Jean-Noël Cornuaille: «Un Dakar en auto est une vraie expérience humaine»

DAKAR L'expérience d'un ancien motard passé à l’auto..

M.Go. à Buenos Aires

— 

Après 5 Dakar à motos, Jean-Noël Cornuaille a replongé dans le rallye-raid le plus dur du monde comme co-pilote d’Eric Bernard. A bord du proto BMW Tryo, l’organisateur du Cassis-Dakar en 2CV a connu beaucoup de hauts et quelques bas. Une expérience enrichissante que l’homme de 47 ans raconte à 20minutes.fr. dakar2009

Tous les articles Dakar sont ici

Un bon souvenir
Le public argentin. Leur accueil nous a fait chaud au cœur. Parfois, nous étions bloqués par des dizaines de personnes. Les gens nous demandaient de leur signer des autographes. C’était incroyable! Et puis la relation avec Eric. Pour deux motards comme nous, un Dakar en auto est une vraie aventure humaine. On vit tout à deux: les galères, les bons moments… Entre nous, ça s’est très bien passé.

Le coup dur
A la 10e étape, l’une des plus dures du rallye, nous cassons une pièce au km 21. En bon motard, Eric enfourche la moto d’un spectateur chilien et fait 80 kilomètres aller-retour pour aller en chercher une nouvelle qui n’était pas la bonne. Nous nous étions en fait trompés sur le diagnostic. Nous arrivons quand même à finir l’étape mais sans valider tous les points de passage. Les commissaires de la Fédération nous mettent hors course alors qu’il ne restait plus que 3 étapes et que nous avions rejoint le bivouac par nos propres moyens. Ce n’est vraiment pas l’esprit du Dakar.

Une fierté
D’avoir réussi à prouver que notre prototype était performant. Au moment de l’abandon nous étions dans les 20 et nous aurions pu le ramener à Buenos Aires si la Fédération n’en avait pas décidé autrement.

La nostalgie de la moto?
Pas du tout. Au contraire, quand je vois les motards doublés par les camions sur ces pistes étroites, je me fais des peurs rétrospectives. Il est hors de question que je le refasse un jour en moto. Surtout quand je vois le drame qui est arrivé à Pascal Terry (ce motard amateur de 49 ans est mort lors de la deuxième étape).