Turquie – Pays de Galles Euro 2021 : Ramsey et Roberts offrent une victoire en costaud aux Gallois, le Turquie en très mauvaise passe... Revivez ce match avec nous

FOOTBALL Ce duel oppose des équipes plutôt décevantes lors de leur premier match

N.S.

— 

Ramsey ouvre le score pour le Pays-de-Galles contre la Turquie.
Ramsey ouvre le score pour le Pays-de-Galles contre la Turquie. — VALENTYN OGIRENKO / POOL / AFP

20h00: Merci à toutes et à tous d'avoir suivi ce match avec nous. Petite pause avant d'enchainer avec le match de 21h entre l'Italie et la Suisse. A tutti. 

19h55 : L’arbitre siffle le coup de sifflet final après le but de Roberts. Très belle victoire pour les Dragons, avec un match très solide face à des Turcs qui se compliquent vraiment la tâche. Ils auraient pu revenir dans la deuxième mi-temps, mais les Gallois étaient bien trop solides. Il faudra obligatoirement un bon résultat pour les hommes de Gunes face à la Suisse s’ils veulent accrocher une troisième place éventuellement qualificative.

90+3: Roberts fait finalement plier les Turcs. Gareth Bale met la misère à la défense turque sur corner en dribblant dans la surface avant de servir Roberts qui pousse la ballon au fond. 2-0 pour le Pays-de-Galles.

90+2: Wilson a deux doigts de tuer le match. Les Dragons montent encore à 4 ou 5 sur une contre-attaque et c'est finalement le bout du pied d'un défenseur turc qui dévie d'un rien le ballon.

90+1: Les joueurs reprennent leur esprit, et petite distribution de biscottes. Deux côté Gallois, un pour Yilmaz. Ca partait du turc qui a demandé à un défenseur Gallois de se relever vite. 

90e: Ca chauffe entre les deux équipes, début de bagarre à Bakou. Yimmaz est chaud comme une baraque à frites.

87e : La parade qui sauve le Pays-de-Galles. Sur un corner turc, le gardien gallois Ward réalise une magnifique claquette sur une puissante tête. Il sauve pour le moment son équipe. Les Turcs poussent fort.

84e: Sortie du seul buteur de ce match, Ramsey, pour Wilson.

83e: Ünder sort pour Kahveci côté Turc. 

80e : La jolie tête de Bale. Les Gallois défendent bien et se projettent très très vite en attaque. Ils sont 4 ou 5 dans la moitié turque et Ramsey enveloppe son centre pour Bale. Mais sa tête est un peu trop écrasée.

78e: Attaque défense pour les Turcs. Les Gallois sont repliés dans leur moitié de terrain et les joueurs turcs conservent la possession du ballon. Mais ils ne trouvent pas de solution et il va vite falloir passer la seconde s'ils ne veulent pas faire une très mauvaise opération. 

74e: Encore un changement pour la Turquie, Karaman est remplacé par Dervisoglu. 

72e: Entrée de Müldür pour la Turquie, sortie de Meras, blessé. Côté Gallois, sortie d'Allen pour Ampadu. 

70e: Les coéquipiers de Bale et Ramsey moins sereins. Les Gallois touchent beaucoup moins le ballon en seconde mi-temps. Ils se montrent dangereux sur les contre-attaques ou les coups de pieds arrêtés. 

62e : Bale a failli marquer un but complètement fou juste après son penalty manqué. Mais j’avoue ne pas avoir trop vu l’occasion et il ne faut pas compter sur la réalisation pour nous montrer le ralenti.

61e: Bale vendange son penalty. Il ouvre beaucoup trop son pied et le ballon s'envole dans le ciel de Bakou. Le match est en train de complètement s'emballer, ça part dans tous les sens. 

 

59e: Penalty pour le Pays-de-Galles. Bale se fait sécher à la limite limite de la surface et la VAR confirme le pénalty. 

58e: Oh encore la grosse occasion pour Ramsey. Le Gallois parvient à se retourner, mais Cakir oppose sa main ferme. Yilmaz gâche la contre-attaque turque en lâchant une pauvre frappe excentrée. 

54e: Même Burak Yilmaz n'y arrive pas. Il se fait d'abord  prendre à l'épaule par un défenseur gallois malgré son physique de boeuf. Dans la foulée il envoie sa volée au dessus du but, alors qu'il était seul dans les 5 mètres 50. 

50e: La Turquie a plus le ballon depuis le retour des vestiaires. Calhanoglu prend sa chance loin mais il avait deux coéquipiers seuls sur le côté droit. Dommage. 

47e: Un double changement qui fait du bien aux Turcs. Ils viennent d'enchainer deux occasions devant le but gallois. 

45e: C'est reparti à Bakou. A noter deux changement côté turc avec les entrées de Yacizi et Demiral à la place de Tufan et de Yokuslu. 

