Vendée Globe : Dalin à jamais premier aux Sables... Bestaven grand vainqueur... Revivez l'arrivée des skippeurs en live

LIVE C'est l'heure du grand final aux Sables d'Olonne  

W.P

— 

Charlie Dalin et Yannick Bestaven se congratulent.
Charlie Dalin et Yannick Bestaven se congratulent. — LOIC VENANCE / POOL / AFP
  • Yannick Bestaven a gagné le Vendée Globe 2020-21 grâce aux compensations liées au sauvetage de Kevin Escoffier
  • Charlie Dalin a franchi la ligne d'arrivée le premier, en 80j 6h 15min et 47 secondes
  • Boris Herrmann, a percuté un bateau de pêche au large des côtes françaises mais à réussi à rejoindre les Sables d'Olonne au pied du podium

 

Allez, il est l'heure de fermer ce live. Merci à tous de l'avoir suivi, la nuit et la matinée fuent longues mais belles. On ne regrette rien. Et on avoue qu'ils vous nous manquer, ces courageux. CIao!

12h55: Avant de se quitter, je vous laisse avec le récit de la nuit de notre héros à nous, David Phelippeau, qui a bossé comme un acharné toute la nuit pour nous faire vivre l'arrivée des skippeurs aux Sables.

 

12h50 : Giancarlo Pedote a franchi la ligne à son tour. L'Italien est le dernier à arriver de jour aux Sables d'Olonne aujourd'hui. Jean Le Cam est attendu à 21h et il devrait terminer au pied du podium grâce à ses compensations.

12h30 : Jean Le Cam est à 130 milles de l'arrivée et il aura 16h de compensations sur la ligne. Sauf mésaventure il sera à ce moment désigné « vainqueur » de ce classement officieux des bateaux à dérives.

12h21: C'est fait pour Damien Seguin qui boucle son premier Vendée Globe à la 6e place! Ne bougez pas, Giancarlo Pedote va arriver dans son sillage. Cette arrivée groupée est complètement folle comme prévu.

12h20 : Damien Seguin va arriver à son tour. Enorme course du skippeur su Groupe Apicil. Il sera le premier du classement officieux des bateaux à dérives.

11h28 : Explication très simple à mon erreur de calcul, les heures sur le site du Vendée Globe sont à GMT et non GMT+1. Donc Herrmann 4e, Ruyant 5e.

11h25 : C'est fait pour l'Allemand! Boris Herrmann franchit la ligne d'arrivée et termine ce Vendée Globe à la 4e place. J'avais mal calculé, je pensais qu'il serait finalement derrière Thomas Ruyant mais non.

11h20 : Herrmann approche de la ligne. On est loin des 20 noeuds de Bestaven dans la nuit. Quelle galère pour Boris...

11h: Bon on vient d'avoir la team manager de Yannick Bestaven au bout du fil, évidemment toute l'équipe n'a pas dormi et vu le bruit qu'il y avait autour, l'adrénaline est pas près de retomber. Sans trop vous spoiler, on vous prépare un petit portrait du vainqueur.

10h40 : Petit point sur les autres concurrents en mer. Damien Seguin et Giancarlo Pedote arriveront peu après Herrmann. Viendra ensuite Jean Le Cam. Benjamin Dutreux, actuellement au nord du cap Finisterre et Maxime Sorel, au large du Portugal, vont clôturer ce top 10.

10h20 : Herrmann est finalement attendu à 11h15. Il va donc terminer tant bien que mal à la 5e place du Vendée Globe, derrière Thomas Ruyant. Une fin de course déprimante en tout point pour l'Allemand.

9h50: Le petit mot de Macron pour féliciter les premiers skippeurs arrivés. Le président de la République a promis de venir fêter ça au printemps en espérant que ça aille mieux sur le front du virus.

 

9h25: Au dernier pointage, Boris Hermann, qui aurait dû arriver hier dans la soirée, se trouve à 16 milles des sables après avoir heurté un bateau de pêche. L'Allemand n'aurait sans doute pas gagné, mais il avait du mal à se remettre de ce coup du sort.

