Bayern Munich – OM : André Villas-Boas peut remercier Steve Mandanda… (1-0)

FOOTBALL L’entraîneur portugais de l’OM estimait qu’il s’agissait d’un match « commercial » et que son équipe n’est pas prête à affronter le Bayern. Marseille a finalement bien résisté, malgré un but rapide

Jean Saint-Marc

— 

André Villas-Boas lors du match amical Bayern Munich - Olympique de Marseille, le 31 juillet 2020.
André Villas-Boas lors du match amical Bayern Munich - Olympique de Marseille, le 31 juillet 2020. — AFP

Bayern Munich – OM
Match amical
1-0
(Gnabry 20e)

Il y a franchement peu de conclusions à tirer de ce match. Le Bayern a joué une mi-temps à fond. Pendant celle-ci, l'OM était submergé. Si les Marseillais n'ont encaissé qu’un but, c'est grâce au talent de Steve Mandanda. La deuxième mi-temps a été bien terme. Physiquement, les Marseillais sont présents. Mais on a trop peu vu Dimitri Payet. Bonne soirée à tous et à bientôt.

C'est terminé !

89e : J'étais surexcité au début de ce match mais j'avais oublié que c'était bien long, un amical, surtout vers la fin. 

83e : LE PETIT PONT DE MARLEY AKE ET LA TENTATIVE DE LOB ! Manuel Neuer était vigilant mais c'était bien joué. Le minot n'a peur de rien. 

79e : « Si ça avait fait 3-0 pour le Bayern à la mi-temps, ça n’aurait pas été un scandale tellement ils ont vendangé devant le but », commente BoulogneBoy.

Je suis d’accord avec toi, j’ajoute tout de même que Steve Mandanda a signé quelques arrêts magnifiques. C’est le seul Marseillais qui m’a semblé au niveau cet aprèm.

77e : Nemanja Radonjic prend Niklas Süle de vitesse ! Il n’y avait personne pour le soutenir, malheureusement pour l’OM.

72e : André Villas-Boas donne les dernières consignes pendant la pause fraîcheur. J’imagine quelque chose comme : « Allez les gars, on défend bien et on repart en ayant encaissé un seul but face à une équipe en pleine campagne européenne, ce sera très bien comme ça. » Mais il fait sans doute des phrases un peu plus courtes.

64e : On va enfin voir Leonardo Balerdi !

L'Argentin vient de rentrer à la place de Duje Caleta-Car. C'est sa deuxième apparition avec l'OM. Il a été prêté par Dortmund. On nous dit que c'est un défenseur technique et élégant. Je vous précise que je ne l'ai jamais vu jouer. 

Nemanja Radonjic vient aussi de rentrer. Lui, par contre, on le connait bien à Marseille. 

(Je précise qu'il avait été nul ce soir là). 

58e : J'ai eu une coupure de wifi pendant deux minutes, j'ai raté quelque chose ? Si oui, @JeanSaintMarc sur Twitter #journalismeparticipatif #mercédavance

56e : OULOULOU CETTE FRAPPE DE COUTINHO QUI FROLE LE CADRE (A lire avec la voix de MHD svp pour un effet optimal).

54e : Florian Thauvin centre en retrait… Joshua Kimmich intervient sans difficulté. Environ 6 secondes plus tard, Robert Lewandowski était à la reprise d’un centre de Kingsley Coman. Quand je vous dis que ça ne rigole pas…

53e : « Ce serait pas mal pour Marseille de mettre un petit but », suggère le commentateur. Cela me semble une bonne idée, en effet.

52e : Du côté munichois, Hans-Dieter Flick a fait entrer Lucas Hernandez (à la place de David Alaba) et Philippe Coutinho (à la place de Thomas Müller)

46e : C'est reparti ! André Villas-Boas a fait rentrer Hiroki Sakai à la place de Bouna Sarr. 

C'est la mi-temps. On retiendra un but splendide de Serge Gnabry et de très très gros arrêts de Steve Mandanda. Le gardien marseillais est en grande forme. En revanche, je cherche toujours Dimitri Payet sur le terrain. Je file faire une micro-sieste, à toute !

