Ligue 1 : Revivez le renversement impensable de l'OM à Lille en deux minutes chrono (1-2)

FOOTBALL Duel de très haut de tableau pour savoir qui peut accompagner le PSG en Ligue des champions l'an prochain

J.L.

— 

Victor Osimhen est revenu de blessure juste à temps pour affronter l'OM.
Victor Osimhen est revenu de blessure juste à temps pour affronter l'OM. — FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Victoire importantissime qui repousse Lille à douze points et Rennes à onze. L'OM est dans un fauteuil pour la 2e place malgré un effectif rachitique. Mais AVB a construit une âme, un esprit de corps qui n'a pas de rival en L1. Allez on se quitte là dessus notre journaliste lillois vous prépare pleinde papiers pour demain. Des bises

C'EST FINIIIIIIII !!!! LE COUP MONSTRUEUX DE L'OM SANS PAYET MAIS AVEC UN CARACTERE INCROYABLE

93e: Maignan monte sur un dernier coup-franc mais ça ne donne rien. L'OM attend sereinement le coup de sifflet pour compter son butin

90e: Cinq minutes de cartons jaunes à gogo en plus, pour parodier Stéphane Guy

88e: Fin de match pour le moins hâchée par les fautes. Lille n'y arrivera pas. 

85e: Même Osmihen semble baisser la tête malgré les encouragements du virage lillois.

82e: Le Losc n'y est plus trop mentalement. Gros coup de bambou depuis les deux minutes de folie marseillaises

79e: Tiens Des nouvelles du fils Weah. 10 plaques et le gamin a pas encore joué de la saison ou presque. 

77e: Les sorties de balle de Kamara c'est qqe chose sur ce match. Très très beau joueur. 

74e : Le scénario confirme que l'équipe marseillaise est totalement habitée cette saison. Je vois pas comment la Ligue des champions peur lui échapper. 

72e: Evidemment ce renversement change tout au classement. L'OM reprend le large et valide quasiment sa 2e place. Lille repart à douze points en deux coups de cuiller à pot. 

69e: L'OM renverse le match en deux actions. INCROYABLE. Le môme Aké envoie une galette pour Germain qui dose parfaitement son centre pour Dario qui avait plus marqué depuis des mois. WAHOU. 

68e: BENEDETTOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!! DZDZJFHZJFHZJFZJFBZJBFJ

67e: LE COUP DE CABOCHE DE VALERE. LE type avait plus cadré un tir depuis 2017 et il vient couper ce corner au premier poteau avec ses 1m50. 1-1

66e: GERMAIIIIIIIIINNNNNNNN ! ZADJZJIAHIZHFIZHFIZHFIZFHZIHF

64e: Ca ressemblait quand même au casse du siècle ce penalty. Pas sûr que l'OM ait ne serait-ce qu'une autre esquisse de début d'occasion avant la fin

61e: MAIGNAN LE SORT !!! Meilleur gardien du monde sur les pénos ou pas loin. Il est rentré dans la tête de Rongier qui l'a tiré comme un enfant apeuré

59e: LE PENALTY POUR L'OM !!!! LA faute de débutant de Djalo. Il va faucher Sarr alors qu'il n'y a pas vraiment danger. Première attaque potable et déjà la balle du 1-1

57e: LE DEUXIEME ??? AH NON. Hors-jeu d'Osimhen. Mais l'OM a remonté le bloc et s'expose dangereusement dans son dos

55e: Premier but encaissé par l'OM cette année BTW. Le 16 février. Respect. 

53e: Assez curieux de voir si l'OM va être capable de proposer autre chose avec ce but lillois. Sans Payet et sans un seul attaquant valable, ça s'annonce complexe

51e: OSIMHEEEEEEEEN !!!!!! ENfin la délivrance pour les Lillois. La passe sublime de Bamba entre les deux centraux pour servir le Nigérian sur un plateau. Mandanda la touche mais même la vierge a estimé qu'il avait fait assez de miracles comme ça. 

49e: N'allez pas croire que la mi-temps a transformé les Marseillais. Toujours aucune intention offensive digne de ce nom. On va attendre l'entrée de CR7 Radonjic pour peut-être vibrer un peu

46e: C'est reparti sans changements si j'ai bien suivi. 

Mi-temps au stade Pierre Mauroy. Lille bute sur Mandanda et l'OM s'accroche à ce point du match nul comme le capitaine du Titanic à son gouvernail. 

43e: Et Amavi qui défend comme un vieux briscard pour obliger Ikoné à revenir dans l'axe et de prendre l'embouteillage du périh en heure de pointe. AVB a vraiment transformé cette équipe

41e: Marseille endort un peu le ballon avant de tenter une ouverture pour Sarr au bluff. Personne ne suit, Patrick Bruel included. 

