Australie – France: Mais quel dommage! Les Bleus finissent par céder face à des Wallabies réduits d'entrée à 14... Revivez ce match en direct

LIVE Bleus et Wallabies se retrouvent ce samedi à Brisbane (midi, heure française) pour un troisième rendez-vous décisif

N.S.
— 
Quelle empoignade australo-française !
Quelle empoignade australo-française ! — Patrick Hamilton / AFP

On reverra sans doute pas mal de joueurs français engagés dans cette tournée (Barlot, Woki, Danty, Jaminet,...). Pour certains première ligne entrés en cours de jeu, j'ai davantage de doutes. Sur ces quelques mots, je prends congé et vous souhaite une belle après-midi. Devant notre live du Tour de France, pourquoi pas... 

Vu la composition expérimentale de ce XV de France, c'est quand même une très belle performance qu'ont réussie les Bleus sur l'ensemble de la tournée. Même s'il est dommage de chuter sur la fin contre des Australiens à 14 depuis l'expulsion de l'ailier Marika Koroibete dès la 5e minute.

BALLON PERDU, COMME LE MATCH !!!

80e: Les Français récupèrent un ballon dans un maul. Mais elle est à 48 m, complètement décalée à droite. Que faire ? ON TAPE EN TOUCHE. Oh, mon cœur…

78e: ELLE EST DEDANS. Cela commence à sentir le putois furieux pour les Bleus.

77e : Et allez… La mêlée française chavire tel un bateau ivre. Et Noah « Thiago Silva » Lolesio va tenter une nouvelle pénalité.

75e: JAMINET EGALISE. Encore un match qui va se jouer sur le fil.

74e: QUEL COURAGE CES BLEUS !!! Alors qu'ils ne se souvenaient plus à quoi ressemblait la moitié de terrain australienne, les voici qui récupèrent le renvoi puis provoquent la faute australienne, pour un plaquage haut de Valetini sur Jaminet.

72e: Balle de match, ou pas loin, pour Lolesio. Une pénalité de 42 m en face qui passe entre les poteaux. Va falloir réagir et très, très vite.

71e: Il était écrit que cette série de tests serait indécise jusqu'au bout. Les Australiens finissent mieux, même à 14 contre 15.

70e: Il suffisait de dire ça... Entré en jeu il y a quelques minutes, Anthony Bouthier place un dégagement de mammouth comme il l'avait fait contre l'Angleterre lors du Tournoi des VI Nations 2020.

68e: Que c'est dur pour les Français... Les changements ne leur ont pas fait du bien. 

Anthony Jelonch, pas le plus anglophone des capitaines français, vient voir M. O'Keeffe qui l'envoie bouler car l'arbitre a déjà demandé la vidéo. Il semble bien que Pesenti, 2e ligne fraîchement entré en jeu, a provoqué un en avant du centre Paisami. ET OUI. ESSAI REFUSE.

67e: ESSAI AUSTRALIEN. C'est le talonneur Paenga-Amosa qui aplatit après une succession de ballons portés. Mais, devinez quoi : arbitrage vidéo...

64e: La mêlée française, avec une première ligne expérimentale (Walcker-Etrillard-Bamba), se fait défoncer.

On se remet l'essai fabuleux de Barassi. Depuis, il faut bien dire que les Bleus se font manger.

 

61e: Encore une nouvelle pénalité pour l'Australie. Difficile d'imaginer que les Wallabies jouent à 14 depuis la 5e minute. Ils dominent clairement les Bleus. 

60e: Encore un nouveau capé: Julien Hériteau, le Toulonnais, remplace Teddy Thomas.

59e: Les belles envolées sont (momentanément?) oubliées. C'est du corps à corps là.

58e: Oh le raté !!! Le demi d'ouverture australien était presque en face pourtant, à 35 m des poteaux français.

57e: Le 2e ligne français Azagoh est puni pour un hors-jeu. Lolesio a l'occasion de faire repasser son équipe devant.

55e: L'EVENEMENT !!! Jaminet rate sa première pénalité en trois sélections. Elle n'était pas évidente, de 40 m à gauche des poteaux australiens. Mais le Catalan en a passé des plus dures.

51e: Action-réaction. C'est le principe dans chacun de ses Australie-France cet été. Tupou, le pilier droit de 135 kg et quelques, fraîchement entré en jeu, finit dans l'en-but, sous les poteaux. Lolesio transforme et de nouveau égalité entre les deux équipes.

Tout est parti d'une mêlée à 10 m de la ligne française. Le centre lyonnais Barassi aplatit 20 secondes et 90 m plus loin après une superbe action de Couilloud, relayée par Thomas et son coup de pied astucieux puis Hastoy. 

