Sparta Prague-Lille : Le Losc a de la réserve pour se montrer en Ligue Europa

FOOTBALL Le Losc débute ce jeudi soir (21h) sur la pelouse du Sparta Prague sa phase de poules de Ligue Europa

Francois Launay

— 

Le Losc s'avance confiant en ce début de Ligue Europa
Le Losc s'avance confiant en ce début de Ligue Europa — PATRICK HERTZOG / AFP
  • Lille débute ce jeudi à Prague la phase de poules de Ligue Europa.
  • Dans un groupe prestigieux avec le Celtic et le Milan AC, le nouveau leader de Ligue 1 a les armes et l’effectif pour sortir des poules, son objectif affiché en début de saison.

Il faut vraiment racler les fonds de tiroir pour en trouver mais le Covid peut aussi avoir quelques aspects positifs. Pour le Losc, qui débute ce jeudi soir sa campagne de Ligue Europa sur la pelouse du Sparta Prague, la pandémie a permis de conserver de nombreux joueurs dans l’effectif.

Dans un marché des transferts rendu atone par le coronavirus et ses conséquences économiques, Lille n’a perdu que trois joueurs cadres de la saison passée (Osimhen, Gabriel et Rémy). C’est peu pour un club qui s’est spécialisé dans le trading depuis 2017 et l’arrivée de Gérard Lopez aux commandes du club. Mais cela pourrait surtout devenir un atout au moment d’enchaîner les matchs tous les trois jours entre Ligue 1 et Ligue Europa.

Un effectif capable de jouer sur les deux tableaux

Tombé dans un groupe prestigieux avec le Milan AC, le Celtic Glasgow et le Sparta Prague, le club nordiste peut quand même regarder ses adversaires dans les yeux. Nanti de son statut de leader de Ligue 1 et fort de ses 26 joueurs sous contrat pro, il a largement de quoi jouer sur les deux tableaux. Essentiel au moment de débuter un marathon de 6 matchs en dix-huit jours.

« Les joueurs sont prêts à enchaîner les matches mais, quand vous jouez quatre fois en deux semaines, c’est beaucoup. Je vais m’efforcer à ce que les joueurs ne tombent pas dans la fatigue parce qu’une fois qu’elle est là, c’est beaucoup plus difficile de récupérer. On va regarder les temps de jeu, notamment de ceux qui sont partis en sélection. Il y aura automatiquement de la fraîcheur injectée », prévient Christophe Galtier, le coach nordiste.

Le technicien va ainsi pouvoir enlever un peu de frustration à ceux qui s’estiment lésés en termes de temps de jeu depuis le début de saison (Pied, Soumaré, Xeka, Lihadji, Ikoné, Yazici…). Désireux de sortir des poules, le Losc, qui a disputé la saison passée la Ligue des champions, peut aussi se servir de cette expérience pour grandir sur la scène européenne. Avec du bon matos en réserve, le leader de Ligue 1 a de solides arguments à faire valoir.