du tracé ! On vibre les enfants, on vibre !!! 

 

8h05 : C'est bon elle est de retour à l'avant ! 4e place pour PFP. Loana Lecomte est toujours en tête. 

8h04 : Pauline Ferrand-Prévot est un peu dans le dur mais rien d'irrémédiable pour le moment. Allez, un petit coup de collier Pauline, histoire d'effacer à tout jamais la désillusion de Rio ! 

8h02 : Loana Lecomte a pris la tête d'une course qui s'annonce épique vu les conditions météo (il a beaucoup plu, le terrain est gras). On rappelle le principe : 5 tours de 3,850 km, première arrivée, première servie. 

8h : C'est parti tutututut ! 

7h55 : A noter que Julien, notre second envoyé spécial, est en place pour la course de VTT. En espérant qu’il nous parlera de médailles françaises dans son papier. Franchement si on n’y croit pas là, avec le come-back plein d’ambition de Pauline Ferrand-Prévot et la jeune prodige Loana Lecomte, on n’y croira jamais.

7h45 : Le récap de la night 

Alors qu'on se rapproche tranquillement de notre session de VTT féminin, avec deux vraies chances de médailles françaises, je vous laisse jeter un oeil au récap de notre délicieux Nicolas Camus, envoyé spécial au Japon. 

 

7h38 : Bon, il y a une belle faute à la porte 15 et un chrono pas ouf, ça peut être compliqué. Même si, pour le moment, la Française est en 4e position et il reste 12 candidates à suivre. Le problème, c’est qu’il y a une fournée de favorites parmi ces 12. Bon, on va croiser les doigts pour Marie-Zélia Lafont, c’est la seule chose qu’on peut faire depuis notre canap.

7h36 : Aïe, 2'35'' de retard... 

7h35 : Une seconde d'avance sur le chrono de référence pour le moment, c'est pas mal ! 

7h33 : Ca y est, Marie-Zélia (MZ pour les intimes) va s'élancer pour son slalom indiv en canoë ! ALLEZ !!!!!!!

7h30 : Erratum 

 

7h30 : Et sinon Naomi Osaka nous a fait une Roland-Garros bis en refusant de se présenter face à la presse, comme le règlement l'y oblige pourtant. 

 

7h25 : Tutut le boulevard devant Clarisse Agbegnenou ! 

 

7h14 : Allez, on file au canoë féminin. Les demi-finales vont bientôt débuter. Le principe est simple : 24 concurrentes, 10 places en finale. Avec un parcours de slalom très technique. Et une chance de qualif avec la Française Marie-Zélia Lafont. 

7h10 : Grosse sensation avec l'élimination de Naomie Osaka dès les 8es 

 

7h05 : Mon réveil à 5h50 ce matin vs moi , allégorie. 

 

7h : Passionnant ces images de vagues sans personne dessus. J'ai l'impression d'être dans un poste de contrôle SNSM sur un plafge de la Baule au mois d'août, la tenue orange et les claquettes-chaussettes en moins. 

6h55 : Bon, je ne suis pas un spécialiste – bien qu’issu de Locquirec, un petit bled côtier du Finistère, spécialisé dans le surf – mais c’est vrai que les figures de Medina avaient une sacrée gueule. Je vous laisse vous faire une idée, on peut en débattre ensuite dans les commentaires.

 

6h52 : J'ai dit « le Français Gabriel Medina » mais vous aurez corrigé par vous-mêmes, il s'agit bien d'un Brésilien. Désolé, emporté par mon élan, j'ai cru que c'était forcément un frenchy qui s'était fait voler. Au temps pour moi. 

6h46 : Ahhhhhh enfin un soupçon de scandale arbitral !

Nos spécialistes surf sur France TV sont vents debout contre les notes attribuées au Japonais dans son duel contre le Brésilien Gabriel Medina, qui vient de se faire sortir en demie après un meilleur run a priori. "On récompense plus la nationalité que la figure", ai-je entendu à l’instant. CA DENONCE ! On va suivre ça de près, vous nous connaissez, l’odeur du sang nous attire.