38e: Beau dédoublement de Reinilado qui envoie une saucisse au 3e poteau. Je trouve que Lille essaie plein de chose mais j'ai peur que la frustration gagne les hommes de Galtier à force de butter sans cesse sur Mandanda

34e: Oh le tacle de boucher de Benedetto. Carton jaune bien mérité après cette intervention de sauvage. Faut dire qu'il voit pas un ballon passer Dario. 

32e: L'OM pas malheureux d'être encore à 0-0 dans ce match. Je vois pas d'autre ambtion que de ramener un nul ce soir, ce qui serait une forme de victoire au classement, ne nous le cachons pas. 

28e: OSIMHEN AGAIN !!!! Ikoné avait réussi à se faufiler et à glisser entre une forêt amazonienne de jambes marseillaises. Derrière Victor envoie un coup de fusil mais à coté

26e: Hop j'aperçois le petti Gaitan sur le banc lillois. Gros gros kiff sur ce joueur à son prime. Même si j'ai peur que son prime commence à remonter un peu trop pour ce championnat de coureurs de 100m qu'est la L1

23e: Ca y est le milieu marseillais a desséré l'étreinte l'air de pas y toucher. En cassant le rythme, à l'ancienne. Le plus gros de l'orage est passé. 

20e: SANSOOOOONN !!!! La réaction marseillaise sur un rush Marcelesque des grandes années d'Amavi. Mais derrière il faut cadrer la frappe garçon

19e: Petit instant de possession olympienne. Quelques minutes de répit avant une nouvelle charge lilloise?

15eMANDANDA LA DINGUERIE !!!! Quel manchette réflexe sur une sacoche à bout portant de Rémy. Bon je sais pas si le centre de Celik est pas sorti avant, mais l'arbitre a rien dit. 

13e: L'intensité lilloise c'est qqe chose sur cette entame. L'OM n'existe pas au milieu. Bon toujours pas de but encaissé en 2020, il y a de quoi voir venir. 

11e: Je découvre le jeune Onana au milieu pour Lille, tout en me demandant ce que devient Soumaré. Je pensais avoir fait une bonne affaire à mpg mais en fait le mec ne joue plus jamais

8e: Osimhen qui arrache un carton à Caleta-Car. il fait déjà un chantier pas possible l'attaquant nigérian. Quel jeu de corps mes aïeux. Les Marseillais sont en souffrance. 

5e : J'apprends que la série d'invincibilité marseillaise de 13 matchs avait début à l'aller par une victoire ric-rac contre le Losc, justement. COMME C'EST ETRANGE

3e MANDANDAA !!! J'allais vous parler du bon début de match de l'OM mais le premier gros frisson est pour le Losc avec un contre mené par Rémy pour Osimhen. Belle frappe enroulée mais Steve se détend comme un félin. 

1eGOOOOOOOOOOOOOO

20h51: LA vidéo de la sortie de Marega tout à l'heure. Pathétique. Pas sa sortie, le rester. 

 

20h46: J'espère que vous allez m'accompagner nombreux parce que je vous cache pas que madame voulait regarder Baron Noir et que perso ça me bottait pas mal. Espérons que les deux équipes ne me donnent pas envie de zapper à la 20e. 

20h30: Pendant ce temps, la connerie humaine ne connaît pas de limites

 

20h25: Côté olympien, un trio offensif qui pue la relégation et pourtant on parle bien du dauphin incontesté du PSG

 

20h21: Le onze de départ des Nordistes. Comme depuis plusieurs matchs, Galtier opte pour un dup Osimhen-Rémy devant et Bamba/Ikoné en soutien. Propre. 

 

20h15: Salut les loulous et les louloutes. Je termine tranquillement une petite tartine chèvre miel succulente et je suis à vous

Il y a des matchs qui ressemblent à des tournants plus que d'autres. Ce Lille-Marseille coche toutes les cases, alors que les saisons plus que moyennasses de Lyon et de Monaco offrent un appel d'air inespéré sur le podium, derrière l'intouchable leader parisien. Pour le moment, l'OM semble bien accroché à sa 2e place qualificative pour la C1, mais on sent bien que tout est moins fluide depuis quelques semaines, et qu'en l'absence de Payet, toute l'architecture offensive imaginée par Villas-Boas s'écroule sans prévenir. Cela tombe mal, l'ex-internaitonal français souffre de la cuisse et ne sera pas du déplacement chez les Dogues. Autant dire que Lille, qui récupère Osimhen, a toutes les cartes en main pour se rapprocher à six petits points de l'OM et faire trembler toute la Canebière...