 

9h03: Les deux hommes ont pu échanger une longue accolade sur le pont d'ailleurs

 

8h50: Yannick Bestaven raconte sa nuit d'angoisse à tenter d'apercevoir Escoffier dans son bateau de survie. Une nuit qui lui a valu les 16h de compensation lui permettant de gagner la course quelques semaines après

« On a passé une nuit en enfer. Ça a duré toute la nuit. T’es pas dans ton bateau, t’es sur le pont à chercher un copain dans son radeau de survie. Et plus les heures passaient, j’ai pensé que c’était mort »

8h20: Il était temps que ce Vendée se termine pour Louis Burton, visiblement

«Depuis 15 jours je n'avais plus de gaz, je ne mangeais que des salades. Il n'avait plus d'eau douce non plus car plus de dessalinisateur. J'ai bu mes dernières gouttes d'eau douce qui était de la pluie du pot au noir cet après midi»

8h05 : Un marin félicite un marin

François Gabart vainqueur de l’édition 2012 lance un « immense bravo » au nouveau détenteur du trophée.

 

7h42 : Thomas Ruyant ému

S’il termine 5e de cette édition, le skipper compte bien revenir dans le Vendée Globe. Bravo Thomas pour ta course.

 

7h36 : « La victoire… c’est parfait »

Sur sa victoire Yannick Bestaven il y a trois mois aurait dit : « Pourquoi pas ? ». Et aujourd’hui… il nous présente son trophée !

 

7h31 : Un bravo présidentiel

Emmanuel Macron vient de féliciter le vainqueur mais aussi l’ensemble des skippers. Une rencontre va prochainement se faire entre le président et les participants

 

7h22 : Bestaven et Dalin ensemble

Après plus de 80 jours à s’affronter sur les mers du globe, les deux skippers sont maintenant côte à côte sur le quai.

 

6h48 : Bestaven a son trophée

Yannick Bestaven vient de poser les pieds sur la terre ferme. Et de la meilleure manière pour lui : en soulevant le trophée du Vendée Globe 2020. Chapeau !

 

 

6h42 : Le vainqueur est à quai

Yannick Bestaven a rejoint le ponton du port des Sables d’Olonne

 

6h05 : Yannick Bestaven vit un « rêve d’enfant »

Il va presque falloir le pincer pour qu’il puisse y croire

 

5h51 : Thomas Ruyant passe la ligne

Et de 4 ! Le skipper vient de rejoindre Charlie Dalin, Louis Burton et Yannick Bestaven aux Sables d’Olonne

 

5h43 : La fête sur l’eau pour Bestaven

Les feux d’artifice commencent à illuminer les Sables d’Olonne pour saluer le vainqueur

 

4h30 : Yannick Bestaven vainqueur du Vendée Globe 2020

Le skipper a passé la ligne d’arrivée à 4 heures 19 après 80 jours 13 heures 59 minutes et 46 secondes en mer. Troisième à l’arrivée aux Sables d’Olonne, il grimpe tout de même sur la plus haute marche du podium grâce aux compensations. BRAVO !

 

3h30 : La danse de joie de Louis Burton

Le skipper savoure en offrant un show en début de conférence de presse.

 

2h50 : « L’immense plaisir » de Louis Burton, entouré de ses enfants

Ses impressions au micro de 20 Minutes.

 

2h15: Burton retrouve ses proches

Après 80 jours en solitaire, forcément beaucoup d'émotion.

 

2h00: Burton au ponton

Dormir? Notre journaliste David Phelippeau sur place est parti, comme les skippers, pour faire une nuit blanche. Magic System, ça vous réveille à 2 heures du matin.

 

1h15: Les fumigènes pour Burton

C'est la tradition.

 

1h00: Magnifique arrivée de nuit

Ça en jette.

 

0h45 : Louis Burton franchit la ligne d’arrivée

Voilà, un peu plus de 4 heures après Dalin, l’Australien Louis Burton franchit la ligne, avec un tour du monde bouclé en 80 jours, 10 heures, 25 minutes et 12 secondes. Et une belle bagarre dans la remontée de l’Atlantique avec Charlie Dalin.

 

0h40: Dalin a pris «beaucoup de plaisir»

Le skipper liste ses coups de coeur, comme la première fois qu'il a vu un albatros, mais aussi d'avoir passé le Cap Horn.

