Tour de France : Pogacar prend l'étape, Roglic le jaune... La Slovénie à la fête... Revivez l'étape entre Pau et Laruns avec nous

CYCLISME La 9e étape de la Grande Boucle

B.V.

— 

Marc Hirschi lors de la 9e étape du Tour de France 2020.
Marc Hirschi lors de la 9e étape du Tour de France 2020. — Christophe Ena/AP/SIPA

 

16h47: allez on va fermer ce live là, sur une bien belle journée de vélo. On vous donne rendez-vous un peu plus tard pour lire les articles de notre envoyé spécial dans les Pyrénées, et sinon dès mardi (lundi c'est repos) pour la prochaine étape au programme. On va quitter un peu la montagne pour quelque temps.

16h36: Sans jamais attaquer dans ce Tour, Roglic a déjà une vingtaine secondes d'avance au général, 21 exactement sur Bernal.

1. Roglic
2. Bernal à 21" 
3. Martin à 28"
4. Bardet à 32"
Pogacar est lui à 44"

16h34: Le groupe Bardet Martin finit à 11 secondes finalement, un moindre mal. On devrait avoir nos deux français dans le top5 ce soir. 

Pogacar et Roglic ont pris une grosse dizaine de secondes de bonifications dans cette histoire.

16h32: Il lance son sprint un poiiiil trop tôt le pauvre Hirschi...

 

16h30: eh bah, quelle étape!!!! 

1. Pogacar
2. Roglic
3. Hirschi

1km: L'ETAPE POUR POGACAR !!!! D'un demi-vélo devant Roglic et le pauvre Hirschi, héros du jour !

1Km: Parti pour le sprint !

1km: Flamme rouge !

2km: Regroupement ! Roglic Bernal Landa Pogacar et Hirschi vont se jouer l'étape au sprint !

2km: Ils sont là... Ohlala que c'est cruel.

2km: Il les voit derrière lui, il les voit. Il se relève pour faire le sprint !

2km: Quelle étape il nous aura fait... 12 secondes encore... Aie aie aie aie

2km: toujours 15 secondes entre le groupe Roglic et le groupe Martin/Bardet

3km: Ca va être dur, dur pour le pauvre Hirschi...

4km: Aie aie ça revient j'ai l'impression et ça bourrine dans le club des 4, plus que 16 secondes pour Hirschi.

5km: Il va le faire Hirschi ce con ! Quelle étape il va nous avoir fait !

6km: Roglic et Bernal qui roulent fort pour tenter de distancer ceux dans le deuxième groupe. Mais ça revient derrière avec Bardet, Martin et compagnie.

8km: Allez le problème arrive désormais pour Hirschi : huit bornes de plat. Si ça s'entend derrière, ça peut revenir. Toujours 15/20 secondes entre les deux groupes de leaders.

8km: En tout cas c'est sûr, Adam Yates va perdre son maillot jaune !

9km: Quel numéro de Marc Hirschi, il se met en position aérodynamique pour tenter sa chance (comme sur la photo en haut de cet article).

11Km: Et le petit Hirschi qui reprend du temps dans la descente, ça monte à 20 secondes!

14km: 20 secondes entre le groupe Landa/Pogacar/Roglic/Bernal et celui de Martin/Bardet/Uran/Mollema et d'autres...

15km: Ohlala Hirschi il tente touuuuuut il prend des risques de fou pour aller gagner son étape, quelle descente il nous fait.

17km: C'est parti pour la descente!!!!

1. Hirschi
2. Le groupe Roglic/Pogacar/Landa
3. Bardet
4. Martin/Quintana

tout ça en 30 secondes!

18km: Pogacar manque de tomber en faisant le sprint à Roglic !!!!!!! Il a regardé derrière ce nigaud. C'est Roglic qui prend les secondes de bonification avec une grande facilité. Mais encore une fois il n'a pas eu envie d'attaquer et de tuer le tour.

18km: Hirschi passe au sommet avec une trentaine de secondes d'avance!!!

19km: Hirschi à 300 mètres du sommet. Bardet recolle aux leaders pendant ce temps!

19km: Oui Bardet qui fait le jump pour recoller au premier peloton !!!!

19km: Très belle feinte d'attaque de Roglic, qui a toujours aucune envie d'y aller...