45e : Et encore une frappe (je n’ai pas vu de qui), encore un arrêt de Steve Mandanda ! Quelle première mi-temps du gardien marseillais !

45e : QUELLE PARADE DE STEVE MANDANDA SUR UNE DELICIEUSE LOUCHE DE THOMAS MULLER

Suis-je le seul journaliste sportif de France qui s'enthousiasme plus pour un arrêt que pour un but ? L'heure est à l'introspection, les amis. 

45e : C’est la première fois que Manuel Neuer touche le ballon. Je crois que je vous ai tout dit…

42e : La frappe de Lewandowski à bout portant ! Mandanda était vigilant petit côté.

36e : Pardon pour mon long silence, je gère d'autres choses en même temps, notamment cette surprenante affaire de site touristique clandestin dans les quartiers Nord de Marseille. 

L'OM continue de subir. Les Marseillais ne parviennent pas à sortir de leur camp. 

 

29e : Le Bayern Munich multiplie les centres et la défense olympienne tient difficilement la marée. A noter, le style de Jordan Amavi : il se met dos à son vis-à-vis pour contrer les frappes (ça marche un peu moins bien si l'adversaire dribble ou passe...)

25e : Vous pouvez l’imaginer, les supporteurs de l’OM sont assez peu enchantés par ce début de match de Marseille. Je profite de la pause fraîcheur pour vous partager quelques tweets.

 

20e : DEJA L’OUVERTURE DU SCORE PAR SERGE GNABRY ! Alvaro Gonzalez et Jordan Amavi ont été beaucoup trop passifs face à la percée de l’ailier allemand. Il a ensuite trompé Steve Mandanda de près.

17e : LA FRAAAAAAAAPPE DE BOUNA SARR. Lourd missile mais c’est un bon mètre à côté. « T'y avais la puissance mais pas la précisiong » comme on dit ici sur les boulodromes.

15e : C'est très très compliqué pour l'OM pour l'instant. Valentin Rongier a tenté une percée mais il a manqué son décalage. Cela pourrait être longuet, cette histoire... 

14e : Bon retour d’Alvaro Gonzalez alors qu’Ivan Perisic était parti dans la profondeur !

10e : LA PARADE DE STEVE MANDANDA ! Sur corner, encore. Il admoneste (mot compte triple) ses joueurs dans la foulée : « sortez ! »

7e : Faute d'Alphonso Davies sur Florian Thauvin ! Le coup franc était très bien tiré par l'international français.

4e : La tête de Goretzka n'est pas cadrée !

3e : Premier centre de Munich repoussé par Bouna Sarr. Attention au corner...

1e : C'EST PARTI !

15h56 : Le Bayern va évoluer en 4-2-3-1. Coman est sur le banc. Du côté de l'OM, c'est l'équipe-type. J'espère qu'on pourra voir Pape Gueye et Marley Aké en deuxième mi-temps. 

 

15h50 : Et voilà la compo du Bayern

Mamma mia, j’ai des frissons (de joie, car le foot reprend)

 

15h50 : L'OM d'André Villas-Boas en 4-3-3

Volà qui est audacieux pour affronter le Bayern. J'ai hâte de voir ce que va donner le trio offensif Thauvin / Payet / Benedetto. 

 

Bonjour à tous ! Vous parlez allemand ? Mais si, même un petit peu : « Die Meister ; Die Besten » En VF : « Le meilleur des meilleurs. » C’est ce qui attend l’OM cet après-midi. L’équipe d’ André Villas-Boas se frotte à ce qui se fait de mieux : le Bayern Munich. A 16 heures, Dimitri Payet, Florian Thauvin​ et Steve Mandanda vont croiser la route des Manuel Neuer, Robert Lewandowski, Jerome Boateng et autres golgoths de la Ligue des champions​.

 

Je vous propose de vivre ça « à la sauce 20 Minutes » par ici. Ça veut dire que les blagues sont autorisées.

 

Pour patienter jusqu’au coup d’envoi, voilà deux articles que j’ai écrits ces derniers jours :