Mercato : Le Bayern s’offre enfin Leroy Sané et confirme son retour au « made in Germany »

FOOTBALL L'ailier, qui revient tout juste d'une rupture des ligaments croisés, ne finira pas la saison avec Manchester City

N.C. avec AFP

— 

Leroy Sané a quitté Manchester City pour le Bayern Munich, le 3 juillet 2020.
Leroy Sané a quitté Manchester City pour le Bayern Munich, le 3 juillet 2020. — Holly Allison/TPI/REX/SIPA

Attendu de longue date, Leroy Sané est enfin au Bayern Munich : l’ailier de Manchester City, 24 ans, a officiellement rejoint vendredi la Bavière. Un recrutement ambitieux qui doit permettre au champion d’Allemagne de réunir à nouveau tous les meilleurs joueurs nationaux et de rajeunir encore son effectif pour reconquérir l’Europe. Le gaucher a signé un contrat de cinq ans jusqu’au 30 juin 2025, a indiqué le Bayern dans un communiqué.

Le club bavarois n’a pas précisé le montant du transfert mais la presse allemande parle de 49 millions d’euros, alors que Sané n’avait plus qu’un an de contrat avec City. Cette somme est assortie de bonus qui pourraient faire grimper la note jusqu’à 60 millions, selon des médias britanniques, ce qui en ferait le plus important transfert des Citizens.

Selon le magazine spécialisé Kicker, les vice-champions d’Angleterre ont également obtenu une clause de revente du joueur qui leur donnerait une part de 10 % du prix de transfert en cas de revente éventuelle. Son transfert avait failli être conclu l’été dernier mais Sané avait été victime en août d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit qui avait fait capoter l’opération. A l’époque, les sommes avoisinaient les 100 à 120 millions d’euros.

Salaire à la baisse

La crise économique liée au Covid-19 est ensuite passée par là et a forcé la main des Citizens. D’autant plus que City, qui a besoin de rentrées d’argent pour se conformer aux exigences du fair-play financier de l'UEFA, avait aussi le couteau sous la gorge : faute d’accord cette année, Sané arriverait en fin de contrat en juin 2021 et pourrait alors partir sans aucune indemnité.

Cela faisait plusieurs mois que le joueur avait signifié son envie de rejoindre le géant bavarois, selon les médias allemands. Selon Bild, pour partir au Bayern, Sané aurait accepté de revoir ses ambitions salariales à la baisse en raison de l’impact de l’épidémie, et ce à « nettement moins » que les 20 millions d’euros de salaire annuel qui avaient été mentionnés dans le passé. Cela le placerait cependant parmi les mieux payés du vestiaire avec Manuel Neuer et Robert Lewandowski.

L’époque Ribéry-Robben vraiment révolue

« Notre objectif est de réunir les meilleurs joueurs allemands au FC Bayern et la signature de Leroy souligne cet objectif », s’est félicité le patron du Bayern, Karl-Heinz Rummenigge. Car avec ce transfert, le Bayern semble à nouveau vouloir miser sur le « made in Germany » en attirant les meilleurs talents nationaux.

Avec Neuer, Süle, Kimmich, Goretzka, Gnabry et maintenant Sané, plus de la moitié de l’effectif de la Nationalmannschaft serait titulaire en Bavière. Grâce à ce transfert espéré de longue date, le Bayern tourne vraiment la page de l’époque Ribéry-Robben, et poursuit encore son processus de rajeunissement, sans doute nécessaire pour reconquérir la C1 qui lui échappe désespérément depuis 2013.

Il ne terminera pas la saison à City

Ce grand espoir du football allemand a connu une saison quasiment blanche en Angleterre, ne disputant que 11 minutes cette saison en Premier League, en fin de rencontre contre Burnley fin juin pour la 30e journée. Il avait été transféré en 2016 de Schalke à City pour un peu plus de 50 millions. Il a été l’un des éléments déterminants dans les titres des Citizens de 2018 et 2019, inscrivant même le but décisif contre Liverpool lors de la course au titre serrée de la saison 2018-2019.

Il rejoindra l’entraînement collectif des Munichois dès la semaine prochaine et ne terminera donc pas la saison avec les Citizens, ni en championnat ni en Ligue des champions. « Je lui dis un grand, grand merci pour ces années ensemble et je lui souhaite le meilleur pour ce nouveau chapitre dans un club fantastique comme le Bayern Munich, avait déclaré Pep Guardiola mercredi. J’aurais adoré qu’il reste ici, mais il a décidé de partir. »