OM-Lorient : Une pluie de cartons pour Marseille cette saison et autant d’interrogations avant la venue des Merlus

FOOTBALL L'Olympique de Marseille est l'équipe qui a reçu le plus de cartons dans les grands championnats européens, synonymes d'absences aux lourdes conséquences 

Adrien Max

— 

Il n'y a pas que Turpin qui donne des rouges à l'OM.
Il n'y a pas que Turpin qui donne des rouges à l'OM. — Damien Meyer / AFP
  • L'Olympique de Marseille est le club le plus sanctionné des cinq grands championnats européens en terme de cartons. 
  • Conséquence, Jorge Sampaoli est obligé de bricoler pour sa défense, samedi contre Lorient. 

Une grosse semelle dans une intervention non maîtrisée. Nous sommes à la 63e minute du match entre Montpellier et l'Olympique de Marseille, lorsque Dule Caleta-car reçoit un carton rouge. Il laissera ses coéquipiers à 10, pour un match nul 3-3. Un nouveau carton rouge synonyme de deux matchs de suspension en Ligue 1, alors qu’il venait d’en purger un contre Dijon pour trois jaunes reçus lors des trois précédents matchs.

« On a eu l’occasion d’en parler. C’est un joueur avec tellement de capacité, sa culture de jeu nous aide beaucoup derrière. Ne plus l’avoir sur le terrain par sa faute individuelle n’est pas bon du tout. Il faut s’employer à ne pas être distrait, rester sur le terrain, rester dans le jeu. Un joueur qui veut jouer beaucoup à ce très beau sport qu’est le nôtre ne doit pas risquer de quitter le terrain comme ça, sinon ce sera contradictoire avec le message qu’on essaye de mettre en place », a prévenu Jorge Sampaoli, l’entraîneur de l’OM.

« Ça complique les choix par rapport aux besoins de l’effectif »

Une fâcheuse habitude pour l’Olympique de Marseille à l’aube de recevoir le FC Lorient puisque le club marseillais est le champion d’Europe des cinq grands championnats en termes de cartons. Jorge Sampaoli ne pourra pas non plus compter sur Alvaro, lui aussi suspendu pour un enchaînement de cartons jaunes. Soit deux absences de marque pour sa défense à trois.

« Les conséquences sont que ça complique les choix par rapport à l’effectif conformément aux besoins qu’on a besoin pour chaque poste. On met en place un nouveau système très exigeant mentalement, physiquement, tactiquement, et ça génère du stress par rapport aux habitudes précédentes. On doit mettre en place rapidement une philosophie de jeu, un message commun. Le plus important c’est de mettre en place cette philosophie à court terme pour le club », liste-t-il comme difficultés inhérentes à ces suspensions.

Seul rescapé de cette défense à trois, Léo Balerdi, qui a lui aussi reçu deux cartons rouges depuis le début de saison. « A Porto, j’ai fait une grosse erreur qui m’a permis d’apprendre. L’autre rouge je n’étais pas d’accord mais je ne discute pas la décision et ça fait cinq matchs de suite que je ne reçois pas de carton », explique celui qui est en pleine confiance « grâce à l’enchaînement des matchs ». Et pour les enchainer, il ne faut pas se faire expluser.

Des interrogations

De l’aveu même de Jorge Sampaoli, le staff marseillais n’a pas encore pris de décision quant à la défense mise en place contre Lorient. Le jeune Lucas Perrin, buteur contre Montpellier samedi dernier, pourrait débuter. « Lucas est une option dans le 11. Il est éligible par rapport aux choix qu’on a à ce poste. Lucas essaye d’intégrer tout ca, j’espère qu’il pourra continuer d’avancer dans le même sens que notre philosophie », a détaillé Jorge Sampaoli.

Mais l’option de faire redescendre Bouba Kamara, étincelant au milieu de terrain, est aussi envisagée. « C’est une question que je me pose encore, le choix entre ces deux options. La décision finale dépendra de la façon dont il se sent en défenseur central, la décision n’est pas prise », a-t-il admis. Beaucoup d’interrogations avant d’affronter Lorient pour accrocher une 5e place, même si l’objectif de Jorge Sampaoli reste « de bien jouer ».