NBA : Selon Evan Fournier, « la raison principale pour laquelle on rejoue, c'est l'argent »

BASKET L'arrière du Magic faisait partie de ceux qui voulaient dans un premier temps arrêter la saison

20 Minutes avec AFP
— 
Evan Fournier avec le maillot du Magic d'Orlando
Evan Fournier avec le maillot du Magic d'Orlando — SIPA

« La raison principale pour laquelle on rejoue, c'est l'argent », affirme à l'AFP l'arrière d'Orlando Evan Fournier, à un mois de la reprise de la saison NBA à Disney World, où selon lui le vainqueur sera « moins respecté qu'un champion après une saison complète ». Quant à la propagation galopante du coronavirus en Floride, le Français de 27 ans la juge « inquiétante », mais estime que « pour que la NBA prenne un tel risque, les mesures de sécurité seront maximales ».

« Au début on était un certain nombre à dire qu'il fallait arrêter la saison, mais on a pris connaissance des possibles scénarios d'après, potentiel lock-out (grève patronale), changements au niveau du salary-cap (plafond salarial), explique-t-il sur la reprise du championnat, prévue fin juillet. Il y aurait eu des effets tellement négatifs qu'on a été finalement d'accord pour terminer la saison. Donc la raison principale pour laquelle on rejoue, c'est l'argent. Mais certains ne sont pas rassurés par la situation sanitaire. Et puis, il y a le mouvement Black Lives Matter qui mobilise beaucoup de joueurs. »

C'est d'ailleurs, au-delà de l'aspect sanitaire, l'une des grandes questions autour de la prise. Les joueurs devraient-ils plutôt participer au combat social qu'à des matchs ? « Je comprends ceux qui ne se sentent pas de jouer parce que ça serait détourner l'attention par rapport à ce gros problème, poursuit l'arrière des Bleus. Moi je suis plutôt de ceux qui pensent qu'au contraire qu'il faut se servir de la reprise de la saison pour se faire entendre. Le monde entier va nous regarder. Je crois que la majorité des joueurs va venir et on va se servir tous ensemble de cette plateforme qu'est la NBA pour faire passer un gros message. Ca peut être marquant. »