Chelsea-Stade Rennais : Chez les Blues, Edouard Mendy a déjà mis tout le monde d’accord

FOOTBALL Transféré à Chelsea fin septembre, le gardien sénégalais retrouve ses anciens partenaires ce mercredi soir en Ligue des Champions

Jérôme Gicquel
— 
Arrivé fin septembre, Edouard Mendy a fait forte impression pour ses débuts avec Chelsea.
Arrivé fin septembre, Edouard Mendy a fait forte impression pour ses débuts avec Chelsea. — Oli Scarff/AP/SIPA
  • Transféré de Rennes à Chelsea fin septembre pour 24 millions d’euros, le gardien Edouard Mendy retrouve ses anciens partenaires ce mercredi en Ligue des champions.
  • Le portier sénégalais a fait forte impression pour ses débuts sous le maillot des Blues.
  • Outre ses qualités sportives, tous ceux qui l’ont côtoyé louent ses valeurs humaines.

How are you Edou ? Et bien rassurez-vous (ou pas si vous êtes supporter rennais), le gardien de Chelsea pète la forme à l’heure de retrouver ce mercredi soir ses anciens partenaires en Ligue des Champions. Arrivé chez les Blues fin septembre pour la coquette somme de 24 millions d’euros (plus six millions de bonus), un record pour un gardien de Ligue 1, Edouard Mendy a déjà mis tout le monde d’accord en Angleterre. A commencer par son coach Franck Lampard. « Il a montré qu’il était déjà très complet même si je suis sûr qu’il va progresser, a déclaré mardi en conférence de presse l’ancien international anglais. Il fait de très bons débuts avec nous et il a une excellente attitude, pleine d’humilité ». Son arrivée avait pourtant surpris outre Manche. "Peu de supporters avaient entendu parler de Mendy avant qu’il signe. Peut-être parce que la Ligue 1 n’est pas trop suivie en Angleterre", reconnaît Liam Twomey, journaliste pour The Athletic UK.

Après six rencontres, Edouard Mendy affiche en effet des statistiques monstrueuses avec déjà cinq clean sheets et un seul but encaissé dans le derby face à Tottenham en Cup, reléguant sur le banc le pauvre Kepa Arrizabalaga. Il faut dire que le gardien espagnol, acheté pour 80 millions d’euros en 2018 à l’Athletic Bilbao, a aussi tout fait pour se faire piquer sa place. « Il avait fait une bonne première saison mais cela a été catastrophique l’an dernier, souligne Kevin Epara, co-président du Chelsea France Supporters Club. Il a fait énormément de bourdes qui nous ont coûté des points et il a totalement perdu la confiance de sa défense ».

L’éclosion à Reims après des années de galère

Il n’en fallait pas plus pour qu’Edouard Mendy démontre toute l’étendue de son talent en Premier League. « Les défenseurs de Chelsea sont beaucoup plus à l’aise avec un gardien qui sort de sa ligne et intercepte les ballons en hauteur, souligne Liam Twomey. Il se positionne aussi très bien sur les un contre un face aux attaquants ». Des performances qui ne suprennent pas Sébastien Hamel, l’entraîneur des gardiens du Stade de Reims. « Ce qu’il réalise à Chelsea, il le faisait déjà chez nous mais on en parlait moins bien sûr », assure-t-il.

A l’époque, le portier sénégalais avait tout de même déjà tapé dans l’œil de Christophe Lollichon. « Quand vous faites près de 2 mètres, avec un tel jeu au pied, un tel placement et une prise d’initiative comme il a, si des recruteurs ne le regardent pas, c’est qu’ils doivent changer de métier », avait déclaré l’entraîneur des gardiens des Blues à nos confrères du Phocéen, le considérant comme « le meilleur gardien du championnat de France ».

Avant d’éclore au plus haut niveau à Reims et de confirmer par la suite au Stade Rennais, Edouard Mendy a pourtant connu pas mal de galères, trimballant sa grande silhouette dans les divisions inférieures et passant même plusieurs mois au chômage. Un parcours assez inhabituel dont Edouard Mendy a tiré sa force selon Sébastien Hamel. « Au niveau de la mentalité, c’est un super mec, assure l’ancien gardien d’Auxerre et de Marseille. Il se sert de cette expérience pour ne jamais baisser les bras et toujours positiver. Et quand il parle dans le vestiaire, notamment aux plus jeunes, il est crédible car il a tout connu ».

« Un grand homme » selon Julien Stéphan

A l’annonce de son départ pour l’Angleterre, l’entraîneur rennais Julien Stéphan avait d’ailleurs encensé Edouard Mendy. « On perd un très bon gardien, un grand homme, quelqu’un qui avait beaucoup d’importance dans le vestiaire » avait déclaré le coach breton, forcément déçu de le perdre mais heureux aussi pour lui. « Il s’est toujours appuyé sur des valeurs très fortes : de respect, de travail, de droiture, parce qu’il est toujours resté très droit Edouard, avait poursuivi Julien Stéphan. Il est récompensé de tous les efforts qu’il a faits pendant sa carrière ».

Dans le vestiaire des Blues, qui ont cassé leur tirelire cet été pour se refaire une beauté (Thiago Silva, Ziyech, Havertz…), Edou Mendy semble en tout cas avoir déjà séduit ses partenaires. « C’est un chouette mec, assure l’attaquant allemand Timo Werner. On peut lui parler très facilement, il est très calme ». Même le coach Lampard, pas réputé pour être des plus tendres, semble être tombé sous le charme. « Il a toujours le sourire et il a toujours une attitude positive auprès des autres joueurs, j’adore ce côté positif ». A peine démarrée, l’histoire d’amour entre Edou et Chelsea semble donc promise à un bel avenir.