Baup lance un nouvel appel à sa direction

— 

L'entraîneur nantais envisage très fortement le recrutement d'un renfort offensif. Privé de Mamadou Bagayoko pendant six semaines, il ne se voit pas aborder les deux mois capitaux à venir sans un apport sur la ligne d'attaque. Lorsqu'il évoque sa cohorte de joueurs offensifs, on comprend vite qu'il n'en est pas satisfait. « Je fais avec nos moyens », répète-t-il à l'envie. Puis, il fait savoir qu'il aimerait « avoir davantage de talent offensif ».

A Noël, Baup s'était déjà fendu d'une liste au père Kita. Julien Faubert et Gabriel Obertan avaient été cités. Le premier s'est avéré trop cher pour les bourses nantaises, le second a signé à Lorient. Hier, le coach à la casquette a énuméré l'ex-Manceau Ismaël Bangoura et le Nancéien Issar Dia. En clair, il veut avant le 31 janvier un attaquant qui « connaît bien la Ligue 1 ». Mais il a aussi compris, à force d'écouter son président Waldemar Kita, qu'il n'y aura « pas d'arrivées, s'il n'y a pas de départs de joueurs ». A ce sujet, la situation devrait se décanter dans la semaine.■ D. P.