 

0h35 : La « bagarre » avec Burton, source de motivation

 

0h25: Charlie Dalin n'a pas eu le temps de s'ennuyer

Naviguer, ça occupe. « On m’avait dit : ''prend des films, des livres''. Je crois que j’ai regardé un demi-épisode d'une série. On m’a offert un livre à Noël, je l’ai pas lu... un livre de sudoku, je l’ai pas ouvert, on m’a offert un rubikub, il est nickel! »

0h10: C'est parti pour la conférence de presse de Charlie Dalin

 

23h55 : « Ma vie c’était mon bateau »

Après 80 jours en solitaire, ça fait forcément bizarre de se faire assaillir par des journalistes sur la terre ferme.

 

23h40 : Dalin beau joueur

David aux sables a joué des coudes pour recueillir les premières impressions de Dalin. Qui n’aurait « pas pensé regarder le chrono » sur le Vendée Globle. Mais beau joueur, il estime que c’est « normal » que Borris Hermann et Yannick Bestaven « aient bénéficié de compensations »

 

23h35: Que c'est serré sur la carte

Après 80 jours, c'est quand même dingue.

 

23h15: Les premiers mots de Dalin

Au micro de son sponsor Apivia. Il est «heureux d'avoir les honneurs de la ligne», même si c'est forcément bittersweet (doux-amer) comme on dit chez moi.

23h10: Ce live continue depuis la Californie

Bonsoir à tous, Willy va se coucher, et c'est mérité. Je reprends la barre (pardon) depuis la Californie. Full disclosure: j'ai fait de l'Optimist une fois dans ma vie, mon essai de surf à Laguna Beach n'était pas très concluant. Bref, je vais surtout vous relayer les infos de notre expert local David aux Sables. On attend l'arrivée de Burton vers 0h30, et puis sauf imprévu, Bestaven devrait remporter la course grâce aux bonifications autour de 5h.

23h: A priori on est pas du bon côté de la barrière. Dalin va arriver après avoir répondu à 4383399448 questions de journalistes, quelle poisse.

 

22h55 : C'est plus fort que nous les analogies de footeux

 

22h45: LE CHAMPAAAAAGNE POUR CHARLIE DALIN!!! Il célèbre, il a raison. Pourquoi attendre? Au pire, il aura déjà fait la fête, il aura savouré ce moment.

 

22h40 : Des nouvelles de Charlie Dalin. Images exclusives de l'inusable David Phelippeau qui a dû lâcher sa bouteille de rouge en salle de presse pour sortir faire du journalisme de terrain.

 

22h35 : Louis Burton est attendu aux alentours de minuit et demi.

22h25 : Charlie Dalin acclamé par un enregistrement audio qu'on fait tourner en boucle via la sono. Quelle tristesse, mais c'est un moindre mal.

22h20 : Boris Herrmann toujours à l'arrêt. 

22h15 : Les habitants des Sables d’Olonne sont à fond sur leur balcon. On sent qu’ils aimeraient bien descendre, on sent que ça les démange mais il a fallu que la pandémie nous gâche tout…

22h : Louis Burton à moins de 50 milles de la ligne d'arrivée au pointage de 22h.

Bureau Vallée II va terminer 2e comme prévu. Derrière, on attend encore d'en savoir plus sur la situation d'Hermann. Un peu plus loin encore, c'est très serré entre Thomas Ruyant et Yannick Bestaven, qui, sauf accident, est bien parti pour gagner le Vendée Globe grâce à ses 10h et quart de compensation.

21h55: Boris Herrmann navigue toujours à 7 noeuds, il n'est pas complètement reparti, il doit regarder s'il n'y a pas de voie d'eau et plus généralement si son bateau est ok.

21h45: C'est confirmé dans le live vidéo du Vendée Globe. Le bateau est en sécurité, il rejoint la ligne à allure réduite. Foil tribord endommagé, mais pas de démâtage. Que c'est dur pour l'ami Boris.

21h40 : On n'a pas plus d'infos pour le moment si ce n'est que ça a été annoncé en salle de presse, me dit David aux Sables.

 

21h40 : Herrmann a heurté un bateau de pêche! COUP DE TONNERRE SUR LE VENDEE GLOBE!

