Stade Toulousain – Ulster : Facile vainqueur des Irlandais, Toulouse file en demi-finale de Champions Cup... Revivez le match avec nous

RUGBY Pour la première fois depuis dix ans, le Stade Toulousain joue ce dimanche un quart de finale de Coupe d’Europe à domicile. Les Rouge et Noir partent favoris face aux Irlandais de l’Ulster

Nicolas Stival

— 

Le centre toulousain Sofiane Guitoune contre l'Ulster, le 20 septembre 2020 en quart de finale de Champions Cup, au stade Ernest-Wallon.
Le centre toulousain Sofiane Guitoune contre l'Ulster, le 20 septembre 2020 en quart de finale de Champions Cup, au stade Ernest-Wallon. — Frédéric Scheiber / AFP

TOULOUSE - ULSTER : 36-8

15h22: Voilà, c'est fini !!! Le Stade Toulousain dispose facilement de l'Ulster et se qualifie pour les demi-finales de Champions Cup, qui auront lieu samedi prochain. Toulouse rencontrera le vainqueur du duel anglais entre Exeter et Northampton (coup d'envoi ce soir à 18 h 30, heure française). Si Exeter, grand favori, gagne, les Rouge et Noir iront rendre visite aux joueurs du Devon. Si Northampton créé l'exploit, le match aura lieu à Ernest-Wallon. On va suivre ça de loin. En attendant, bonne fin de dimanche à tous et merci d'être venus !!! 

79e: Et l'homme du match est Cheslin Kolbe comme l'annonce le speaker. Pita Ahki ne l'aurait pas volé, mais bon difficile de faire de l'ombre au Sud-Africain, plus médiatique. Ahki - Kolbe, c'est un peu comme Galabru - De Funès dans Les Gendarmes, si vous m'autorisez la comparaison.

77e: On part un peu dans tous les sens en cette fin de match. Pas illogique, vu que tout est plié depuis un moment.

72e: L'ULSTER SAUVE L'HONNEUR. A la réception d'une longue passe au pied, John Cooney marque dans le coin gauche (mais ne transforme pas). Bon, ça ne va pas changer la face du match mais cela permet aux Irlandais de limiter la casse (36-8). 

70e : Perspicace, le public toulousain chante : « On est en demi ».

68e: ET ENCORE UN ESSAI POUR TOULOUSE, le cinquième. Percée de Sofiane Guitoune (encore) qui semble garder trop longtemps le ballon. Mais Thomas Ramos arrive lancé comme un javelot et file tout droit dans l'en-but, avant de rajouter les deux points de la transformation (36-3).

64e: Antoine Dupont est également sorti, ce qui permet à l'ancien Rochelais Alexi Balès de faire ses premiers pas avec Toulouse.

 

62e: C'est bon, on met la Ferrari sous sa housse de protection. Cheslin Kolbe est remplacé par Matthis Lebel.

62e: C'EST MERITE POUR PITA AHKI !!! L'excellent Néo-Zélandais marque le quatrième essai toulousain, après un ballon haut récupéré par Huget. Ahki tape un coup de pied à suivre et aplatit en coin. Sans pression, Thomas Ramos transforme et ça commence à faire lourd pour les joueurs de l'Ulster, assez limités tout de même (29-3).

58e: Visibilement touché au bas du dos, le roc Tekori laisse la place à Emmanuel Meafou, à peu près aussi gaillard que le Samoan.

 

55e: Tout ça pour ça... L'Ulster multiplie les passes mais échoue à dix mètres de la ligne toulousaine. L'arbitre M. Barnes récompense un grattage de Julien Marchand, qui se rattrape de sa faute initiale.

50e: LE TROISIEME ESSAI TOULOUSAIN !!! Signé Antoine Dupont dans sa position favorite: au relais du joueur qui vient de percer. En l'occurrence, c'est Sofiane Guitoune qui ouvre la défense irlandaise à la manière de Moïse avec la Mer Rouge, ralentit comme s'il était blessé (mais non en fait), puis sert la pépite de Castelnau-Magnoac qui file sous les poteaux. Ramos transforme. Cela commence à sentir très bon (22-3).

48e: Comme d'habitude à ce moment du match, on est en pleine valse des joueurs des deux côtés. On sort, on rentre, c'est l'enfer à suivre.

47e: La pénaltouche des joueurs de l’Ulster ne donne rien. Enfin si, une pénalité pour Toulouse. Les Irlandais sont punis sous les poteaux stadistes, après un excellent grattage de « Big Jo » Tekori.

46e: A peine rentré, déjà pénalisé. Le capitaine Julien Marchand, qui vient de remplacer un bon Peato Mauvaka, est à la peine en ce début de saison.

45e: Allez, pour le plaisir, on se refait le deuxième essai de Kolbe.

 

41e: C'est reparti.

14h20: On se remet de nos émotions, et on se retrouve après le café-boudoirs avec Mamie pour la deuxième mi-temps.

39e: Kolbe, Kolbe, Kolbe, KOLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLBE !!! Mais il est incroyable cet homme ! Servi par Mauvaka en bout de ligne, le Sud-Africain électrise Jacob Stockdale, pourtant pas le premier venu, et file derrière la ligne. Comme Ramos se reprend et transforme, cela donne un peu d'air au Stade Toulousain au moment de rejoindre les vestiaires (15-3). 

