Le combiné homme en live comme-sous-les-flocons dès 10h

R.S. et A.P.

— 

Si les chronos d'entraînements sont des indicateurs fiables, l'équipe de France a de quoi frémir à l'approche du super-combiné de lundi. Tout proche des meilleurs lors des deux galops d'essais, le leader des Bleus, Jean-Baptiste Grange disputera la première de ses trois courses sur la Face de Bellevarde, en attendant le géant et le slalom en fin de semaine. Avec, déjà, de réels espoirs de médailles, face aux rois de la polyvalence que sont Benni Raich, Bode Miller ou Carlo Janka.

Il y a deux mois, le skieur de Valloire avait pris la deuxième place du super-combiné dont avait hérité la station. «Cela veut dire que je peux jouer une médaille, se réjouit le Français. C'est une piste qui convient bien aux techniciens. A nous de saisir cette chance.» Lorsqu'il était monté sur le podium de l'épreuve de Coupe du monde en décembre, la descente avait été remplacée par un Super-G, favorisant logiquement les slalomeurs à l'arrivée.

Proche de Miller


Mais depuis, Jean-Baptiste Grange a montré qu'il savait aussi tirer des lignes droites et prendre un peu de vitesse sur ses skis. Lors de l'entraînement de vendredi, le Français a surpris en se classant neuvième, à 1'26'' de Cuche et 0'96'' de Miller, en quête d'une première médaille à val d'Isère. «C'est encourageant, mais il faut quand même se méfier des entraînements en descente, souligne David Chastan, le responsable du groupe technique. Pour Jibé, comme pour Julien (Lizeroux), il faut limiter la casse avant le slalom. C'est tout.»

En clair, les Français ne se fixent pas d'écart minimum à combler après la première des deux épreuves du combiné. Si la météo ne perturbe pas leur course, les deux Tricolores espèrent bien tirer profit de l'exigence technique de la piste. «Il s'agit aussi de bien gérer l'attente entre les deux manches, poursuit Chastan. Bien manger, se reposer et attaquer la reconnaissance du slalom dans de bonnes conditions.» Un programme minuté. Avant de faire preuve de polyvalence, Grange et Lizeroux connaissent au moins la bonne combine.

Une course à suivre en live comme-sous-les-flocons sur 20minutes.fr. La descente à 10h, le slalom à 17h. Soyez présents pour commenter les premiers pas de Jean-Baptiste Grange sur la Face de Bellevarde. Questions, commentaires, critiques et agitation de clarines acceptés...