21h30 : Sur les compensations

« C’est particulier. J’espère que ça va bien se passer pour moi mais c’est normal qu’ils aient eu des bonifs. Si c’est moi que la direction de course avait appelé pour sauver Kevin je l’aurais fait sans hésiter mais c’est tout à fait normal que des coureurs déroutés aient bénéficié de bonification. Après je suis pas sûr que les positions [dans la flotte] aient été modifiées que ça. Il y a tellement eu de retournemens de situation que la flotte aurait été au même endroit même sans ça, mais ça fait partie de la beauté du sport, ça fait partie de la solidarité entre marins. C'est normal qu'il y ait des bonfis. On pourra pas m’empêcher d’avoir franchi la ligne en tête. Le reste ça sera que du bonus. »

 

21h25 : Surl l'incident sur son foil 

« J'ai cru que j'allais devoir abandonner. J'ai vraiment cru que j'allais me retrouver en Australie ou NZ et que c'était fini. S'en est suivi une journée entière de réparation à la cape, ça a été un moment difficile. Mais y a eu une super bataille avec Thomas, avec Louis à la fin, avec Yannick. C'était une course magique. Elle m'a changé mais je sais pas de quelle manière encore. Elle va avoir un impact sur ma façon de voir les choses mais c'est tellement fort ce qu'on vit que c'est forcément impactant. »

21h25 : Les premiers mots de Charlie Dalin

« Heureux d’avoir franchi la ligne en tête. C’était une sacrée course une sacrée aventure, beaucoup d’émotion de passer de seul au monde à autant de bateaux autour. Sans transition aucune je suis passé de seul sur mon bateau à entouré d’une nuée de bateau, ça vient en un claquement de doigts. Je savais qu’il y aurait du monde mais je me suis fait surprendre par l’accueil. »

« Ce VG s’est bien passé il y a eu plein de rebondissements, j’ai eu des hauts, des bas, pas mal de bricolage aussi. C’est une super expérience, j’ai franchi mon premier Cap Horn. L’autre jour j’ai reparcouru ma trace, je me suis souvenu de chaque manœuvre, de chaque décision… C’est un nombre incalculable d’actions, de bricolage sur le bateau. »

21h15: Herrmann retardé par une mauvaise option? 

L'Allemand, qui a plus ou moins imité la route de Charlie Dalin, a du mal à en finir. Il serait un peu ralenti dans son sprint final, sachant qu'il doit empanner au moins une fois encore. Il lui reste 5 heures et quelques pour franchir la ligne d'arrivée s'il veut avoir une chance de gagner le Vendée Globe.

21h05: Qu'est-ce que je me poile avec les deux consultants du live vidéo du Vendée Globe, ils se fritent sur chaque analyse. Ca vient même comparer Desjoyeaux à Cristiano Ronaldo. Magique.

21h: On surveillera de près le pointage de 22h pour voir où en sont Herrmann et Bestaven, mais aussi Burton et Ruyant, ne les oublions pas, même si eux n'ont plus aucune chance de gagner.

20h55 : OUI CHARLIE! IL CRAQUE LE FUMI! LIBERTEEEE POUR LES ULTRAS, LIBERTE POUR LES ULTRAAAAS. Désolé.

20h50 : Charlie Dalin retrouve ses proches, c'est beau ça. Alors qu'on aperçoit le foil endommagé d'Apivia tenu par je ne sais combien de ficelles. Et dire qu'il a bricolé tout ça en pleine mer. Champion.

20h45: Boris Herrmann n'a plus que 5h55 pour coiffer Dalin, Yannick Bestaven 10h et quelques miettes.

20h40: Le temps de Charlie Dalin, 80j 6h 15min et 47s. 

20h36 : Charlie Dalin sur Apivia est le premier skippeur à franchir la ligne d'arrivée du Vendée Globe 2021, top au chrono!

20h30 : Charlie passera la ligne d'arrivée dans cinq minutes!

20h27 : Apivia, droit devant! On le voit à l'image sur le live vidéo. Il arrive, il va vite. Il va gagner l'étape mais pas le maillot jaune. 

