Une haie d'honneur pour Doucouré

ATHLE Le Français devient champion d'Europe en salle à Turin...

R.S.

— 

Le Français Doucouré champion d'Europe aux championnats d'Europe de Turin, le 6 mars 2009.
Le Français Doucouré champion d'Europe aux championnats d'Europe de Turin, le 6 mars 2009. — REUTERS

Bon d’accord, il ne s’agit que d’un titre en salle, sur une distance, le 60m haies, qui n’a pas le prestige du 110m haies. Mais en devenant champion d’Europe en salle à Turin, vendredi après-midi, Ladji Doucouré renoue avec un plaisir devenu rare ces dernières années. Celui de la victoire. Celui de quitter un championnat avec une médaille d’or autour du cou et de s’affirmer un temps comme l’homme fort de sa discipline.



C’est d’ailleurs ce qu’il a hurlé à ses adversaires en franchisant la ligne d’arrivée. «Putain! C'est qui le patron!» Pour la première fois depuis son titre mondial à Helsinki, en 2005, le hurleur grimpe donc sur un podium international. «Ça s'est joué à la bagarre. En touchant la 2e haie, j'ai failli arrêter de me battre. Mais je reviens un peu sur la tête sur la fin», expliquera-t-il plus tard, en félicitant également son jeune compatriote Garfield Darien (6e).



Après le bronze de Nana Djimou


Ces dernières années, la trajectoire de l'élève de Renaud Longuèvre était perturbée par les blessures et les échecs, notamment, aux JO de Pékin, où il avait échoué au pied du podium. Juste avant le sacre de Ladji Doucouré, les Bleus avaient ouvert leur compteur avec la surprise Nana Djimou, médaillée de bronze du pentathlon. En battant son record personnel, la timide Camerounaise naturalisée en 2004 obtient son premier podium international à 23 ans, sept ans après avoir débuté l'athlétisme.