XV de France: « Une attaque grossière et puérile »… Galthié et Ibanez démolissent les Gallois et leurs accusations de tricherie

RUGBY « Voir les Gallois pleurer de la sorte nous fait sourire », a notamment lâché le manager Raphaël Ibanez

N.C.

— 

Raphaël Ibanez (au premier plan) et Fabien Galthié en conférence de presse avant Galles-France, le 20 février 2020.
Raphaël Ibanez (au premier plan) et Fabien Galthié en conférence de presse avant Galles-France, le 20 février 2020. — Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Wyn Jones peut s’attendre à un traitement tout particulier en mêlée, samedi, lors de pays de Galles-France. Le pilier gallois s’était lâché, mercredi, au moment d’évoquer le pack des Bleus. « La France a un gros pack mais probablement peu discipliné, surtout en mêlée. Nous savons qu’ils vont frapper, poursuivre et tricher. Ils voudront pousser avant [l’introduction] et nous perturber », avait-il déclaré. Fabien Galthié et surtout Raphaël Ibanez ont pris un malin plaisir à lui répondre ce jeudi.

« C’est un manque de respect vis-à-vis de notre mêlée, de notre équipe, du rugby français et de notre nation, a estimé le sélectionneur en conférence de presse. Le Tournoi des VI Nations, c’est un état d’esprit. Ce type de remarque n’a pas lieu d’être. » Mais comme ça aurait été dommage de s’arrêter là, le manageur Raphaël Ibanez a pris la suite pour en remettre une petite. Un poil plus fort encore :

C’est une attaque grossière et puérile. Nos références dans ce secteur, ce sont les arbitres avec qui nous travaillons en bonne intelligence. Voir les Gallois pleurer de la sorte nous fait sourire. Le mot « tricherie » est un mot fort. Nous pourrions nous aussi nous interroger sur le sort réservé à leur demi d’ouverture (Dan Biggar) qui multiplie les commotions. J’espère que leur protocole sont efficaces dans un souci de préserver la santé de leur joueur. »

Allez, « Crouch, touch, set. »