6h37 : Allez, c'est passé tranquille. C'était pas le combat du siècle mais Agbegnenou dégage tout de même une grande sérénité. La Française a fait le job pour se qualifier pour les demi-finales, le principal est acquis. On se donne rendez-vous dans 4h pour suivre ça. 

 

6h35 : La défense de Franssen commence a ressembler à quelque chose mais le premier point est tricolore. Joli Wazari placée par Agbegnenou. 

6h30 : Oh le rythme de dingo d’entrée de combat ! Elle a beau faire deux têtes de plus, la Hollandaise subit déjà la loi de Clarisse Agbegnenou. Pas de point marqué pour le moment mais le ton est donné et je peux vous dire que la judokate rennaise a clairement pris l’ascendant.

6h27 : Agbegnenou, le retour !

Puisqu’on parle de Clarisse, allons-y. La Française va débuter son nouveau combat. Identité de sa victime : la Hollandaise Juul Franssen (et non, elle ne fait pas de rap).

6h20: Je vois qu'on a de gros problèmes de retransmission sur France TV. Ce qui me fait forcément penser à cette perle chiraquienne: « Qu'est-ce qu'elle a la 2 ? Il faut faire chauffer l'appareil ? ». 

 

6h15 : On remercie les collègues du bout du monde qui vous ont fait vivre cette nouvelle nuit de JO, on prend la relève depuis Cognac-Jay. Ca va vous ? J'espère que vous êtes en forme. Par « forme », j'entends au moins mieux que nos Français et Françaises, qui semble-t-il ont encore passé des heures compliquées du côté du Japon. A part Clarisse Agbegnenou, qui, elle, est au top, of course. 

6h10 : Ogenki de… Sur ces jolis mots japonais signifiants prenez soin de vous et surtout sur cette belle victoire en judo, je passe la main à Paris pour ce live. Un dernier résultat avant de partir ? Ça sera un résultat en cours alors : Jérémy Chardy est mené 3-2 en tennis. A demain !

5h49 : Clarisse Agbegnenou expéditive

Enorme ! Même pas eu le temps de liver le match de judo tant attendu de Clarisse Agbegnenou. J’ai toutefois un bon alibi : Ippon de la Française qui file vers les quarts en moins de 20 secondes

5h43 : Large victoire d’Althéa Laurin

Et elle est là la bonne nouvelle. Althéa Laurin remporte son 8e de finale. Elle a littéralement asphyxié la Mexicaine Acosta Balarezo (21-3) lui infligeant même un 15-1 dans le troisième round. Pour le prochain tour elle affrontera la Chinoise Zheng Shuyin

5h38 : Dans cette catégorie des plus de 67 kg, la Française est parfaitement dans son match. Troisième round et déjà 16-3

5h35 : C’est bon ça ! Laurin mène 6-2. On est dans le deuxième round

5h31 : On se met tous derrière Althéa Laurin pour que je puisse annoncer une victoire dans quelques minutes. La Française démarre son combat de Taekwondo contre la Mexicaine Acosta Balarezo. C’est parti pour une place en quart de finale

5h21 : Vous voulez encore une mauvaise nouvelle ? Emmanuel Lebesson vient de sortir en ping-pong sans prendre une manche au Chinois Zhendong Fan (11-3, 11-4, 11-3, 11-4). Si ce score miroir est facile à retenir, la défaite est par contre lourde. Le Français n’aura marqué que 9 points sur son service contre 23 pour son adversaire du jour

5h10 : Aïe, Aïe, Aïe…. je pensais reprendre ce live et y lire d’excellentes nouvelles pour me faire oublier les contreperformances tricolores d’hier, mais la défaite des Bleues en basket n’est pas là pour me rassurer. On garde le sourire car le judo va bientôt venir rattraper tout ça

5h00 : Et ça continue encore et encore

Ohayou gozaimasu ! Avec ce bonjour le matin en japonais, je reprends ce live pour continuer à vous faire vivre cette nouvelle journée olympique. Il fait 26 degrés à Tokyo avec des averses. Réglez vos montres sur midi et c’est parti

4h40: L'énorme désillusion, les Bleues s'inclinent d'entrée (74-70)

Malgré une bonne entame, les Bleues sont tombées sur des Japonaises qui leur ont fait très mal à trois points (11 sur 27, 41%). En face, Sandrine Gruda a terminé meilleure scoreuse (18 points), mais les Françaises sont désormais en très mauvaise posture, avant d'affronter le Nigéria et la team USA.

