Ligue des champions : L'OL sort l'exploit contre la Juventus malgré un grand Ronaldo et retrouvera City en quarts

FOOTBALL Cinq mois après le meilleur match européen de la saison lyonnaise, les joueurs de Rudi Garcia vont tenter de conserver leur maigre avantage pour voir le final four à Lisbonne

J.L.

— 

La joie des joueurs lyonnais face à la Juventus.
La joie des joueurs lyonnais face à la Juventus. — MIGUEL MEDINA / AFP

JUVE - OL 2-1

Depay 12e sp

Ronaldo 44e sp, 60e

Allez on va s'arrêter là pour ce soir. Deux clubs français au Final Four de Lisbonne, ça nous fait une belle semaine à venir non? La bise tout le monde, on se retrouve demain soir pour Barcelone-Naples et Munich-Chelsea. 

Juninho sur RMC: «On est très contents pour nos supporters même s'ils peuvent pas être avec nous. L'équipe a démontré de la maturité. On est la première équipe à éliminer la Juve, ça prouve que notre équipe a évolué. On a eu un peu plus de chance que la semaine dernière. Maintenant vient City, qui est un adversaire très dur, mais les joueurs sont très heureux». 

C'est marrant on revoir une image du penalty d'Aouar où il est clairement touché par Bernadeschi. Ca avait l'air de rien à vitesse réel mais il est pas scandaleux non plus. 

Réaction d'Anthony Lopes : «On savait qu'on avait les ressources pour marquer un but, et que derrière il leur en fallait trois pour se qualifier. on a été très costauds et très solidaires; On est récompensés des efforts qu'on fait depuis la reprise; il nous faut sortir des grands d'Europe, on sait que quand on pense équipe, on est récompensés. On sait ce qu'on veut, on sait où on veut aller. Sur un match tout est possible, on a l'ambition d'aller loin et on y croit dure comme fer». 

Lyon a couru six bornes de plus que la Juventus. 113 contre 106. Bon quand tu passes ton temps à défendre, c'est pas illogique non plus. Mais on peut saluer la préparation physique des Lyonnais, qui ont été au niveau

On se s'appesantira pas sur la manière. L'OL n'a pas dû cadrer une frappe en dehors de ce penalty très généreux, mais la qualif n'est pas volée non plus sur les deux matchs. Ce sera une autre paire de manches contre City, évidemment

Première fois qu'un club français élimine la Juve CHEH. Je n'attends qu'une chose >>> JEAN MICHEL AULAS A POIL EN ZONE MIXTE

96eC'EST FINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII LYON EN QUARTS DE FINALE FUCKING MIRACLE

95e: OUI KENNY C'EST BEAU CE COUP DE TATANE. UNE MINUTE. 

94e: TE RELEVE PAS FERNANDO. JE SAIS QUE T'AS MAL. DEUX MINUTES. 

93e: MAIS OUI MARCELO ENVOIE UNE CHICHE DEVANT. TROIS MINUTES. 

92eDETOURNE. OUF. QUATRE MINUTES. QUATRE. 

90e: Six minutes d'arrêt de jeu les amis. Six minutes à transpirer du caleçon. A commencer par ce coup-franc offert à CR7 grâce au jeu de corps pour une fois intéressant de Gonzalo. Tremblons tous ensemble. 

89e: AHAHAH ça sort la faucheuse dans tous les sens sur ce contre de la Juve. Guimaraes d'abord, Marçal ensuite, un jaune bien mérité pour les deux même si Marçal est le seul à morfler. Ca tient. 

87e: J'ai pas compté le nombre de cartons jaunes lyonnais mais on s'en fout parce que tout est remis à zéro pour les quarts. ALORS ALLEZ-Y FAITES VOUS PLAISIR. 

84e: Ah ben il sort Dybala d'ailleurs. Une prise de risque inutile parce qu'il grille ses chances de se remettre si son équipe passe, ce qui est encore possible. Pas bravo Maurizio

82e: La vitesse de CR7 encore sur cet appel à la vitesse d'Ariane 5. Dybala envoie une mine dans le champs du voisin. L'Argentin boîte sévèrement, il est pas du tout prêt pour jouer. 

79e: Oh le café crème de Caqueret pour s'ouvrir la position de frappe sur ce corner mal renvoyé. Mais derrière il fait du caca avec Dembélé. L'OL va un peu mieux

77e: Tout Lyon et sa banlieue qui se ruent sur l'arbitre pour demander un nouveau penalty à l'arbitre. Franchement il y est largement plus que les deux autres. Mais restons sérieux trois minutes. Belle présence de Dembélé depuis son entrée. 

75e: CRISTIANOOOOOOOOOO AU-DESSUS !!! Le coup de caboche qu'il nous a tellement habitué à envoyer en lucarne. Les Lyonnais sont en apnée, ça va pas tenir encore un quart d'heure

73e: Ronaldo qui envoie une bûche sur coup-franc. Interdiction de se moquer cela dit vu la patate de forain qu'il a envoyé tout à l'heure. 

