Coupe de France: Schirrhein crée l'exploit

FOOT Le petit poucet de la Coupe, pensionnaire de district, élimine une équipe de Ligue2...

R.S., avec agence

— 

La Coupe de France
La Coupe de France — AFP

Même si cinq divisions séparaient les deux équipes au coup d’envoi, les amateurs de Schirrhein ne se sont pas laissés impressionner pour surprendre l’une des valeurs sûres de Ligue 2, Clermont, samedi après-midi sur la pelouse d’Haguenau. Un authentique exploit pour une équipe qui évolue chaque week-end en sistrict (l'équivalent de la 7e division) et qui compte dans ses rangs son lot d’employés municipaux, de policiers et de jeunes recalés aux portes d’un club pros.

Jamais, dans l’histoire de la Coupe de France, une équipe départementale ne s’était hissée en 16e de finale. Pour y accéder, l’équipe de ce petit village de 2000 habitants, située à l’extrême Est du Bas-Rhin a fait preuve d’une solidarité hors norme pour renverser l’issue d’un match très mal embarqué.

Revenu de nulle part

Avec deux buts de retard à la pause, les hommes de l'entraîneur Hervé Sturm, professeur d’EPS, ne semblaient pas à leur avantage sur une pelouse gelée. Mais après l'heure de jeu, Laurent Wagner, l'ingénieur de la bande, réduit le score, avant qu’Arnaud Marty, le vétéran de 36 ans, n’égalise deux minutes après son entrée en jeu d'une reprise de volée du gauche.

Quelques minutes plus tard, sur un coup-franc de Ighli, le policier municipal, dévié de la tête par un défenseur auvergnat, le conducteur de travaux Raphaël Martzolff expédie un missile dans la lucarne pour donner l'avantage aux siens (81e). Le coup de grâce intervient à cinq minutes du coup de sifflet final, grâce à Guillaume Roth.

«C'est incroyable, ce 32e était notre Mont-Blanc, maintenant il nous reste l'Everest», s'emballe le président du club alsacien, Pierre Dillinger, fier de porter l'étandard du petit poucet au prochain tour. Carquefou tient peut-être là un digne successeur.

Toulouse en  16e

Le tirage au sort a réservé aux joueurs de Schirrheim un gros morceau en 16e de finale. Les Alsaciens seront opposés à Toulouse, actuel 7e de Ligue 1.