Stade Toulousain – Brive : Après avoir longtemps galéré, Toulouse dompte le CAB… Revivez la victoire du leader du Top 14 en direct

RUGBY Premier du Top 14, le Stade Toulousain veut éviter de se faire surprendre par Brive, sur une bonne dynamique

Nicolas Stival

— 

Yoann Huget face à Brive, le 6 mars 2021.
Yoann Huget face à Brive, le 6 mars 2021. — Lionel BONAVENTURE / AFP

16h37: La logique est respectée au final, même si le score est sévère pour des Brivistes qui ont menacé les Toulousains pendant une heure. Les Rouge et Noir conservent leur place de leader du Top 14 mais ils ont perdu leur arrière ou ouvreur Thomas Ramos sur blessure. A vous qui lisez jusqu’au bout, je vous souhaite une excellente suite de week-end !

80e: Et un dernier pour la route !!! Décalé sur l'aile gauche, Yoann Huget sert Guillaume Cramont qui marque le sixième essai toulousain. Le jeune talonneur remplaçant a des fans en tribune, malgré le huis clos: ses habituels coéquipiers en Espoirs, qui doivent jouer en baisser de rideau contre Agen. Comme Ntamack et Ramos sont sortis, c'est Zack Holmes qui tape et réussit la transformation.

77e: Pas bon ça... Thomas Ramos sort en boîtant vilainement, soutenu par des membres du staff toulousain. 

76e: Après s'être retrouvé quelques minutes à 13, Brive va finir à 14 puisque son demi de mêlée remplaçant David Delarue vient de prendre un carton jaune. M. Ramos est sans pitié pour le CAB.

75e: Action bizarre dans l'en-but toulousain. Lebel puis Kolbe s'en sortent, mais c'était tendu. 

72e: Le voilà, L'ESSAI DU BONUS TOULOUSAIN. Le ballon vole de main en main côté toulousain, à 15 contre 13. Le pilier Aldegheri file derrière la ligne. Après recours à la vidéo, comme sur trois-quarts des essais en Top 14, c'est validé. Ramos (le Stadiste, pas l'arbitre) transforme.

71e: Pendant qu'on calcule, Romain Ntamack sort et Cheslin Kolbe fait son retour sur la pelouse. Rentrée très mitigé pour l'ouvreur des Bleus. A Galthié de trancher s'il compte l'aligner dès le choc à Twickenham samedi prochain.

70e: Petit point sur la situation: Toulouse semble bien parti pour gagner. Pour le bonus offensif, le Stade doit encore marquer un essai, sans en encaisser bien sûr.

68e: Brive réussit à marquer par Tirefort. Mais l'action est entachée d'un avant de passe, façon France - Nouvelle-Zélande 2007. M. Ramos n'est pas M. Barnes et après recours à la vidéo, l'essai est refusé.

65e: Oh le copié-collé... Nouvelle séance infligée par le pack toulousain à son adversaire briviste près de la ligne corrézienne, nouvelle faute du CAB, nouvel essai de pénalité et nouveau carton jaune, pour le troisième ligne centre Fa'aso'o cette fois.

64e: A 14, les Brivistes font beaucoup moins tourner les serviettes forcément. Ils accumulent les fautes.

62e: Bon, la régalade que je vous avais promis avant le match n'est pas forcément au rendez-vous. Mais au moins, il y a du suspense.

59e: Bon, le Stade Toulousain est en train de remettre la basilique Saint-Sernin au milieu du village. Les avants Rouge et Noir mettent les Corréziens au supplice, et l'arbitre M. Ramos (aucun lien, il est fils unique) accorde l'essai de pénalité. Au passage, le deuxième ligne briviste Rees prend un jaune. Le tournant du match ?

57e: L'habituel titulaire Pita Ahki remplace Pierre Fouyssac au centre, alors qu'au numéro 15, Thomas Ramos succède à Cheslin Kolbe, pas transcendant aujourd'hui.

 

54e: ET BRIVE QUI REPASSE DEVANT !!! Fraîchement rentré, le pilier remplaçant Luka Japaridze marque le deuxième essai corrézien derrière une mêlée enfin solide. Hervé transforme.

51e: Le CAB n'attaque pas souvent mais quand il le fait, c'est tranchant, avec le numéro 9 Enzo Hervé à la manoeuvre et les golgoths fidjiens de la ligne de trois-quarts (Galala, Buliruarua) en relais.

49e: Déjà un joli chassé-croisé. Quatre Brivistes sont remplacés ainsi que le Toulousain Tekori, supplée par son clone (avec 15 ans de moins), Emmanuel Meafou.

46e: Joli coup de pied de Fouyssac qui renvoie les Brivistes devant leurs cinq mètres. La touché est « sagouinée » et les Toulousains récupèrent le ballon. Ntamack trouve la faille et sert Lebel qui aurait filé à l’essai s’il ne s’était pas inexplicablement mélangé les pinceaux (désolé pour l’expression de « boomer », mais je n’ai trouvé que ça pour décrire l’action).

42e: Sinon, Toulouse a changé trois joueurs à la mi-temps. La promesse Germain a remplacé un Balès toujours aussi mystérieux à la mêlée. Les piliers Castets et Faumuina laissent leur place respective à Neti et Aldegheri.