70e: Sarri lance Dybala dans la bataille. L'Argentin est sans doute à 20% mais 20% d'un talent pareil, ça peut suffire sur un coup de génie

67e: Ca bouge en Angleterre avec le deuxième but de City. Le Real vraiment dans la mouise à 25 minutes de la fin. Ca sent la première élimination de ZIzou en Ligue des champions. Au bout de 40 matchs ou quelque chose du genre. 

65e: Adelaïde et Dembélé vont rentrer; Il est temps parce que l'OL ne sort plus un ballon de ses 40 mètres sauf Aouar de temps en temps. Memphis et Toko out. 

62e: Et puisque les mauvaises nouvelles n'arrivent jamais seules, Denayer doit laisser place à Andersen à cause d'un pépin physique. Franchement, un but d'avance à défendre avec autant de temps à jouer...

59eOH LE PION INCROYABLE DE CRISTIANO !!!! LA FRAPPE DE MUTANT DU GAUCHE. Lopes la touche mais ça suffit. Du mauvais pied en plus. Bordel. 

57e: LA FRAAAAAAAAPPE DE GUIMARAES. Un peu trop enlevée. Mais Aouar avait encore fait un truc interdit aux moins de 25 ans sur son côté gauche. Quel joueur. 

55e: Par contre les Lyonnais ont le droit de toucher le ballon aussi, j'espère que quelqu'un les a prévenus. Depuis la reprise c'est le néant

52e. Lopes qui arrache tout avec ses poings sur ce coup-franc trop gentiment botté par Pjanic. Pour l'instant c'est pas le siège de la garnison, pourvu que ça dure

49e: Je trouve Bruno Guimaraes un peu moins impressionnant qu'à l'aller. Il a passé le confinement à faire de la muscu pour prendre de l'épaisseur, peur-être a-t-il perdu un peu de vivacité?

46e: C'est reparti en Italie. pas de changements je crois. Et déjà un coup-franc qui aurait pu être sifflé à Caqueret juste à l'entrée de la surface. 

Mi-temps à Turin. Match bizarre avec deux coups de sifflet honteux qui avantagent plutôt l'OL en final puisque ça fait encore deux buts à marquer pour la Juve. Mais je miserais pas encore sur la qualif lyonnaise, loin de là. 

45e; Après je vais pas vous faire croire que la Juve ne méritait pas d'agaliser sur son temps fort. Lyon ne fait pas assez mal avec le ballon même s'il y a de belles phases dde construction. 

44e: CRISTIANO A CONTRE-PIED. La Juve se relance après ce penalty cadeau. Comme le premier. Franchement c'est pas beau de voir ça en Coupe d'Europe. Pas beau du tout. 

43eOH LE PENALTY COMPENSATION. IL Y A RIEN DU TOUT. C'EST MAGIQUE. Presque plus ridicule que le penalty sur Aouar tout à l'heure. 

42e: OK donc troisième faute au même endroit du terrain à quelques mètres près. Les Lyonnais sont en grande difficulté depuis cinq minutes. Ca pioche physiquement. 

40eLOPEEEEEEEEEEEEEES IL VA LA CHERCHER SUR MERCURE CELLE-LA !!!!!! La détente de maboule sur cette belle frappe enroulée de CR7 !!!!

39e: Oh le coup-franc penalty après cette faute immonde de Dubois. J'aime pas ça. A peine 19 mètres. Si Pjanic le tire...

37e: Lopes qui plonge pépère sur une tête sans puissance de Pipita, dont il se murmure qu'il joue son dernier match en Europe en cas d'élimination. Il n'est titulaire que parce que Dybala est touché à la cuisse, et franchement il est moins mobile que le cargo planté sur les côtes mauriciennes

35e: Une belle galopade de Rabiot stoppée par un crocheton de cour d'école par Caqueret. Attention à ne pas relancer les Italiens sur coup de pied arrêté. 

33e: Ah Karim a égalisé contre City. Encore un but et c'est potentiellement la prolongation. 

 

31e: Franchement, quand tu revois la pseudo-faute sur Aouar, faut reconnaître que siffler un pénoche c'est excessivement sévère. M'enfin c'est arrivé tellement de fois à la Juve, on prend. 

 

28e: Oh la sale prise en sandwich sur Memphis dans ce duel aérien. J'ai eu peur que son genou se dérobe à la réception mais ça a l'air de tenir. 

26e: Pause fraicheur. L'occasion de féliciter Memphis pour son 6e but consécutif dans un match de C1. Il se cherche une porte de sortie pour la fin du mercato le bougre. 

24e: L'OL s'offre un long temps de possession qui permet à toute la France de souffler un grand coup. Enfin la France du Rhône. 

21e: Et la tête de CR7 qui s'envole dans le Piémont. Il y a des signes sur ce début de match quand même. Mais Lyon souffre beaucoup. 

19eOH MARCELO CE QU'IL SAUVE !!! Bernadeschi avait fait une revue de plots sur son côté, même Lopes s'était fait berner mais le défenseur brésilien sauve le coup sur sa ligne. Quelle frayeur. 

16e: Sinon j'ai raté l'ouverture du score de City. L'affaire se compliquer aussi dangereusement pour le Real. Rappelons qu'on parle du prochain adversaire de Lyon, en cas de qualification. 