18h59: Petit point stat, Aaron Ramsey est le premier joueur gallois à marquer dans deux phases finales de l'Euro consécutives. 

18h47: MI-TEMPS. Encore une fois, les Gallois ne font pas une énorme impression, mais ils sont au-dessus des Turcs, qui plieront bagage avant de voir les huitièmes s'ils continuent à jouer comme ça. Je fais une pause fraîcheur moi aussi et je vous dis à tout à l'heure.

45e: Une légende tenace colle aux basques d'Aaron Ramsey. Quand le milieu gallois marque, des personnalités meurent peu après. A suivre...

 

43e: BUUUUUT GALLOIS !!! Alors que les Dragons crachaient moins le feu depuis quelque temps, ils ouvrent la marque. Une copie conforme de l'action de tout à l'heure entre Bale et Ramsey. Mais cette fois, Aaron plante (pardon d'avoir douté de toi Gareth).

42e: Voici l'action dont je vous ai parlé, en photo.

 

37e: Bale qui récupère une mauvaise passe turque et file au but. En fait non. Il pousse le ballon devant lui et se fait tacler par Süyüncü, qui s'est refait la cerise depuis son premier match cata contre l'Italie. Pauvre Gareth... Il va seulement fêter ses 32 ans dans un mois, mais il joue comme s'il était la star des Municipaux de Thionville.

35e: Vous trouvez que je ne parle plus trop du match ? Ben y a plus grand-chose à dire là. On va mettre ça sur le compte de la chaleur et de l'humidité.

34e: D'ici deux-trois minutes, j'annonce la speakerine qui nous annonce les programmes du soir pour patienter en attendant le retour de l'image.

31e: La retransmission de ce match nous renvoie au temps de l'ORTF, avec plan large du stade quand la liaison avec Bakou se coupe.

29e: Les Turcs se révoltent sur corner. Deux têtes coup sur coup repoussées par un Gallois quasiment sur la ligne, côté gauche puis côté droit. 

27e: Bon soyons clairs. On est à Istanbul. Bien sûr, le match se joue à Bakou, mais vous avez compris ce que je voulais dire.

23e: RAMSEY QUI VENDANGE UNE MERVEILLEUSE OFFRANDE DE BALE !!! Le milieu de terrain de la Juve, seul face au but turc, envoie le ballon au-dessus.

23e: Pour l'instant, ce n'est pas le meilleur match de l'Euro.

16e: C'ETAIT TRES CHAUD SUR LE BUT TURC. Un échange de têtes galloises et c'est l'arrière central Süyüncü qui sauve son équipe en dégageant à l'arrache.

12e: La tête de Kiefer Moore qui s'envole dans les six mètres. Un peu rageant mais en même temps il ne peut pas faire beaucoup mieux après être grimpé sur Sainte-Sophie pourg gagner ce duel aérien

9e: BURAK A CÔTE !!! Ca part d'un coup-franc vite joué au milieu et je crois que c'est Under qui donne une galette à l'attaquant lillois, malheureusement contré au dernier moment.

6e: OH RAMSEY QUI ENVOIE SON DEFENSEUR DANS LE BOSPHORE. Par contre son intérieur du pied sur le gardien ruine le début de cette action superbe. Les Gallois commencent plus forts. 

3e: Après avoir joué à l'extérieur contre l'Italie, la Turquie joue un peu à la maison aujourd'hui à Bakou. D'ailleurs Erdogan a fait le déplacement en tribunes. Attention à ne pas finir en midnight express en cas de mauvaise performance

1e: GOOOOOOOOOOO GOOOOOOOOOOOOO (après les douze pubds sur les paris sportifs, on vous prépare un papier là-dessus demain d'ailleurs)

17h55: J'apprends que ce bon Gareth Bale n'a plus marqué avec l'équipe nationale depuis 12 matchs. Faut vraiment qu'il raccroche pour tenter sa chance sur le PGA Tour. 

 

 

17h45: Me voici me voilà avec les compos toutes chaudes. Pas de Yazici côté turc, après sa piètre prestation de l'autre jour. Côté gallois c'est facilee, c'est toujours les mêmes depuis 50 ans (et qu'au premier match)

 

Vous êtes à la fois fan de Burak Yilmaz et de Gareth Bale ? Bingo, vous êtes à la bonne adresse. Ce Turquie – Pays de Galles pourrait déjà commencer à sentir le sapin pour l’éventuel vaincu, surtout s’il vient des bords du Bosphore.

L’équipe de Senol Günes a beaucoup déçu lors du match d’ouverture perdu face à l'Italie (2-0). De leur côté, les joueurs de la Principauté n’ont pas franchement séduit contre la Suisse, mais ils ont au moins gratté un point grâce à l’égalisation de Kieffer Moore, le Giroud gallois (1-1).

>> Parce que l’enjeu de ce match est tout simplement énorme, on se retrouve aux alentours de 17h45