19km: On a donc:

- Hirschi devant
- Roglic, Landa, Pogacar, Bernal, Porte à 48 secondes
- Quintana, Bardet, Martin 10 secondes derrière ces cinq
- Adam Yates 20 secondes derrière

19km: Martin et Bardet sont à quoi, 10 secondes des cinq hommes en tête de peloton !

19km: Richie Porte s'accroche bien aussi, il a rejoint les quatre premiers. Et Roglic ne fait que défendre, une nouvelle fois sur Pogacar. Qu'attend-il pour attaquer ?

20km: Bernal en met une petite! Roglic au marquage.

20km: C'est dur pour Quintana, Bardet... Les quatre plus forts aujourd'hui sont Bernal Pogacar Roglic et Landa!

20km: Dumoulin s'écarte, Roglic va devoir prendre ses responsabilités !

20km: Adam Yates a lâché !!!! Guillaume Martin aussi 

21km: Attaque de Pogacar!!!

21km: C'est fini pour Kuss, place à George Bennett et là ça va normalement serrer une nouvelle fois.

21km: Côté Français, Bardet et Martin sont toujours là, plutôt vers la fin du groupe mais toujours avec les meilleurs.

21km: C'est du 14% ici et c'est d'une violence... Toujours Kuss en tête de peloton maillot jaune.

21km: Ça bouge pas encore derrière, mais je pense que ça ne saurait tarder!

21km: Qu'ils sont durs ces kilomètres! Toujours 2'15 pour Hirschi à 2,7 kilomètres du sommet!

22km: C'est Kuss qui a pris le relai en tête de peloton et c'est moins puissant que Van Aert. Du coup, c'est tout le train qui est ralenti.

22km: On va arriver dans les quatre derniers kilomètres de Marie Blanque, mais pas loin d'être les plus durs de ce Tour.

23km: Buchmann distancé, c'est le 4e du dernier Tour de France qui passe par la fenêtre!

24km: Le rythme des Jumbo étouffe en queue de peloton, ça craque de partout. Sans surprise, Thibaut Pinot, qui était revenu dans le peloton, lâche.

26km: Ohlala le rythme des Jumbo-Visma, il y a quelque chose de prévu dans les derniers kilomètres de cette montée, c'est sûr.

27km: C'est parti pour Marie Blanque !

29km: Les Jumbo ont vissé assez nettement là, ça perdu du temps en tête. Il va arriver au pied de Marie Blanque avec autour de 3'30, comme on disait. Autant dire que ça va être chaud, et ça va dépendre aussi de la bagarre chez les favoris.

34km: L'écart commence à baisser un peu sous l'impulsion des Jumbo. S'il veut gagner, Hirschi doit avoir au moins 3'30 au pied de Marie Blanque je dirais. A vue de nez.

38km: Toujours 4'20 pour Hirschi alors qu'il avait passer au sommet du grimpeur. On va redescendre derrière.

41km: Allez, cette fois c'est bien Hirschi contre le reste du monde. 4'30 d'avance pour lui.

 

42km: Allez on arrive au col d'Ichère, petit apéro avant Marie Blanque. Après Ichère, on aura de nouveau une petite vallée pour fondre sur le juge de paix du jour, d'ici 15/20 minutes.

47km: Allez, on va vraiment rentrer dans le gros de cette fin d'étape, qui pourrait avoir une grosse importance sur ce Tour. Il y a de grandes chances que le maillot jaune change d'épaules aujourd'hui, on a senti Adam Yates un peu juste hier. Le col de Marie Blanque, qui nous attend, se termine par un mur de près de 4 kilomètres à 11%. Il y a de grandes chances qu'on y voit une attaque de Roglic, Pogacar ou Quintana, qui sont les trois les plus costauds de ce Tour, au moins pour le moment où Bernal semble un peu juste.

49km: C'est bientôt fini pour les poursuivants, qui n'ont plus que 30 secondes d'avance sur le peloton, toujours emmené par l'armée Jumbo.

1234567b il y a 13 minutes

Hirschi était aux fraises hier et encore quelque temps avant... et là, il pète la forme...

>> Il était aussi très bien la semaine passée. Ca arrive d'avoir des jours sans, comme ça arrive aussi de se laisser distancer pour pouvoir jouer les étapes comme on le souhaite. Ne voyez pas le mal partout.

52km: C'est simple: s'ils veulent revenir sur Hirschi, il faut rouler dès maintenant sur le plat avant qu'on remonte. Sinon, il sera trop tard.

