Mercato Stade Rennais : Loïc Badé veut « confirmer en France et voir plus haut »

FOOTBALL Présenté ce jeudi à la presse, le jeune défenseur central s’est engagé pour cinq saisons avec le club breton

Jérôme Gicquel
— 
Le jeune défenseur central Loïc Badé s'est engagé pour cinq saisons avec le Stade Rennais.
Le jeune défenseur central Loïc Badé s'est engagé pour cinq saisons avec le Stade Rennais. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • L’ancien défenseur lensois Loïc Badé s’est engagé pour cinq saisons avec le Stade Rennais.
  • Arrivé contre un chèque de 20 millions d’euros, il remplacera Damien Da Silva en défense centrale.
  • Les dirigeants rennais, qui le pistaient depuis plusieurs mois, estiment qu’il a tout du défenseur central moderne.

Il avait des courtisans un peu partout en Europe, notamment du côté de l’AC Milan, du FC Séville ou de Villareal. Mais après sa grosse saison avec le RC Lens, Loïc Badé a finalement préféré rester en Ligue 1 en s’engageant pour cinq saisons avec le Stade Rennais. « Partir trop tôt peut être négatif dans une carrière et ça me tenait à cœur de confirmer en France où il y a déjà un gros niveau », a indiqué ce jeudi lors de sa présentation le jeune défenseur central de 21 ans, désireux de « voir plus haut dans un club habitué à jouer l’Europe ».

Pour s’offrir celui que beaucoup comparent à Raphaël Varane, le club breton n’a pas lésiné sur les moyens en signant un chèque de 20 millions d’euros. Un montant conséquent, surtout au vu du contexte économique, qui fait de Loïc Badé la quatrième recrue la plus chère de l’histoire du club breton et la plus grosse vente du club Sang et Or.

« Le profil du défenseur central moderne », selon Florian Maurice

Mais après le départ de son capitaine Damien Da Silva, parti à l’Olympique lyonnais, le Stade Rennais se devait de recruter en défense centrale et avait fait de Loïc Badé sa priorité depuis plusieurs mois. « Il a un profil de défenseur central moderne, a souligné le directeur sportif Florian Maurice. Il est jeune, athlétique, dynamique, a un bon jeu aérien et la capacité à bien sortir les ballons ».

Cette dernière qualité a d’ailleurs particulièrement séduit Bruno Genesio. « On a une équipe qui aime jouer et repartir de derrière, il correspond donc parfaitement à ce schéma car il a une bonne technique et un bon jeu long », a assuré le coach rennais, pas inquiet de son manque d’expérience. « Aujourd’hui les jeunes joueurs sont beaucoup plus matures et acquièrent de l’expérience beaucoup plus vite qu’auparavant donc ce n’est pas un problème », a-t-il souligné.

Avant de faire sa première apparition sous le maillot Rouge et Noir, Loïc Badé devra toutefois un peu patienter. Après avoir suivi en tribunes le premier match de préparation du Stade Rennais samedi face au Havre (2-2), le natif de Sèvres ne sera pas dans le groupe ce samedi face au Standard de Liège en raison d’une douleur à la cheville.