15h46: Ntamack donne le coup d'envoi de la deuxième mi-temps. Direct en touche. Mouais...

40e: Juste avant de regagner les vestiaires, Enzo Hervé passe une pénalité. Le CAB revient à quatre points. Tout est ouvert en deuxième période. On se retrouve dans quelques minutes !!!

38e: Le voilà,  LE DEUXIEME ESSAI TOULOUSAIN. Sur une pénalité à cinq mètres de la ligne, Toulouse ne prend si la mêlée, ni la pénaltouche mais le jeu à la main. Bon pied bon oeil, François Cros le revenant part au ras et marque ! Ntamack transforme en face des poteaux.

37e: Si le score est toujours nul, en mêlée en revanche, il n'y a pas match. Les Corréziens se font défoncer.

33e: Waow le duel entre le colosse Tekori et le numéro 9 briviste Blanc, raffûté sans ménagement par le Samoan. Un peu comme si Fabrice Luchini se frottait à Jason Momoa.

31e: Quand même pas terrible Toulouse aujourd'hui pour l'instant. Fouyssac hésite au moment de percuter, Balès arrive sans se presser, et Brive récupère une pénalité...

28e: Le grand coup de latte de volée de Cheslin Kolbe, alors qu'Hervé venait de taper un nouveau coup de pied par dessus. Pas très académique tout ça...

27e: Hervé avait l'occasion de remettre Brive devant. Mais sa pénalité file à côté.

23e: Les Toulousains trouvent (enfin) la faille !!! Cap'tain Huget en a marre de voir ses copains jouer à la baballe et décide d'attaquer la ligne. L'offensive se poursuit et Iosefa Tekori (37 ans quand même) aplatit. Comme Ntamack trouve enfin la mire, le Stade égalise.

21e: Encore un coup de pied rasant raté par Ntamack. Jalibert vient de reprendre deux fois de la compote.

18e: C'est quoi ça ? Le troisième ligne toulousain Thibaud Flament saute au-dessus de ses adversaires façon foot US. Ballon perdu...

14e: Dans la foulée, le renvoi toulousain est direct en touche. Comme un coup de pied de Kolbe un peu avant.

12e: Oh, LE COUP DE POIGNARD!!! Alors qu'ils ignoraient jusqu'à présent à quoi ressemblait la moitié de terrain toulousaine, Brive marque sur sa première incursion !!! Belle percée du demi de mêlée Julien Blanc, et le centre Buliruarua au relais file entre les poteaux. Forcément, Hervé transforme.

10e: Allez, on remet, ça des 40 mètres légèrement à droite après une mêlée briviste concassée par le pack toulousain. Et Romain rate encore...

8e: Bon, c’est bien beau de dominer, mais faut marquer. C’est ce que s’est dit Ntamack au moment de choisir quoi faire d’une nouvelle pénalité. Pas la plus difficile de sa jeune carrière, d’une trentaine de mètres presque en face. Mais le ballon fuit les perches, comme on dit pudiquement pour dédouaner un buteur maladroit.

7e : quasiment le premier ballon pour Romain « Jean-Louis David » Ntamack. Son coup de pied à suivre est contré et part en touche.

4e: derrière la pénaltouche, Balès met trois plombes à déclencher une passe. En avant de Cros...

2e: D'entrée, les Toulousains investissent les 22 brivistes. Balès tente la valise derrière un regroupement mais il est repris. Pénalité.

1re: C'EST PARTI avec le coup d'envoi de l'ouvreur briviste Enzo Hervé !!!

14h44: Allez, ça ne va plus trop tarder...

14h37: A Brive, on a un brin fait tourner, avec notamment l’absence de l’emblématique troisième ligne et capitaine Saïd Hirèche. A noter la titularisation au poste de pilier gauche de Daniel Brennan, formé au Stade Toulousain et fils de Trevor, terreur irlandaise des Rouge et Noir dans les années 2000.

 

14h30: Salut à toutes et tous. Il fait bien gris au-dessus du stade Ernest-Wallon mais on va se régaler sur la pelouse, j’en suis certain. On commence par la compo toulousaine, sans Antoine Dupont, Cyril Baille, Julien Marchand ni Peato Mauvaka, toujours à l’isolement après avoir contracté le Covid-19 en équipe de France.

 

Un gros morceau de Top 14 entre deux tranches de Tournoi des VI Nations. Notre bon vieux championnat de France capte toute l’attention médiatique ce week-end, avec notamment un Stade Toulousain – CA Brive de bon aloi. Mais le « crunch » de samedi prochain à Twickenham est déjà dans toutes les têtes.

La mâchoire ressoudée, l’ouvreur stadiste Romain Ntamack voudra prouver face au CAB qu’il est déjà en cannes après plus de deux mois d’absence. Et qu’il peut donc guider le XV de France en Angleterre pour faire un pas de plus vers le Grand Chelem et oublier un peu la pauvre histoire de « bulle sanitaire » percée. Le leader du Top 14 récupère un autre cadre bleu de retour de blessure, le 3e ligne François Cros. En face, Brive tentera de surfer sur une dynamique (quatre victoires en cinq matchs) plus parlante que son anonyme neuvième place.

» Parce que comme moi, vous aimez le rugby et Trois Cafés Gourmands, on se retrouve pour suivre cette rencontre.