47e: QUEL ESSAI DES BLEUS !!! La régalade.

46e : On attendait une pénalité après la merveille de récupération au sol de Cameron Woki, magistral encore une fois. C’est une « simple » mêlée pour les Bleus. On prend quand même.

45e: Aïe aïe aïe Hastoy. Après une passe en avant il y a quelques minutes, l'ouvreur palois (1re sélection) se fait coffrer au sol. 

42e: Le drop de Jaminet des 45 m, façon Cheslin Kolbe en finale du Top 14. Mais à la différence du coup de pied du Toulousain, celui du Bleu de l'Usap ne passe pas.

13h12: ON REPART POUR LES 40 DERNIERES MINUTES DE LA TOURNEE DES BLEUS.

12h58: LOLESIO EGALISE FACILEMENT. C'est la mi-temps. Mais quel match !!! On se retrouve dans quelques minutes.

40e+2: HOOPER ET MCDERMOTT ONT FAILLI NOUS REFAIRE LE COUP ! Le pilier Forleta, excellent lui aussi, sauve la patrie avec Jaminet et Vincent. Mais il y a pénalité pour l'Australie.

Essai refusé à la vidéo. Logique, même si ça m'arrache les phalanges de l'avouer.

39e: LE TROISIEME ESSAI ? Après un ballon récupéré, Jaminet accélère, tape à suivre et Teddy Thomas (oui, oui, il joue) marque. Mais il y a sans doute un en avant de Vincent au tout début de l'action... 

36e:  LE VOICI LE DEUXIEME ESSAI FRANCAIS !!! Les Bleus jouent une pénalité à la main à 5 m de la ligne australienne. Et Woki nous fait un plongeon façon NFL au-dessus d'un tas de joueurs pour aplatir. Jaminet transforme bien sûr. LA FRANCE REPREND LA TETE !!!

35e: MAIS QUELLE ACTION DES BLEUS !!! Derrière une touche, les attaquants français font chanter le cuir avec une merveille de passe de Barassi. Couilloud semble sur la route du doublé mais il est déséquilibré à 34 cm de la ligne...

33e: Le rythme est un peu retombé. Rappelons que six Français et huit Australiens disputent leur troisième match en 10 jours. Un truc de malades...

29e: La mêlée française est pénalisée. Bon, c'est bien beau tout ça, mais les Australiens n'ont jamais été aussi bons que depuis qu'ils jouent à 14...

En parlant de Lolesio, voici l'interception de filou qui a permis à l'ouvreur australien de faire basculer le match. Pour l'instant.

 

26e: Le capitaine français s'en sort sans dommage. Pas les Français, qui sont désormais menés de 4 points après la nouvelle réussite de Lolesio.

25e: Pénalité pour l'Australie, ça s'est sûr. L'arbitrage vidéo est ensuite requis pour un plaquage haut de Jelonch sur Paisami. 

22e: Les Bleus étaient à deux doigts de repasser devant après un dégagement australien contré par Jelonch. MAIS C'EST QUOI, ENCORE, CE MATCH DE MALADES ?

20e: LE COUP DE POIGNARD !!! Lolesio intercepte une passe de Couilloud pour Vincent et file aplatir. Le sosie de Thiago Silva (enfin, il y a un air quoi) transforme lui-même. 14 AUSTRALIENS REPASSENT DEVANT 15 BLEUS !!!

19e: Bon, après ce début de match de dingo (normal, vu l'endroit), je peux reposer mes index martyrisés quelques secondes.

17e: LE GERSOIS EST SOLIDE. C'est atavique, et Anthony Jelonch le prouve de nouveau, en revenant sur le terrain après avoir passé un protocole commotion satisfaisant (enfin, on suppose).

16e: Mais quel coup de latte de Jaminet pour dégager les Bleus face à la furia australienne. 80 m plus loin, ça donne une touche française dans les 22 m des Wallabies.

15e: Trois points de plus sur pénalité pour Melvyn Jaminet, la machine à buter des Bleus, toujours à 100% de réussite depuis son arrivée sur le sol australien.

11e: LA REPONSE DES AUSTRALIENS ! Superbe. Encore Michael Hooper, le Monsieur Plus des Wallabies, qui enrhume Hastoy comme un trois-quart après une belle combinaise derrière une touche. Le 3e ligne et capitaine sert son demi de mêlée McDermott qui aplatit. Lolesio passe la transformation et les Bleus n'ont plus que trois points d'avance.

8e: VOICI L'ESSAI DES BLEUS. Pénaltouche, maul et percée de Couilloud qui fonce dans son vis-à-vis McDermott et marque. Jaminet transforme. 