20h25 : Un petit mot quand même sur Charlie Dalin, qu'on a très souvent vu à la première place de ce Vendée Globe. Sa performance sur ce Vendée Globe est loin d'être une surprise. Il avait déjà remporté la Jacques Vabre sur Apivia avec Yann Eliès.

20h20 : Inception du live 20 Minutes

 

20h18 : On va ensuite pouvoir lancer le chrono. L'arrivée de Dalin marquera le départ du grand jeu des compensations. On risque de « changer » de vainqueur du Vendée Globe deux fois d'ici la fin de la nuit.

20h10 : ARRIVEE IMMINENTE DE CHARLIE DALIN.

Popopo, l'info nous vient tout droit des Sables d'Olonne. 

 

20h: Début du live vidéo en direct des Sables d'Olonne. Vous pouvez le voir en tête de live, juste au-dessus. Vincent Riou, vainqueur en 2004-05, qui a souvent eu la gentillesse de nous répondre tout au long de la course, sera présent pour décrypter tout ça. Donc ça sera cool.

19h40 : Arrivée de Dalin légèrement retardée

Apivia arrivera plutôt entre 20h30 et 21h d'après l'organisation.

Commentaire de lecteur7cd69034 il y a 39 minutes

Et que faire de la frustration de celui qui va secourir un naufragé et ainsi risque de perdre la course !

>>  Frustration compensée par des gains de temps sur la ligne qui vont faire gagner Bestaven*. Le reproche que faisait Seguin au jury (avant de se rétracter), c'était de s'être prononcé trop vite sur ces compensations sans pouvoir prendre en compte les conditions de course à venir. La réalité de cette année, c'est que la météo a sans cesse rebattu les cartes toute seule en tête de course. Les chasseurs ont eu plus de réussite que les chassés avec le vent. D'où la frustration.

19h20 : Des infos de David aux Sables. Charlie Dalin est attendu aux alentours de 22h en zone mixte. On aura les premières réactions du skippeur d'Apivia à ce moment-là.

19h: Il est l'heure de prendre un café histoire d'être attaque au moment où Charlie arrivera. Oui, le fameux café de 19h synonyme d'insomnie, celui-là même.

18h50 : Pendant ce temps, François Gabart nous fait du mal en nous remontrant des images du Tour de France 2019. Il était le plus fort cette année-là...

 

18h35 : L’une des grandes questions de ce final sera de savoir si cette histoire de compensations créera un précédent. Certes, ce scénario a franchement peu de chances de se reproduire mais si on pouvait protéger les skippeurs d’immenses frustrations comme celle de Dalin, Ruyant ou Seguin c’est pas plus mal.

18h30: En bon renard des surfaces, David attend en salle de presse l'arrivée d'Apivia

 

18h20 : Damien Seguin (Apicil) revient sur ses propos sur les compensations 

«On ne demande jamais à un sportif en plein match de réagir à une décision d’arbitrage. Hier, je n’aurais pas dû commenter, mes mots étaient mal choisis. D’autant que j’étais dans un bel état de fatigue et tendu car je n’avais pas le vent attendu. Je le reconnais, ce n’était pas mon rôle de livrer une telle analyse à ce moment-là.

En mer, on réfléchit beaucoup, on cogite … Et cette situation fait ressurgir une question sur laquelle j’ai déjà eu l’occasion de réfléchir avec des sportifs d’autres disciplines : quand tu es un sportif de haut niveau, est ce que tu peux être un bon perdant ? Forcément, un sportif de haut niveau pendant la compétition ne peut pas être un bon perdant car ce qu’il vise, c’est la victoire et chaque place perdue est une petite défaite. Par contre, le fairplay est une caractéristique intrinsèque du bon sportif. »

 

18h10 : Le point de 18h en chiffres

Charlie Dalin est à 39 milles de la ligne d'arrivée. Louis Burton est passé sous la barre des 100 milles avant les Sables. Ces deux bonhommes seront les deux premiers du classement officieux. Viennent ensuite Herrmann à 149 nm de l'arrivée, Ruyant à 183 nm et Bestaven à 206 nm.