38e: Incroyable plaquage de Yoann Huget, pas forcément réputé dans cet exercice pourtant ! Le sécateur de Pamiers sèche l'arrière irlandais Lowry, qui met du temps à se relever.

35e: Qu'est-ce que ça défend bien côté toulousain. On fait tomber dès qu'un Irlandais prend le ballon et on finit par le récupérer...

32e: De 40 m en face, Ramos rate encore. Mais où est le joueur qui a tourné à 90% de réussite contre La Rochelle ?

30e: Dans le jeu, c'est moins fluide que d'habitude côté toulousain. Après les Stadistes grattent bien au sol, comme des taupes en colère.

25e: Première pénalitée tentée par John Cooney, le demi de mêlée de l'Ulster. Et lui la met. Pourvu qu'on ne regrette pas ce raté de Ramos d'il y a trois minutes (8-3). 

22e: Mais Thomas, c’est quoi ça ??? Ramos rate une pénalité de 22 mètres légèrement décalée à droite, que l’arrière toulousain met d’habitude en fermant les yeux après une course d’élan à cloche-pied. Dommage…

20e: Pita Ahki le bison... Le centre néo-zélandais du Stade renverse deux adversaires et continue à avancer. Et ça rejoue derrière... Peut-être le joueur toulousain le plus sous côté.

17e: Un petit frisson parcourt le stade alors que Kolbe se fait strapper la cheville droite, déjà endolorie depuis l'ouverture du Top 14 à Clermont. Bon ça va, le génie bok reprend sa place. En revanche, côté Ulster, c'est déjà fini pour l'ouvreur Billy Burns.

 

16e: QUEL FESTIVAL D'ANTOINE DUPONT !!! A la réception du coup d'envoi, le demi de mêlée international récupère le ballon, fait un petit demi-tour tranquillou et se tape une accélération sur 80 mètres, avant d'être repris à l'entrée des 22 mètres de l'Ulster. Mais quelle audace...

14e: Cette fois, Ramos trouve le chemin entre les poteaux adverses, sur une pénalité. Et nous voici à 8-0.

11e: Au fait, l'arbitre du match est un certain Wayne Barnes. Oui, le même qui avait dirigé le mémorable France - Nouvelle-Zélande (20-18) en quart de finale de la Coupe du monde 2007. Le présage d'une victoire du Stade Toulousain ? On le lui souhaite en tout cas.

9e: Il est vilain cet en avant de Ntamack à la réception d'une chandelle irlandaise... Cela me rappelle mes glorieuses heures à l'aile du Toulouse Rugby Média.

6e: On reprend un peu son souffle après ce début  de match de malade. Le favori fait la course en tête, mais rien n'est joué, comme dirait Primoz Roglic.

3e: ESSAI TOULOUSAIN. Et bien, ça n'a pas traîné... Une longue action stadiste est conclue sur l'aile droite par Cheslin Kolbe. La star sud-africaine, déjà auteur d'un doublé la semaine dernière contre La Rochelle, était à l'origine du mouvement, remarquablement accéléré par une percée de Thomas Ramos. Le même Ramos rate la transfo en coin, mais ça fait déjà 5-0.

1re: C'EST PARTI !!! Romain Ntamack donne le coup d'envoi.

13h29: On tape dans les mains, sur des tambours. Les supporteurs toulousains essaient de combler le vide dans Ernest-Wallon (5.000 spectateurs au lieu de 19.000).

13h26: Une petite précision pour les innombrables fans de l'Ulster qui nous suivent. Le pilier droit Tom O'Toole est forfait de dernière minute. Il est remplacé par Marty Moore, alors que Ross Kane apparaît parmi les remplaçants. Voilà, on est complet.

13h24: On s'intéresse à l'Ulster aussi, faut pas être chauvin. Si les stars Stockdale et McCloskey sont bien présentes dans la ligne des trois-quarts, le troisième ligne aile Marcell Coetzee est absent sur blessure. Très gênant pour la province de Belfast, tant le perforant Sud-Africain (pléonasme) est essentiel à cette équipe.

 

13h20: Rebonjour. Je ne sais pas où vous en êtes de votre dimanche, si vous venez de vous levez ou si vous digérez la garbure de midi, mais à Ernest-Wallon, on est prêt pour le choc entre le Stade Toulousain et l'Ulster. On commence avec les compos. Côté toulousain, le capitaine Julien Marchand débute sur le banc, c'est Peato Mauvaka qui commence au talon. Logique vu son début de saison. Derrière, Maxime Médard n'est même pas sur le banc. Tempus fugit

 

Bienvenue à vous ! Bon forcément, avec le coronavirus et ses conséquences, ce quart de finale de Champions Cup entre le Stade Toulousain et les Nord-Irlandais de l’Ulster ne s’annonce pas aussi festif qu'il aurait dû l'être. Le sommet tant attendu par les Rouge et Noir et leurs fans ne se jouera pas au Stadium devant 33.000 supporteurs comme espéré, mais dans un Ernest-Wallon limité à 5.000 spectateurs. Malgré tout, promis, on va essayer de vous faire vibrer et de vous faire vivre charnellement les arabesques de Cheslin Kolbe et les percussions de « Jo » Tekori. Une sorte de live dont vous êtes le héros, en quelque sorte.

» Rendez-vous dès 13 h 20, entre le gigot et le tiramisu