4h39: Gabby Williams entretient l'espoir

L'interception et le panier miracle. Mais derrière les Japonaises ne tremblent pas au lancer-francs et restent à +4, c'est plié.

4h34: Noooon, le 3-points japonais qui fait très mal (72-68)

L'extra-passe encore, et +4 à 28 secondes, dur dur. Temps mort. Et Miyem qui fait un air ball à 3 points, ça sent le sapin.

4h30: 68-68 c'est chaud chaud chaud

Rebond offensif de Miyak puis le panier derrière qui fat du bien, mais le Japon recolle de suite.

4h30: 64-62 Japon, nouveau 3-points

Elles sont à 10 sur 26 derrière la ligne, contre 4 sur 16 pour les Françaises.

4h25: La France repasse devant!

Interception de Sarah Michel qui part toute seule et conclut d'un lay-up. Et le Japon qui claque un 3-points et repasse devant 61-59. NOT TODAY dit Endene Miyem qui repond du tac-au-tac derrière la ligne. 62-61 France, vous la sentez la fin de match de folie?

4h23: Allez! Les Françaises recollent (55-55)

Ça faisait très longtemps, c'est Endene Miyem qui permet à la France d'égaliser, avec 6 minutes au chrono.

4h15: Fin du 3e quart-temps, +3 pour le Japon (52-49)

Les Françaises ont limité la casse sur la fin, et peuvent dire merci à Sandrine Gruda et ses 14 points dans le match.

4h10: Sandrine Gruda relance les Françaises

Trois paniers de suite pour la pivot. Copier conforme: passe au au panier, elle se retourne et petit tir flottant. Les Françaises reviennent à 2 points (49-47 Japon).

4h05: Séquence cata des Bleues

Elles prennent un 8-0 au retour des vestiaires et il a fallu attendre six minutes pour que Marine Fauthoux débloque le compteur sur un lancer-franc. 49-43 Japon.

4h00: Attention, les Françaises font trop de fautes (41-36 Japon)

Trois fautes consécutives sur des tirs japonais, qui sont heureusement maladroites au lancer-franc, avec 3 réussis sur 6. Mais ça fait 39-36 pour le Japon. Et même 41-36 après un nouveau lay-up de Machida.

3h45: Pas de finale pour Charlotte Bonnet en natation

La Française a terminé 6e de sa demi-finale en 200m nage libre, en 1'57''35. Très loin de  l'Australienne Ariarne Titmus (1'54'82), déjà titrée sur 400m. Le duel face à Katie Ledecky (1'55''34 dans l'autre demi) promet en finale.

3h40: 36-34 pour les Bleues à la pause

C'est solide en attaque pour les Françaises, mais attention aux errements défensifs, avec des lay-ups trop faciles pour les Japonaises, et des tirs pas assez contestés à 3-points.

3h30: Chassé-croisé, le Japon repasse devant (30-29)

C'est pas possible la défense française, ça fait deux fois qu'une Japonaise perfore tranquillement pour un lay-up avec un écran raté des Bleues.

3h27: Alix Duchet on fire (29-26 France)

Nouveau tir à mi-distance et 7 points pour Alix Duchet.

3h20: Le Japon repasse devant (19-18)

Je me moquais de l'adresse derrière la ligne des Japonaises, et elles en collent deux consécutifs à 3-points, 19-18. Attention à ne pas les laisser shooter.

3h15 17-13 France à la fin du premier quart-temps

Petit trou d'air, dommage, les Japonaises finissent par un 4-0.

3h10: Mais oui Marine Johannes

Marine Johannes en transition, le jump shot assuré de l'arrière, 17-9 pour les Françaises, qui débutent parfaitement.