18h05 : C'EST L'HEURE DU POINTAGE DE 18H!!! (Je vais devoir aller en désintox, je suis accro aux mises à jour de la cartographie)

Dernier pointage avant l'arrivée de Dalin
Dernier pointage avant l'arrivée de Dalin - Vendée Globe

 

17h55 : L'homme fort de 20 Minutes est en place aux Sables. Mesdames et messieurs, David Phelippeau

 

17h50 : En attendant le prochain pointage, petite séquence rétrospective...

Que retenez-vous de ce Vendée-Globe? Niveau temps forts, on a été servis. Entre le demi-tour de Jérémie Beyou peu après le départ, le démâtage précoce de Corum, la découpe du foil de Thoms Ruyant, le naufrage de Kevin Escoffier, Samantha Davies qui repart après abandon, la ténacité de Burton à Macquarie... Faites-vos jeux!

Commentaire de Teleferik 

Bestaven aura au moins pour lui d'avoir mené la course et a été malchanceux dans sa remontée de l'Atlantique... Mais le vrai vainqueur sera Dalin, c'est lui qu'on retiendra !

>> Bestaven est aussi celui qui a compté la plus grande marge d'avance sur le 2e (avant de se planter au large du Brésil), ne l'oublions pas non plus. Et même si Herrmann gagne, ce sera au mérite. Tao Geoghegan Hart a bien gagné le Giro sans avoir porté le maillot rose, et c'était un beau vainqueur quand même.

17h40 : Vivement le pointage de 18h qu'on puisse y voir plus clair. La cartographie nous permettra de voir à quel point Dalin est proche du but (probablement à 30-40 nm de l'arrivée).

17h25 : Décidément, PRB…

Après le naufrage du bateau de Kevin Escoffier au large de Bonne-Espérance, le PRB de Desjoyeaux et Riou, double vainqueur du Vendée Globe en 2001 et 2005, est à l’abandon dans le port de Brest.

 

17h10 : Les prévisions de l'excellent Yoann Richomme donnent Bestaven vainqueur

Ca serait vraiment cruel pour Charlie Dalin, mais Maître Coq devrait devancer Apivia de deux heures selon les estimations du double-vainqueur de la Solitaire du Figaro. Herrmann devrait s'intercaler entre les deux skippeurs français.

17h05 : Apparemment c'est un peu la cohue sur place en salle de presse. Beaucoup de monde pour suivre ce final de rêve. Ca reste plus safe qu'une rave party mais disons que les 2 mètres de distanciation ont la vie dure.

17h: C'est parti pour ce live jusqu'au bout de la nuit!

Un petit point course pour commencer. Charlie Dalin mène la flotte et devrait couper la ligne d'arrivée entre 19h et 20h. Il sera suivi de Louis Burton, entre 23h et 1h. Puis Boris Herrmann, qui compte 6 heures de compensation, entre 1h et 2h du matin. Thomas Ruyant arrivera ensuite entre 3 et 5h, une demi-heure avant Yannick Bestaven, dont l'arrivée décidera de l'ordre du Top 5.

En attendant de prendre le live en mains à 17h je vous laisse avec un peu de lecture. Où l'on apprend notamment que la météo aura bien emmerdé les leaders sur ce Vendée Globe (et que les foilers ont un peu déçu). Même si évidemment, c'est grâce à elle qu'on a droit à ce final de déglingo.

 

Bonjour les Vendée Globix, j’espère que vous êtes prêts à vivre un grand moment de sport et de mathématiques en notre compagnie. Les premiers skippeurs de la flotte d’Imocas qui s’est lancée dans ce tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance seront de retours ce soir. A priori, Charlie Dalin (Apivia) sera le premier à rentrer aux Sables d’Olonne. Mais il devra attendre avant de (peut-être) crier victoire : derrière lui, Boris Herrmann, 3e provisoire et Yannick Bestaven (4e) bénéficient respectivement de 6h et 10h15 de compensation relatives au sauvetage de Kevin Escoffier à l’approche du Cap de Bonne-Espérance. Pour cette raison, le vainqueur de la 9e édition du Vendée Globe ne sera connu qu’à l’aube. Toutes les forces vives de 20 Minutes seront donc mobilisées pour tenir ce live en vie jusqu’à l’épilogue. On notera notamment la présence de l’immense David Phelippeau sur place, dont je me ferai le relais ici même.

>> Prise d’antenne à 17h