7e: Ouh, l'essai était marqué à 5 cm près derrière une touche, après une percée de Baptiste Couilloud. Pénaltouche pour les Bleus, à 14 contre 15. 

5e: Pendant ce temps, Anthony Jelonch a dû sortir sur protocole commotion. C'est le Montpelliérain Alexandre Bécognée qui rentre et fête sa première sélection. 

C'EST ROUGE. L'arbitre néo-zélandais O'Keeffe expulse l'Australien, excellent lors des deux premiers tests, après avoir expliqué sa décision au joueur et à son capitaine Michael Hooper.

Korobeite a mis l'épaule dans le visage du n°8 français. Arbitrage vidéo... Rouge pour l'ailier des Wallabies? 

5e: Wouaw le plaquage de Koroibete sur Jelonch qui venait de capter le renvoi. Le Gersois est solide, mais là, il est secoué notre capitaine.

4e: J'ai cru voir un Jaminet réussir la première pénalité, de 15 m en face. Les Bleus prennent l'avantage !

3e: Quel joueur ce Gaétan Barlot ! Entre le Castrais, Marchand, Chat, Bourgarit et compagnie, on est tranquilou-bilou pour quelques années au talonnage.

2e: Oh le pauvre... Blessé d'entrée au bras sur un plaquage, l'ailier australien Daugunu doit déjà sortir. C'est Reece Hodge, l'un des Australiens les plus connus du groupe actuel, qui le relaie.

2e: En avant australien d'entrée, et Jaminet qui fait parler ses cannes d'entrée.

L'OUVREUR AUSTRALIEN LOLESIO DONNE LE COUP D'ENVOI.

12h04: Et maintenant Rosario La Spina pour Advance Australia fair. C'est un ténor, m'apprend Wikipédia.

12h02: C’est l’heure des hymnes. La soprano Mirusia Louwerse s’y colle pour La Marseillaise. Rassurez-vous, je ne la connaissais pas non plus avant de la « googler ».

11h59: Neuf joueurs de la liste des 41 Français ne joueront pas une minute en Australie, puisqu’ils sont absents du groupe des 23 aujourd’hui, comme lors des deux premiers tests : Fourcade, Vili, Vanverberghe, Sobela, Segonds, Le Bail, Raka, Buros et Cordin. Pas sûr que tous ces jeunes gens aient une nouvelle chance de porter du Bleu un jour. On n’oublie pas bien sûr le Clermontois Fischer, aka « le 42e passager » qui n'a pas pu atteindre l'Australie pour un souci de passeport.

11h57: A la découverte de la révélation Melvyn Jaminet. L’arrière de Perpignan (22 ans) fête sa troisième sélection alors qu’il n’a toujours pas joué en Top 14. On vous propose de relire ce papier pour le découvrir si besoin. Oui, c’est moi qui l’ai écrit, mais bon, quand on peut faire de l’autopromo, on ne va pas se gêner.

 

11h55: Côté australien, on fait tourner, après avoir procédé à un seul changement dans le XV de départ entre le premier et le deuxième test. Huit joueurs affichent dix sélections ou moins. On surveillera notamment le demi de mêlée McDermott qui remplace le très moyennasse Gordon et sera associé à l'ouvreur-buteur Lolesio.

 

11h47 : Le rituel habituel avec les compos. Six Bleus vont commencer un troisième match en dix jours : Barlot, Jelonch, Couilloud, Vincent, Penaud et Jaminet. Attention par rapport à la compo ci-dessous, Cazaux (blessé) est remplacé en 2e ligne par Azagoh. Pesenti est intégré parmi les remplaçants (ou "finisseurs" dans la bouche de Galthié).

 

11h45: BIEN LE BONJOUR !!!

Fabien Galthié et ses joueurs veulent continuer à écrire l’Histoire. Mardi, le XV de France s’imposait pour la première fois en Australie depuis 31 ans (26-28), six jours après avoir perdu sur le fil le premier test-match face aux Wallabies (23-21). Les deux sélections se retrouvent ce samedi à Brisbane pour un troisième et dernier choc décisif, qui décidera du vainqueur de cette tournée.

Si les Bleus s’imposent, ils signeront un exploit jamais vu depuis 1972, à l’époque des frères Walter et Claude Spanghero, de Pierre Villepreux et de Jo Maso. 49 ans après, ces Bleus partis de Roissy sans certitude, du fait des innombrables absences et forfaits, peuvent revenir au pays couverts de gloire.

» Parce qu’on a envie de voir Melvyn Jaminet traverser trois fois le terrain et planter 30 points au pied, on se retrouve dès 11h45.