53km: J'avoue être toujours un peu surpris par la stratégie des Jumbo, qui ont décidé de laisser filer alors qu'ils sont 700.000 à l'avant de peloton. Pourquoi ne pas viser l'étape ?

60km: On a fait une petite pause pendant la descente pour voir qu'Hirschi est en train de faire une Virenque aujourd'hui. Il est parti tout seul et compte désormais 3' d'avance sur les poursuivants et 4' sur le peloton. Ca deviendrait presque jouable pour lui si derrière on ne se décide pas à rouler à partir du bas de la descente.

74km: Allez ça va passer au sommet du Soudé. Et on va pouvoir entamer une loooongue phase de descente de 20 bornes, puis de la vallée.

74km: L'occasion pour moi de faire un point sur le groupe de poursuivants, qui pointe à deux minutes d'Hirschi: Gaudu, Barguil, Reichenbach, Castroviejo, Martinez, Formolo, Kamna, Fraile.

75km: Roh David Gaudu qui se prend un spectateur parce qu'il regarde pas la route. Ca a l'air d'aller.

77km: Hirschi a 1'40 sur les poursuivants et 2'30 sur le peloton. Il continue à creuser un peu. Peu de chances que ça suffise, mais c'est beau.

78km: Comme prévu, c'est terminé pour Fabio Aru.

 

81km: Ohlala cette descente... La route est mouillée, il pleut, il y a du brouillard. Je crains le pire. Mais Hirschi se balade en tête. Il va retrouver une petite montée vers le col du Soudé, 4 kilomètres, puis re-descente derrière.

83km: Allez, laissons-le tranquille aujourd'hui, il va finir pépère.

 

84km: C'est bon pour Hirschi, qui passe en tête du sommet de la Hourcère et se lance dans la descente. Attention à la descente, qui va être dangereuse. Ensuite, il y aura près de 30 kilomètres de vallée pour aller chercher les autres ascensions du jour.

85km: Les Jumbo-Visma sont encore... 7 en tête de peloton ! Incroyable.

86km: Quelle performance d'Hirschi, il est seul au monde en tête et va en terminer avec la Hourcère. Il a 1' d'avance sur un gros groupe de poursuivants et 1'30 sur le peloton.

Thibaut Pinot pointe lui à 2'30 et recule, recule, recule...

87km: Ohlala attention, attention...

 

89km: Ah! On dirait bien qu'on tient l'échappée du jour. Ca a mis du temps mais ça s'est dessiné grâce à Hirschi, tout seul devant. Il y a un petit groupe en chasse avec le vainqueur du dernier dauphiné notamment, Martinez. 

Hirschi a 1' d'avance sur le peloton.

89km: On a de nouveau perdu Pinot, me semble-t-il.

89km: Hirschi est désormais seul devant, Kamna quelques mètres derrière lui, puis Formolo, Reichenbach et d'autres. Le peloton à 35 secondes

90km: Il y en a P-A-R-T-O-U-T. Kamna et Hirschi, deux jeunes talentueux, sont partis en éclaireurs. Le peloton n'est pas loin derrière.

92km: Grupetto pour Alaphilippe aujourd'hui!

92km: Il nous fait un petit numéro le père Pinot là, il est à l'avant même si on sent bien qu'il n'est pas aérien.

92km: Nous avons un petit groupe avec Gaudu, Reichenbach, Van Aert, Pinot, Van Baarle qui navigue quinze secondes devant le peloton. Pas sûr qu'on puisse dire que c'est "la bonne" du jour.

93km: Si vous voulez mon avis, c'est un jour pour la bataille au général. Les Jumbo vont faire un essorage XXL.

D'ailleurs beaucoup de possibles échappés ont préféré renoncer pour garder des forces, c'est pas aujourd'hui que ça ira au bout.

 

 

94km: Bazar complet dans le peloton, il y a des coureurs de partout. Qu'est-ce qu'il est dur ce col de la Hourcère, la vache. Il mérite d'être hors-catégorie non?

94km: Et alors la nouvelle de ce matin c'est que Thibaut Pinot semble avoir retrouvé des jambes car il fait partie de ceux qui tentent de s'échapper!

95km: C'est parti pour la Hourcère et y en a déjà partout tellement c'est parti vite !

