Milan - Juve : La Vieille Dame met un terme à l'invincibilité des Rossonero en Serie A

FOOTBALL La Juventus s'est imposée 3-1 à San Siro

W.P, avec AFP
— 
Adrien Rabiot pendant Juve-Milan
Adrien Rabiot pendant Juve-Milan — Nicolò Campo/Sipa USA/SIPA

Le Milan AC est tombé de son piédestal. Enfin, pas totalement. Toujours leaders de Serie A, les Rossonero voient néanmoins leur position affaiblie par leur première défaite de la saison en championnat à domicile contre la Juventus, 4e. La Vieille Dame s’est imposée 3-1 et revient à sept points de sa victime du soir avec un match de retard. Milan n’avait plus été battu en Serie A depuis sa défaite contre Genoa (1-2) en mars, soit 27 matchs consécutifs (12 la saison dernière, 15 cette saison).

Si Cristiano Ronaldo s’est montré discret, ce sont cette fois la vitesse et les frappes de Federico Chiesa et la technique retrouvée de Paulo Dybala qui ont parlé. Sur une délicieuse talonnade de l’Argentin, l’Italien a concrétisé la belle entame turinoise d’une frappe croisée (18e). Et après l’égalisation milanaise avant le repos, Chiesa a redonné l’avantage aux Bianconeri d’une frappe puissante au ras du poteau (62e), toujours servi par Dybala.

La Juve a faim

Ce duo « Chiebala » a fait oublier à San Siro la paire « Moraldo » en l’absence d’Alvaro Morata (blessé), dans une équipe également privée de la vitesse de Juan Cuadrado (Covid-19). « C’était important ce match, surtout pour trouver un état d’esprit, on voulait venir avec l’état d’esprit d’une équipe qui voulait commander le match », a expliqué Pirlo, en saluant notamment la prestation d’Adrien Rabiot, auteur d’une bonne partie. « La Juve a encore faim », a quant à lui conclu le capitaine Leonardo Bonucci.