Le Stade déçoit, mais creuse l'écart

— 

Le Stade Toulousain a livré l'une de ses prestations les plus médiocres de la saison, samedi soir contre Montauban (9-8). « On n'a même pas fait le service minimum », observe le 2e ligne Fabien Pelous. Pourtant, cette victoire très poussive a permis au leader du Top 14 d'accroître son avance à l'issue de la 18e journée. Le champion en titre compte six points d'avance sur le Stade Français et Perpignan. De quoi envisager avec sérénité le difficile déplacement vendredi chez les Catalans. Toulouse évoluera une nouvelle fois sans ses internationaux français Thierry Dusautoir, Yannick Jauzion, Cédric Heymans et Maxime Médard, vainqueurs du Pays de Galles vendredi avec les Bleus (21-16). Un choix du manager général, Guy Novès : « Ils ont fourni de gros efforts contre Clermont (20-13) puis avec l'équipe de France, ils ont bien mérité cette semaine de vacances. » Victime d'une luxation du coude droit contre Montauban, Jean-Baptiste Elissalde sera également absent. ■N. S.