95km: Ohlala l'image improbable de Aru qui se bat tout seul dans la pampa contre la voiture balai, pauvre Fabio...

97km: Je peux vous dire que ça roule comme des malades depuis le départ. On va arriver à 16h ou avant vu le rythme du jour. 

13h39: Et on va arriver à la Hourcère sans échappés, c'est quand même fou ça. Belle bête la Hourcère d'ailleurs.

 

13h38: Toujours pas d'échappée formée! Rémi Cavagna, aka le TGV de Clermont-Ferrand, tente à son tour d'y aller.

13h35: Ah oui, pendant que je me coupais du melon, Fabio Aru est pointé à 4'. Alors qu'on a pas commencé les ascensions. Bref, il finira pas l'étape.

13h26 : Allez on fait un premier point sur l'étape du jour :

- Nous sommes à 15 bornes de la première grosse difficulté du jour, le col de Hourcère (1ere catégorie)

- Personne n'a réussi à s'échapper, malgré une bonne cinquantaine de tentatives diverses. On est parti sur un rythme effréné

- R.A.S pour le reste, si ce n'est que Fabio Aru est à la rue en fin de peloton, ça sent la fin pour lui

13h25 : C'est l'heurrreeeee !!!! On prend le live dans une étape qui s'annonce encore une fois délicieuse. On vous laisse lire notre résumé anticipé de l'étape car pour l'instant, on a tout faux !

12h15: Allez, on se retrouve vers 13h15/30 pour suivre tout ça. Tous au poste!

12h15: Le résumé anticipé de l'étape

C'était le plan. Quand il a décidé de se garer dans le col de Peyresourde, Julian Alaphilippe ne l'a pas fait à moitié. Pointant désormais à 18 minutes au général, il aura toute la latitude qu'il veut pour partir dans l'échappée du jour, et ça ne loupera pas. Avec lui, un gros groupe d'une quinzaine de coureurs avec des habitués : Cosnefroy, Cousin, Sagan et Bennett les inséparables pour la guerre au maillot vert, Dan Martin, Lustenko, Schachmann...

Le groupe prend rapidement douze minutes d'avance sur le peloton et reste ensemble en haut du col de Hourcère, où Cosnefroy et Alaphilippe se font un sprint tellement puissant qu'ils prennent rapidement 30 secondes d'avance sur tous leurs compagnons d'échappés. Les deux Français continuent en haut du Soudé et font la descente à balle. Lustensko et Schachmann reviennent et ce petit groupe de quatre pointe avec deux minutes d'avance en bas de la vallée sur le reste de l'échappée, 11 sur le peloton. 

Très rapidement, Cosnefroy lâche dans Marie Blanque. Puis Schachmann. C'est un duel épique entre Alaphilippe et Lutsenko, façon Contador-Rasmussen, le steak en moins. Ca s'attaque, ça contre, et finalement les deux passent ensemble en haut. Mais Alaphilippe attaque dans la descente et prend quelques secondes. Dix en bas, il resiste jusqu'au bout au retour du Kazakh et l'emporte de 5 vélos. 

Ah et sinon chez les favoris, c'est encore Roglic qui semble le plus fort. Il roule sur toutes les attaques mais n'a toujours pas envie d'attaquer. Personne ne sait trop pourquoi. A bout de souffle, Yates perd son maillot pour quelques secondes au profit de Guillaume Martin, alors que Roglic a simulé un saut de chaîne pour perdre lui aussi quelques secondes et ne pas prendre le maillot jaune.

12h15: Voilà le parcours de l'étape 

 

12h15: Salut à tous! Bienvenue sur 20 Minutes pour ce live de la 9e étape. On part de Pau vers 12h35 direction Laruns, une belle étape de montagne dans les Pyrénées.

Salut à tous ! Après le samedi en enfer vécu par Thibaut Pinot (mais aussi Julian Alaphilippe, qui s'est volontairement laissé décrocher pour pouvoir jouer les étapes), on espère aller un peu mieux ce dimanche pour la deuxième étape pyrénéenne. On part de Pau pour arriver à Laruns, étape courte, avec deux cols de première catégorie pour faire le boulot, dont le très difficile Marie-Blanque, pas très long mais dont les quatre kilomètres à plus de 11% devraient permettre aux favoris de ce Tour de se faire enfin la guerre comme il se doit. 

>> On se retrouve à partir de 13h15 pour le live de la 9e étape du Tour...