Christophe Dominici à l'entraînement avec le XV de France, en 2006.
Christophe Dominici à l'entraînement avec le XV de France, en 2006. — Damien MEYER / AFP

DRAME

Mort de Christophe Dominici : Sa veuve ne croit pas au suicide et assure que le couple « avait plein de projets »

Lauretta Denaro s’est confiée à « Paris Match » sur les circonstances non élucidées de la mort de son mari

Christophe Dominici a-t-il mis fin à ses jours en sautant d’un parapet beaucoup trop haut le long du Parc de Saint-Cloud ou bien a-t-il été victime d’une chute mortelle ? On aura du mal à savoir, sans doute, mais pour sa femme, la thèse du suicide est impossible, comme elle l’explique dans l'hebdomadaire Paris Match.

« Il avait trop de vie en lui pour faire ça »

« Ce n’est pas possible, il avait trop de vie en lui pour faire ça, non, c’est impossible ! Ce n’était pas lui. Tout allait bien. Les travaux de notre maison en construction à Sèvres avançaient, on avait plein de projets, les filles allaient bien. C’est impensable ! Impensable… », confie Loretta Denaro, qui a découvert le corps de son mari en partant à sa recherche à Saint-Cloud.

« Quand il est parti ce matin-là, il n’a fait aucun geste étrange, il ne m'a lancé aucun regard particulier, il n’a pas plus embrassé ses filles que d’habitude, poursuit-elle. Je ne comprends pas. Il voulait protéger tout le monde, ses parents surtout, mais moi, j’étais toujours là. Je voyais ses peines, je connaissais tout. »

Dominici reposera à Hyères, aux côtés de sa sœur aînée

L’ancien international français, héros de la demi-finale 99 face aux Blacks, a reçu un premier hommage mercredi à l’Eglise Sainte-Cécile à Boulogne, et sera enterré ce vendredi à Hyères à côté de sa sœur, décédée lorsqu’il avait 14 ans. Un drame qui avait profondément marqué son existence.