3h10: Beaucoup de maladresse des Japonaises à 3-points

Les Japonaises canardent à 3-points, et pour l'instant, on a vu un air-ball, un pain sur le plexiglas, et ça fait 1-6 from downtown.

3h05: 11-5 pour la France

Bon début de match des Bleues, qui ont un gros avantage vertical face aux japonaises, avec une défense très aggressive et puis déjà 6 points de Sandrine Gruda, très présente dans la raquette.

3h00: GO GO GO, c'est parti au basket!

 

2h40: Les Américaines s'imposent en beach volley

Ça s'est terminé par un bloc d'Alex Klineman, et les Américaines s'imposent sans trembler en deux sets  (21-13, 21-16) face aux deux  Espagnoles.

 

2h20: Les Américaines impressionantes en beach volley

Elles sont en train de bouffer les Espagnoles, 21-13 au premier set. En même temps, Alex Klineman, c'est un mur de 1m95, et avec l'expérience d'April Ross, elles sont injouables. Ça me donne envie d'aller jouer à Venice Beach pas loin de chez moi!

2h00: Basket et natation à venir

On a les Bleues qui démarrent leur tournoi en basket à 3h00, avec un match piège matinal face au Japon (avant d'affronter ensuite le Nigeria et les Etats-Unis). Pour la natation, c'est à partir de 3h30, avec Charlotte Bonnet en demi-finale du 200m nage libre.

1h40: Léonie Périault termine 5e du triathlon

Rhalala, elle aura des regrets sur la natation, qui est son épreuve «faible» (elle a perdu 49 secondes). Léonie Périault, qui pointait en 13e position après le vélo, a fini par une super course, remontant huit places sur le 10 km. Mais elle finit donc 5e, et les trois du podium avaient une nette avance. C'est Flora Duffy (Bermudes) qui est championne olympique, devant la Britannique Georgia Taylor-Brown (+1'14), l'Américaine Katie Zaferes (+1'27). Léonie battue au sprint par la Néerlandaise Rachel Klamer (+2'12 et 2'13).

 

1h30: En triathlon, Léonie Périault remonte mais devrait échouer au pied du podium

La Française va avoir de gros regrets sur la natation, car elle est en train de faire un 10 km de feu, mais elle devrait finir 4e ou 5e.

1h25: En surf, Michel Bourez sorti en quarts

C'était mission impossible face au Brésilien Gabriel Medina, numéro un mondial, qui a signé une vague quasi parfaite pour son premier passage (9/10). Le Français s'est bien défendu avec un tube sur la seconde mais ça n'a pas suffi.

 

1h10: Bonjour/bonsoir, c'est parti!

Va-t-on décrocher une seconde médaille d'or? Notre plus belle chance est en judo, avec la quintuple championne du monde Clarisse Agbegnenou, qui espére faire mieux que l'argent de Rio. Mais ça sera plus tard, à partir de 6/7h du matin. Idem pour le VTT, avec une course qui commence à 8h (heure de Paris). En attendant, on va commencer avec du surf et du triathlon, en attendant les bleues en basket face au Japon à 3 heures.

Salut les chauves-souris ! Alors, on n’arrive pas à trouver le sommeil ? Ça tombe bien, pendant une grosse poignée de jours les JO 2021 et 20 Minutes seront là pour vous accompagner dans vos insomnies. On espère simplement que cette nuit sera meilleure que la précédente (rappelez-vous, les 5es places là où il y avait un peu d’espace pour aller calquer des médailles), et on a des raisons d’y croire, ne serait-ce que pour l’entrée en matière de Clarisse Agbegnenou en judo. On parle là d’une IMMENSE chance de médaille d’or, cinq ans après l’argent à Rio. Mais de l’eau a coulé et depuis, la Française marche sur sa catégorie. On s’arrête là pour éviter de lui porter la poisse. Pour le reste, il y aura aussi du basket, avec nos Françaises contre le Japon et du VTT, autre très grande chance d’or olympique.

>> Mais on ne vous spoile pas plus que ça, rendez-vous vers 2h pour le début du live