14e: Et derrière Cornet n'appuis pas assez un centre qui pouvait être décisif pour Toko. On ne va pas se mentir ce penalty tombé du ciel change un peu près tout. La Juve doit marquer trois fois pour passer maintenant. 

12e: OH LA PANENKA DE PATROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!!! TU PEUX TE BOUCHER LES OREILLES GARCON

11e: IL EST CONFIRME. FAUT LE METTRE. 

10e: OH LE PENO POUR LYON !!!!!! Aouar se fait un peu toucher après un bon pressing de Marcelo au départ; Franchement il y a pas grand-chose, je sais pas ce que va dire la VAR. 

8eBelle reprise Aouaaaaaar !!! Sur la premirèe sortie de balle Houssem reprend à l'entrée de la surface et Szczesny doit se détendre même si la frappe semblait non cadrée

5e: Lyon moyennement conquérant sur cette entame. Beaucoup de ballons perdu et un pressing inopérant. Rappelons qu'à l'aller, l'OL avait souffert le martyre durant la dernière demi-heure, et que la victoire a été un petit miracle...

3e: Sachez que s'il n'y a pas de public, la sono envoie pas mal de chants de supporters turinois, un peu comme dans les stades allemands. Si tu vois pas les tribunes vides, t'y croirais presque

1e: C'EST PARTIIIIIIIIIII ALLEZ L'OLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL !!!!!!!

20h59: L'unique buteur du match aller a une pensée pour ses ex-partenaire. Rappelons que Tousart est parti au Herta et que le club allemand n'a pas voulu faire cadeau au club lyonnais d'une prolongation du prêt de deux mois. 

20h57: Inutile de vous dire que c'est immensémment chelou la musique de la C1 avec un huis-clos total. Au fait on n'a pas débattu de la titularisation de Rabiot mais c'est parce qu'il n'y a plus grand chose à débattre. Il a mangé Matuidi sur la fin de saison. 

20h52: J'ai oublié de vous partager cette bonne tranche de rire. Encore 2 jours et c'est Nasser qui se fait les ligaments en buvant un café

 

20h38: Tiens, Rudi est venu justifier ses choix au micro de RMC. Pourquoi Toko. "Pour sa science du déplacement, sa vitesse, son jeu combiné". Moussa fait la tronche et reste assis sur son ballon à l'échauffement, de ce qu'on raconte surplace

 

20h32: Allez je suis sympa je vous mets aussi la compo de City-Real. Pour une fois, Guardiola n'a pas fait dans l'innovation, alors que Zizou a choisi de lancer Rodrygo plutôt que Vinicius ou Asensio. Etonnant le crédit qu'il accorde au jeune brésilien, pour un match de cette importance

 

20h29: Qu'est ce que vous pensez de la compo de Roudi ??? Je suis assez raccord avec le choix de laisser Dembélé sur le banc. Il a du mal à combiner et à garder le ballon quand il joue à deux devant. Toko est plus intelligent collectivement, je dirais. Et ça laisse une cartouche sur le banc si ça se passe mal. 

20h23: Côté turinois, aucune surprise par rapport à la compo annoncée. Sarri a opté pour un 4-3-3 sans Dybala, laissé sur le banc. Est-ce qu'il sera capable de donner un coup de main si besoin? Ca reste à voir. Mais il sera en tenue. Sinon Côté droit très offensif avec la doublette Cuadrado-Bernadeschi. Il y aura un coup à jouer de ce côté là. 

 

20h20: J'ai pas tout à fait fini de manger mais les compositions sont tombées et elles n'attendent pas. A Lyon, Garcia a opté pour un la même défense à cinq que la semaine dernière avec un changement devant, où Toko remplace Dembélé. Sinon c'est tout pareil

 

20h16Salut la famille comment ça fait plaisir de vous retrouver pour commenter un match de Coupe d'Europe, j'ai cru que ça n'arriverait plus jamais !

Il a fallu être patients, mais nous y sommes. Cinq mois et des brouettes après la dernière grande soirée européenne, la Ligue des champions s’est faufilée dans un chemin sinueux pour boucler son édition 2019-2020 dans un format ultra-ramassé, en attendant de voir les conditions sanitaires qui nous attendent en octobre, pour la reprise (spoiler = rien de bon). La Juventus et l’OL n’arrivent pas au rendez-vous sur un pied d’égalité, puisque l’un a pu boucler son championnat et retrouver du rythme en disputant une quinzaine de matchs, tandis que l’autre a seulement joué 120 minutes la semaine dernière en finale de la Coupe de la Ligue. Finale perdue, au passage, ce qui signifie que l’OL ne sera pas européen la saison prochaine à moins de remporter la Coupe d'Europe dans quinze jours à Lisbonne. L’écurie est encore loin, donc, mais en attendant de savoir si ce sera Manchester City ou le Real Madrid en face (on jettera un œil ce soir sur un 2e écran) en quart, l’opportunité de passer existe après le bon résultat de l’aller (1-0). Un petit but de raccroc de Cristiano Royal Corneto pourrait même suffire à plier le match. On y croit.