Girondins de Bordeaux : Deux joueurs cambriolés en pleine nuit, le château du Haillan visité

INFO «20 MINUTES» Le butin est estimé à plus de 150.000 euros par les enquêteurs

Clément Carpentier

— 

Le château du Haillan, le siège social des Girondins de Bordeaux.
Le château du Haillan, le siège social des Girondins de Bordeaux. — Clément Carpentier - 20 Minutes
  • Deux joueurs des Girondins de Bordeaux ont été victimes d’un cambriolage en pleine nuit alors qu’ils dormaient avec leurs familles.
  • De très nombreux objets de valeur ont été dérobés ainsi qu’une voiture. Le préjudice est estimé à plus de 150.000 euros.
  • Quelques jours plus tard, c’est le château du Haillan, le siège du club, qui était visité.

La triste série se poursuit pour les acteurs de Ligue 1. Après Marseille, Paris, Dijon ou encore Saint-Etienne, deux joueurs des Girondins de Bordeaux ont été cambriolés en pleine nuit alors qu’ils dormaient avec leurs familles, selon les informations de 20 Minutes. Il s’agit des deux brésiliens de l’effectif bordelais, Otavio et Pablo. Les faits se sont produits dans la nuit du 26 au 27 juillet dans le quartier huppé de Caudéran à Bordeaux.

Le ou les voleurs se sont introduits dans la propriété du milieu de terrain, qui accueillait cet été son compatriote et défenseur en plein déménagement. Les deux hommes ainsi que leurs compagnes et enfants n’ont absolument rien entendu. « On a découvert la maison retournée au réveil, explique l’un des deux joueurs à 20 Minutes, on nous a volés beaucoup, beaucoup de choses… Des bijoux, des sacs de marque, des vêtements, des papiers, des valises entières puisqu’il y avait un déménagement en cours et même une voiture ». Cette voiture sera finalement retrouvée quelques heures plus tard. En tout, le préjudice est estimé à plus de 150.000 euros.

La maison n’était pas encore équipée d’une alarme ou d’un système de vidéosurveillance. « C’est très choquant sur le moment notamment pour nos familles mais c’est peut-être une bonne chose que l’on n’ait rien entendue car sinon on ne sait pas ce qu’il peut se passer avec ce genre de personnes. Maintenant, je fais très attention », ajoute le joueur. Les deux Brésiliens ont déposé plainte auprès du commissariat de Bordeaux avec l’aide des avocats du club. La brigade de répression des atteintes aux biens (BRAB) a été saisie pour « vol avec effraction et home-jacking ». Pour l’instant, il n’y a eu aucune interpellation.

Le siège du club également « visité »

Une semaine plus tard, c’est cette fois-ci le château du Haillan qui a été « visité » par un ou des malfaiteurs selon nos informations. Là aussi en pleine nuit. Alors est-ce qu’il s’agit de la même personne ou de la même équipe ? Pour le moment, impossible à dire. Du côté des Girondins, le club suit de très près l’affaire. Il a apporté son soutien aux joueurs en question et a renforcé son dispositif de sécurité avec notamment un agent détaché auprès de deux Brésiliens dans les jours qui ont suivi le cambriolage. Une équipe de prévention de la police est aussi intervenue ces dernières semaines auprès des joueurs pour les sensibiliser au sujet et leur rappeler les précautions à prendre.

Pour rappel, il y a quelques jours seulement, c’est le joueur de l’OM Bouna Sarr qui était victime d’un vol à main armée à son domicile. Ces dernières saisons, de nombreux clubs ont mis en place des dispositifs de sécurité renforcée pour lutter contre ces cambriolages à répétition. A Bordeaux, les derniers cambriolages connus sur des joueurs dataient de la saison 2013/2014 avec Lamine Sané et Guillaume Hoarau.