Dopage: Christian Coleman, champion du monde du 100m, suspendu provisoirement

ATHLETISME L'Américain risque une suspension de deux ans et donc de manquer les JO en 2021

N.C. avec AFP

— 

Le champion du monde du 100m Christian Coleman a été suspendu provisoirement après avoir manqué trois fois à ses obligations de localisation antidopage.
Le champion du monde du 100m Christian Coleman a été suspendu provisoirement après avoir manqué trois fois à ses obligations de localisation antidopage. — Ulrik Pedersen/Cal Sport Media/S/SIPA

L’Américain Christian Coleman, devenu champion du monde du 100m en octobre 2019 à Doha (Qatar), a été suspendu provisoirement pour manquements à ses obligations de localisation antidopage, a indiqué mercredi l’Unité d’intégrité de l'athlétisme (AIU).

Coleman (24 ans), qui avait déjà failli rater les Mondiaux pour trois manquements en moins d’un an (finalement ramenés à deux), risque une suspension de deux ans et donc de manquer les Jeux olympiques à Tokyo l’an prochain.

Le dernier no-show en décembre 2019

L’Américain, également vice-champion du monde sur la distance reine en 2017 et détenteur du record du monde du 60 m en salle (6 sec 34), a annoncé lui-même dans la nuit de mardi à mercredi avoir manqué un nouveau contrôle en décembre 2019, entraînant sa suspension provisoire annoncée quelques heures plus tard par l’organisme antidopage.

Les sportifs de très haut niveau sont soumis à de scrupuleuses obligations de localisation (adresse, stages, entraînements, compétitions), devant en plus renseigner chaque jour un créneau d’une heure et un lieu afin de pouvoir être testé de façon inopinée. Trois manquements à ces obligations (un contrôle manqué, le « no show », ou des renseignements imprécis) en moins d’un an sont passibles de deux ans de suspension.

« Je suis le plus grand défenseur du sport propre »

Le sprinteur américain s’est défendu dans un long message posté sur son compte Twitter. « Je travaille dur à l’entraînement, je bois de l’eau et du Powerade, je me repose, et je travaille aussi dur le lendemain. De plus, je n’ai jamais été contrôle positif et je ne le serai jamais, a-t-il écrit. Je suis le plus grand défenseur du sport propre parce que je sais le sacrifice et ce que cela demande de réussir à ce niveau. »