Diego Maradona, véritable légende du football, est mort à l'âge de 60 ans

FOOTBALL L'ancien n° 10 s'est éteint après avoir subi un arrêt cardiaque 

N.C.

— 

Diego Maradona, ici le 8 mars 2020.
Diego Maradona, ici le 8 mars 2020. — Natacha Pisarenko/AP/SIPA

Une légende planétaire s’en va. Diego Maradona, l’un des plus grands joueurs du XXe siècle, est mort ce mercredi à l’âge de 60 ans d’un arrêt cardiaque, selon un porte-parole argentin, confirmant une information du journal Clarin. Vainqueur de la Coupe du monde 1986, champion d’Italie et vainqueur de la Coupe de l’UEFA avec Naples, il est un véritable Dieu vivant en Argentine.

Le 12 novembre, Maradona était rentré chez lui après huit jours d’hospitalisation, à la suite d’une opération d’un hématome à la tête. Ces dernières années, sa vie avait été rythmée par de nombreux problèmes de santé, dont certains liés aux excès en tous genres qui l’ont parfois fait flirter avec la mort.

De nombreux séjours à l’hôpital

En 2000, il avait eu une crise cardiaque à la suite d’une overdose dans la cité balnéaire uruguayenne de Punta del Este. Il avait ensuite suivi une longue cure à Cuba. En 2004, alors qu’il pesait plus de 100 kg, une autre crise cardiaque l’avait terrassé à Buenos Aires. Il avait ensuite subi une opération chirurgicale de l’estomac pour perdre énormément de poids.

En 2007, une consommation excessive d’alcool l’avait conduit à l’hôpital. Dernièrement, il a dû se faire poser une prothèse à cause de ses genoux douloureux. Son état de santé paraissait toujours plus fragile, et l’Argentine vivait dans la crainte. « Et un jour, c’est arrivé. L’inévitable s’est produit. C’est une gifle émotionnelle et nationale », écrit Clarin. Aujourd’hui, c’est tout un pays qui va pleurer son Pibe de Oro.