Coronavirus : Expérimentations pour le retour du public dans les stades possibles « d’ici 3 ou 4 semaines »

EPIDEMIE Grâce aux vaccins, aux tests salivaires et antigéniques ou encore à des QR codes par zone

20 Minutes avec AFP

— 

Coronavirus : Expérimentations pour le retour du public dans les stades possibles « d’ici 3 ou 4 semaines » (Illustration)
Coronavirus : Expérimentations pour le retour du public dans les stades possibles « d’ici 3 ou 4 semaines » (Illustration) — AFP

La fin des tribunes vides approche-t-elle enfin ? La ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu a évoqué vendredi la possibilité de mener des expérimentations pour le retour du public dans les stades « d’ici 3 ou 4 semaines ».

"Nous travaillons (aussi) avec le secteur de la culture et du tourisme à des expérimentations qui devraient voir le jour d’ici 3 ou 4 semaines", a affirmé Roxana Maracineanu sur BFMTV.

Une expérimentation à Lyon ?

« Dans ces expérimentations, on pourra intégrer toutes les nouvelles technologies de crise comme les vaccins, les tests salivaires et antigéniques, et également tous les outils de la stratégie "tester-alerter-protéger" comme des QR codes par zone (dans les stades) qui pourront être utilisés », a précisé la ministre des Sports.

Interrogé sur la possibilité de voir ces expérimentations réalisées en partie à Lyon, comme souhaité par le président de l’OL Jean-Michel Aulas, la ministre des Sports n’a pas confirmé ni infirmé cette éventualité : « Nous n’avons pas pris de décision. (Mais) c’était intéressant de discuter (le week-end dernier) avec Jean-Michel Aulas qui s’était pas mal avancé avec un institut médical pour travailler son protocole », a-t-elle déclaré.

La ministre avait indiqué samedi dernier que ces expérimentations pour le retour du public dans les stades en France auraient un « sens si les difficultés (sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19) continuaient ». Dans le secteur culturel, des concerts-tests avec public à Marseille et Paris sont déjà prévus en mars et avril, si le contexte le permet.